Le film "Un Français" déprogrammé des salles de cinéma avant sa sortie

Partager l'article
Vous lisez:
Le film "Un Français" déprogrammé des salles de cinéma avant sa sortie
Bande-annonce de "Un Français".
Le long-métrage sur un militant d'extrême droite radicale en chemin vers la repentance a vu ses avants-premières s'annuler les unes après les autres. Les exploitants de salles auraient peur de le projeter au public.

Un film mort-né ? Sur son blog, le réalisateur Patrick Asté, alias Diastème, pousse un coup de gueule contre la censure dont il se dit victime vis-à-vis de son deuxième long-métrage, "Un Français". Porté par Alban Lenoir ("Hero Corp"), le film retrace le parcours de Marco, un skinhead habitué à cogner sur les Arabes et à coller des affiches d'extrême droite avec ses copains Braguette, Grand-Guy et Marvin, jusqu'au moment où il sent que, malgré lui, toute cette haine l'abandonne. Attendu en salles le 10 juin prochain, ce film a été déprogrammé des 50 cinémas où il était censé être projeté en avant-première 8 jours avant sa sortie nationale.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...

Peur des exploitants de salles

C'est Marielle Duigou, la productrice qui a communiqué la nouvelle au réalisateur, comme il l'indique sur son blog. "Les exploitants ne veulent pas le film, ils ont peur. - Peur de quoi ? je lui demande. - Je ne sais pas, elle répond. - Les 50 !? - Ben faut croire...", retranscrit le réalisateur. Le thème abordé à l'écran serait visiblement trop sensible pour de nombreux exploitants de cinémas qui, au-delà des avant-premières, ont tout simplement décidé en dernière minute de ne plus proposer le film du tout.

D'abord prévu sur une centaine de copies, le chiffre a ensuite été divisé par deux et sans garantie aucune. Une attitude qui met hors de lui Patrick Asté : "Je me doutais évidemment que cela n'allait pas être simple, mais pas une seule seconde je n'aurais imaginé que des exploitants qui aiment le film ne le prennent pas parce qu'ils ont peur. Il me vient même, spontanément, cette phrase dont j'ai un peu honte : 'Mais dans quel pays est-ce qu'on vit !? Sans déconner !?'"

"Liberté d'expression qu'ils disaient"

"Il ne fera pas d'entrées dans les salles, alors qu'on n'arrête pas de me dire, depuis que les premières projections ont eu lieu, que c'est un film 'important', un film 'nécessaire', un film 'que les gens doivent aller voir', un film avec une 'actualité et un engagement'. "Liberté d'expression qu'ils disaient !", clame l'artiste, dont le projet, distribué par Mars Films avait déjà été refusé cette année au Festival de Cannes. puremedias.com vous propose la bande-annonce du long-métrage "Un Français", dont l'avenir sur grand-écran est donc plus qu'incertain.

Mise à jour 17h45 : Mars Film a publié cet après-midi un communiqué dans lequel elle apporte quelques éclaircissements sur la sortie en salle du long-métrage. "Depuis plusieurs semaines, le film de Diastème 'Un Français' fait l'objet, sur les réseaux sociaux d'une spéctaculaire campagne de haine attisée par des commentaires violents, agressifs et menacants autour de sa bande-annonce" avance la societé de distribution, avant d'affirmer que "le nombre de copies a été ramenée à 60 afin d'optimiser au mieux chaque copie et de valoriser chaque salle diffusant le film".

Concernant d'éventuelles avant-premières annulées, là encore, Mars Films dément : "Un grand nombre de cinémas ont été contactés pour organiser des avant-premières suivies de débats en présence d'associations locales. La plupart n'ont pas donné suite à cette proposition. La raison officielle : complexité de mettre en place un événement aussi particulier [...] alors que toute la profession préparait son départ pour le Festival de Cannes." Néanmoins, la societé a souhaité rappeler au réalisateur qu'elle le soutenait, jugeant "Un Français" comme un film nécessaire dans toute son authenticité.

"Malgré toutes les tentatives d'intimidation, qui, finalement en justifie la portée, 'Un Français' sortira le 10 juin 2015 et sera présenté en avant-première dans certaines salles", conlut le communiqué.

l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias