Le FBI fait fermer le site de téléchargement Megaupload

Partager l'article
Vous lisez:
Le FBI fait fermer le site de téléchargement Megaupload
Megaupload
Megaupload © DR
Accusé de piratage et de non-respect des lois sur le copyright, le site internet a été fermé et sept personnes ont été mises en examen. Elles risquent jusqu'à 20 ans de prison.

Les Etats-Unis sont en plein coeur d'un débat agité autour des lois sur le piratage et la Maison Blanche s'est opposée à l'application de SOPA (Stop Online Piracy Act) et PIPA (Protect Intellectual Property Act), deux projets de lois antipiratage visant à renforcer la lutte contre le téléchargement illégal. Plusieurs site, dont Wikipedia, ont même fermé pendant 24 heures pour signifier leur mécontentement.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

Mais hier, la lutte contre le piratage a malgré tout fait un bond en avant avec la fermeture par la justice américaine du site Megaupload, l'un des plus gros sites de partage du monde. Plusieurs de ses dirigeants ont par ailleurs été arrêtés pour violation des lois sur le copyright.

D'après les documents juridiques, Megaupload se vante d'avoir accueilli plus d'un milliard de visiteurs sur son site depuis sa création, et annonce un trafic d'environ 50 millions de visiteurs par jour, qui représente 4% du trafic internet mondial ! Selon la justice américaine, le site récolterait 150 millions de dollars par an grâce aux abonnements à son service premium, qui permet des téléchargements plus rapides et plus nombreux, auxquels s'ajoutent 25 millions de dollars générés par les achats d'espace publicitaire.

Le fondateur de Megaupload, Kim Dotcom, a été arrêté hier en Nouvelle Zélande ainsi que plusieurs autres personnes à la demande des autorités américaines. Kim Dotcom aurait touché 42 millions de dollars en 2010 selon les autorités américaines. La police a ainsi saisi des dizaines de voitures de luxe, des écrans plats ou encore des tableaux. 175 millions de dollars ont par ailleurs étaient saisis et des comptes banquaires liés aux dirigeants du site ont été gelés.

Peu avant la fermeture du site, Megaupload avait mis en ligne un message déclarant que les affirmations de la justice américaine quant au non-respect des droits d'auteur étaient "incroyablement exagérés" et que la majorité des fichiers échangés sur le site était légal. Mais le discours du gouvernement américain est tout autre. Il reproche au site que son outil de signalisation de présence de fichiers illicites ne fonctionne pas, que la violation du droit d'auteur est volontaire, que Megaupload est au courant de la présence de données illégales et qu'il ne fait rien pour y remédier. Pire, il en tire un bénéfice financier.

l'info en continu
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre "Ouest-France"
Justice
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre...
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de "Mongeville" sur France 3
TV
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de...
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour "28 minutes"
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour...
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte baisse
TV
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
SVOD
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
Vidéos Puremedias