Le magazine gay "Têtu" placé en redressement judiciaire

Partager l'article
Vous lisez:
Le magazine gay "Têtu" placé en redressement judiciaire
"Têtu" cherche un repreneur.
"Têtu" cherche un repreneur.
Confronté à une baisse de ses ventes, le magazine gay mensuel cherche un repreneur.

Triste anniversaire pour "Têtu", qui fête ce mois-ci ses 20 ans. Le magazine mensuel gay a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. Un "paradoxe" pour les équipes en place, "alors que la société est arrivée au terme de sa restructuration, que l'équipe en place, dynamique et motivée, a assuré la transition vers un magazine culture/société/art de vivre de très grande qualité", note un communiqué de la direction. "Têtu" connaît toujours une situation financière déficitaire, "même si celle-ci s'est très nettement améliorée par rapport à celle des années antérieures à 2013, année du rachat du titre par Jean-Jacques Augier à Pierre Bergé".

À lire aussi
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de rédactions demandent au gouvernement d'agir
Presse
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de...
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media
Presse
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media

Les dirigeants de "Têtu" cherchent donc un repreneur, de préférence un grand groupe de presse. "Nous pensons que la survie de ce titre emblématique du paysage éditorial français passe par le rapprochement avec un groupe de presse, seul à même de donner au titre un poids suffisant face aux agences de publicité", explique la société.

Sous perfusion

Ce n'est pas la première zone de turbulences traversée par le mensuel. En mars 2013, suite à son rachat par Jean-Jacques Augier, "Têtu" a licencié 40% de ses salariés. L'année dernière, malgré la nouvelle formule, sa diffusion totale payée était encore en baisse, à 31.000 exemplaires en moyenne (chiffres OJD ). "Têtu" a toujours perdu de l'argent depuis sa création. Mais le magazine a survécu jusqu'à présent à la crise de la presse grâce aux investissements répétés de Pierre Bergé, là où d'autres magazines comme PREF ont dû fermer leurs portes.

l'info en continu
"Vivement dimanche" : Michel Drucker prépare des hommages à Jacques Martin et Georges Pernoud
TV
"Vivement dimanche" : Michel Drucker prépare des hommages à Jacques Martin et...
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
Justice
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
"Plus belle la vie" : Myra Tyliann quitte la série de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Myra Tyliann quitte la série de France 3
Audiences samedi : L'info sur Fr3 au plus haut, records pour Nagui et Ali Baddou, Alex Goude au plus bas
TV
Audiences samedi : L'info sur Fr3 au plus haut, records pour Nagui et Ali Baddou,...
Audiences : "Mongeville" largement leader, "NOPLP" devant "La chanson secrète"
TV
Audiences : "Mongeville" largement leader, "NOPLP" devant "La chanson secrète"
Caroline Roux : "Je suis essorée quand je termine 'C dans l'air'"
TV
Caroline Roux : "Je suis essorée quand je termine 'C dans l'air'"