Le PDG de Google veut lancer un débat sur une harmonisation fiscale internationale

Partager l'article
Vous lisez:
Le PDG de Google veut lancer un débat sur une harmonisation fiscale internationale
<span>Eric Schmidt à l'Elysée, en février 2013.</span>
Eric Schmidt à l'Elysée, en février 2013. © Abaca
Dans une tribune publiée hier dans la presse anglaise, Eric Schmidt, le PDG de Google, appelle à une harmonisation internationale de la fiscalité sur els entreprises.

Amazon, Apple, Google et même Starbucks sont régulièrement critiqués pour échapper partiellement à l'impôt sur les sociétés grâce à un canevas complexe, mais tout à fait légal, de filiales dans les pays ayant une fiscalité favorable aux entreprises (Irlande, Luxembourg, etc.). Alors que la polémique enfle en Grande-Bretagne, Eric Schmidt, le PDG de Google, a appelé hier, dans une tribune à The Observer, le journal du dimanche britannique, à une harmonisation fiscale internationale.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : &quot;Fort Boyard&quot; devancé par &quot;Roches noires&quot;, TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
&quot;Koh-Lanta&quot; : Les 24 candidats des &quot;4 Terres&quot;
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Eric Schmidt se montre compréhensif et estime que la polémique sur la taxation des multinationales du web est légitime. "Au moment où des familles doivent se serrer la ceinture et financer des services publics vitaux, la taxation des entreprises est à juste titre un sujet brûlant", écrit-il. Le patron défend évidemment les intérêts de son groupe et rappelle qu'il créé des milliers d'emplois, y compris en Europe où Google possède plusieurs bureaux locaux, notamment à Paris.

Parmi les arguments avancés, Eric Schmidt indique que "le droit fiscal international gagnerait à être réformé". Une mesure dont le patron reconnaît lui-même la difficulté d'application. Cette réforme nécessiterait, en effet, de revoir de nombreux traités internationaux qui "ne peuvent simplement être le fait d'un Etat". Il faudrait surtout convaincre les pays favorables aux entreprises de modifier une partie de leur réglementation, ce qui bousculerait leur économie... Néanmoins, Eric Schmidt appelle le Premier ministre David Cameron à aborder le sujet le mois prochain lors du G8 afin de prendre la main pour réformer un système complexe.

Sur le même thème
l'info en continu
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Business
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Estelle Denis prise d&#039;un fou rire dans &quot;L&#039;Equipe d&#039;Estelle&quot;
TV
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Valérie Trierweiler écartée de &quot;Paris Match&quot;
Presse
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Box-office : &quot;Les Blagues de Toto&quot; plus fort que &quot;Greenland&quot;, les entrées repartent à la hausse
Cinéma
Box-office : "Les Blagues de Toto" plus fort que "Greenland", les entrées...
Audiences access 20h : &quot;Tout le sport&quot; au plus bas, &quot;La gaule d&#039;Antoine&quot;&#039; en hausse, &quot;En famille&quot; et &quot;PBLV&quot; proches
Audiences
Audiences access 20h : "Tout le sport" au plus bas, "La gaule d'Antoine"' en...
Audiences access 19h : &quot;Le 19/20&quot; juste devant &quot;DNA&quot;, &quot;Chasseurs d&#039;appart&#039;&quot; au million, &quot;Silence, ça pousse&quot; en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" juste devant "DNA", "Chasseurs d'appart'" au...
Vidéos Puremedias