Le journal d'extrême droite "Rivarol" privé des aides de l'Etat à la presse

Partager l'article
Vous lisez:
Le journal d'extrême droite "Rivarol" privé des aides de l'Etat à la presse
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Sujet sur Europe 1 : Le journal d'extrême droite "Rivarol" privé des aides de l'Etat à la presse © Abaca
Fondé en 1951, "Rivarol" - du nom du contre-révolutionnaire Antoine de Rivarol - est une publication phare de l'extrême droite française.

Robinet coupé. Le journal d'extrême droite, "Rivarol", ne percevra plus de financements publics, comme l'a révélé Conspiracy Watch. Dans un tweet, repéré notamment par l'AFP, l'Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, a indiqué, le 25 mai, que "la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) a décidé lors de sa réunion du 4 mai 2022 de retirer son agrément à l'hebdomadaire 'Rivarol', ce qui pourrait le priver à l'avenir de tout financement public direct et indirect".

À lire aussi
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique pourquoi l'agence ne qualifie pas le Hamas de terroriste
Presse
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique...
"Rodolphe Saadé n'est jamais intervenu dans cette affaire" : Jean-Christophe Tortora (CMA CGM) justifie la mise à pied du directeur de la rédaction de "La Provence"
Presse
"Rodolphe Saadé n'est jamais intervenu dans cette affaire" : Jean-Christophe...
"La Provence" : Rodolphe Saadé rétropédale, le directeur de la rédaction réintégré après la Une jugée "ambiguë" sur Emmanuel Macron
Presse
"La Provence" : Rodolphe Saadé rétropédale, le directeur de la rédaction réintégré...
"On a fait un Marianne beaucoup plus ramassé" : Natacha Polony défend la nouvelle formule de son journal dans "Quotidien"
Presse
"On a fait un Marianne beaucoup plus ramassé" : Natacha Polony défend la nouvelle...

"Hebdomadaire le plus raciste, le plus antisémite qui soit"

En mars, une trentaine d'historiens et de personnalités, parmi lesquels Beate et Serge Klarsfeld, défenseurs de la mémoire des déportés de France, avaient protesté contre les "aides publiques indirectes" dont bénéficiait "Rivarol". "Notre pays accorde des facilités à 'Rivarol', hebdomadaire le plus raciste, le plus antisémite et le plus négationniste qui soit", écrivaient-ils dans une tribune publiée dans "Le Monde", en demandant à la CPPAP de retirer son agrément à l'hebdomadaire. En novembre, le député La République en marche, Jean-Louis Touraine, avait également interpellé à ce sujet la ministre de la Culture d'alors, Roselyne Bachelot.

Le directeur de publication, Jérôme Bourbon, a en effet été condamné une quinzaine de fois, en particulier pour provocation à la haine, contestation de crime contre l'humanité et injure raciste. En décembre, il avait été condamné pour contestation de crime contre l'humanité et provocation à la haine envers les juifs en raison d'une vidéo dans laquelle il évoquait la rafle du Vel' d'Hiv'. Il y affirmait notamment que le maréchal Pétain s'était "toujours opposé à ce qu'il y ait la moindre persécution ou atteinte quelconque aux juifs français".

Dans son règlement, la CPPAP précise pourtant que les "publications négationnistes, incitant à la haine raciale, à la xénophobie et celles portant atteinte à la dignité de la personne humaine" ne peuvent bénéficier de ce régime.

100.000 euros d'aides indirectes de l'Etat par an

Comme "Libération" le rappelle dans un article publié hier, cet agrément permettait à "Rivarol" de disposer des avantages du régime économique de la presse, soit une TVA à taux réduit de 2,1% (au lieu de 20%), des tarifs postaux préférentiels et un accès aux aides à la presse. Le journal était éligible également à des conditions de distribution privilégiées dans les réseaux de messagerie de presse.

En théorie, ajoute l'AFP, le retrait de cet agrément prive également "Rivarol" des aides à la presse du ministère de la Culture, qu'il ne touchait pas, car il ne les demandait pas, a précisé la CPPAP. Jusqu'ici, l'Etat aidait indirectement "Rivarol" à hauteur de 100.000 euros, selon Jérôme Bourbon.

l'info en continu
"Le Quiz des Champions" : L'émission de France 2 de retour, voici les champions qui vont s'affronter face à Cyril Féraud
"Le Quiz des Champions" : L'émission de France 2 de retour, voici les champions...
Richard Branson relance "Virgin Radio" en France
Radio
Richard Branson relance "Virgin Radio" en France
"Si ça se  plante, je considère que c'est vraiment pas de ma faute" : Julia Vignali à propos des audiences d' "Affaire conclue"
TV
"Si ça se plante, je considère que c'est vraiment pas de ma faute" : Julia...
"T'as pas pris des taules" : Cyril Hanouna encense la carrière de  Jean-Pierre Foucault dans "PAF avec Baba ouvert à tous"
TV
"T'as pas pris des taules" : Cyril Hanouna encense la carrière de Jean-Pierre...
" Ça va me motiver pour continuer" : Nico Capone se confie sur son impressionnante perte de poids depuis le début de "Danse avec les stars"
TV
" Ça va me motiver pour continuer" : Nico Capone se confie sur son impressionnante...
"Ça ne s'est pas passé comme ça..." : Ophélie dénonce le montage de "Mariés au premier regard" sur M6
TV
"Ça ne s'est pas passé comme ça..." : Ophélie dénonce le montage de "Mariés au...