Laurent Delahousse : "Je n'ai pas envie de devenir 'Laurent Delahousse'"

Partager l'article
Vous lisez:
Laurent Delahousse : "Je n'ai pas envie de devenir 'Laurent Delahousse'"
Laurent Delahousse dénonce "un système d'hystérisation".
Laurent Delahousse dénonce "un système d'hystérisation". © DR, France 2
Dans une interview au supplément "Télévisions" du quotidien "Le Monde", Laurent Delahousse répond à ses détracteurs et réclame un peu plus de reconnaissance pour son travail.

"Laurent Delahousse" n'est pas une marque. Le journaliste ne France 2 n'a pas envie d'en devenir une, au même titre que PPDA aujourd'hui. Dans une interview au supplément "Télévisions" du quotidien Le Monde ce week-end, il revient sur les récentes critiques dont il a été la cible, notamment pour ses entretiens du dimanche ou ses tics physiques. "Aujourd'hui, on peut vite se retrouver otage d'un fantasme, d'un microsystème qui s'autoalimente et croit créer quelque chose. Il fonctionne sur une nébuleuse. Tout cela n'est que du vide. Et ce vide, en l'occurrence, est un portrait sur moi qui s'intéresse uniquement à mon physique", explique-t-il. Visé, "Le Petit Journal" notamment qui, sur Canal+, se moque souvent de son style.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Fausses informations"

Le présentateur des journaux du week-end revient aussi sur les rumeurs de son arrivée en access sur France 2. Certains médias les ont relancées, avec l'arrivée de Thierry Thuillier à la direction des programmes de France 2. "Je ne suis pas intéressé par une quotidienne", tranche Laurent Delahousse qui estime que cette case est faite pour "un animateur", et non un journaliste comme lui. Il en profite pour régler ses comptes avec ceux qui distillent "de fausses informations, reprises sans vérification, sans un coup de fil, ou des critiques qui vont au-delà du journalisme".

Son projet d'une grande session d'information élargie le dimanche soir a été retoqué par la direction, en raison de la présence de Michel Drucker sur la grille et du 19/20 sur France 3. "Des pistes de réflexion ont été ouvertes au cas où la direction aurait, un jour, envie de mettre en access prime time un grand rendez-vous d'information et non un talk-show. Pour le moment, ce n'est pas ce que veut Thierry Thuillier", assure le journaliste.

"Hystérisation"

"J'aimerais que ces articles s'intéressent plus à mon travail journalistique qu'à ma personne : Patrick Poivre d'Arvor a fait le JT pendant des années ; il est devenu 'PPDA'. Je n'ai pas envie de devenir 'Laurent Delahousse'. Je suis journaliste, présentateur, rédacteur en chef du journal et réalisateur de documentaires", lâche Laurent Delahousse, réclamant un peu plus de reconnaissance de ses pairs, pour son magazine "Un jour, un destin" ou les évolutions apportées dans le journal qu'il présente le week-end.

Le journaliste, visiblement très agacé par tout ce qui a pu être écrit sur lui ces derniers mois, en appelle à la responsabilités des "grands médias". "Il serait préférable qu'on réfléchisse plus globalement sur ce système d'hystérisation qui met au même niveau ces buzz médiatiques issus de blogs ou de sites Internet et une information politique émanant de grands médias. Il ne faudrait pas que ces derniers deviennent prisonniers de ce système", exhorte-t-il. Sans reconnaître qu'il est devenu peut-être prisonnier d'une image qui a fait son succès sur le service public.

Laurent Delahousse
Laurent Delahousse
Laurent Delahousse : "J'ai encore des choses à apporter au '20 Heures' de France 2"
Laurent Delahousse sur son interview critiquée d'Emmanuel Macron : "Notre profession n'aime pas l'audace"
"20h30, le samedi" : Laurent Delahousse aux commandes d'un nouveau magazine ce soir sur France 2
France 2 : Quand Laurent Delahousse et Alexandra Lamy dansent sur le plateau du 20 Heures
Voir toute l'actualité sur Laurent Delahousse
Autour de Laurent Delahousse
  • Laurence Ferrari
  • Christophe Hondelatte
  • David Pujadas
  • Harry Roselmack
  • Béatrice Schonberg
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias