Le média "Vice France" ferme ses portes, 30 salariés sur le carreau

Partager l'article
Vous lisez:
Le média "Vice France" ferme ses portes, 30 salariés sur le carreau
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
"Le Point Quotidien" sur France 4 (Vice), archives. © Vice
Le bureau parisien du média global "Vice" fermera ses portes d'ici la fin du mois de mars.

"Clap de fin". C'est avec ces mots que Paul Douard, le rédacteur en chef de "Vice France", a annoncé ce lundi la fin du média qu'il dirige. Le bureau parisien du site fermera ses portes d'ici "fin mars". Comme toutes les filiales de Vice Media Group, l'édition française est connue pour ses sujets décalés, avec un ton rapidement identifiable par les lecteurs. "Un média à part en France", comme l'a lui-même rappelé Paul Douard.

À lire aussi
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une première étape vers la sortie de crise ?
Presse
"Les Échos" : Mathieu Gallet nommé président du Conseil de surveillance, une...

Au total, 30 salariés dont une bonne partie des journalistes permanents ou pigistes se retrouvent sur le carreau. S'il ne veut "pas de drama", le rédacteur en chef n'en reste pas moins "frustré". "Pas de drama. Juste la frustration de perdre un média avec un ton, une liberté et des choix audacieux. Quelque chose de rare aujourd'hui. Je garde en tête des années magnifiques, des sujets qui n'existent nulle part ailleurs. Je pense aux 30 salariés du bureau français", a-t-il expliqué sur le réseau social.

Changement de direction

Pour l'instant, les raisons de la fermeture du bureau parisien de "Vice" sont inconnues. Mais la filiale de Vice Media Group a pu payer les pots cassés de son actionnaire. Le groupe cherche depuis le mois de janvier à se vendre, pour environ 1,5 milliard de dollars, explique "Le Figaro". Soit beaucoup moins que les 5,7 milliards estimés en 2017. En cause : une mauvaise santé financière.

L'année écoulée, le chiffre d'affaires de Vice Media s'est établi à 600 millions de dollars, soit 100 millions de moins qu'espéré. Un résultat qui peut être lié l'effondrement du marché de la publicité digitale, sous l'effet de la crise, mais également à la réticence de son public, les "millenials", de mettre la main au portefeuille.

Le groupe avait d'ailleurs annoncé une réduction de ses coûts de l'ordre de 15% pour atteindre l'équilibre financier en 2023. Une politique d'austérité qui devait passer par des licenciements. Peut-être l'origine de la fermeture de "Vice France" ? La semaine dernière, c'est Nancy Dubuc, la PDG de Vice Media, qui annonçait son départ.

l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...