Léa Salamé stoppera les interviews politiques sur France Inter pendant la campagne de Raphaël Gluscksmann aux européennes

Partager l'article
Vous lisez:
Léa Salamé stoppera les interviews politiques sur France Inter pendant la campagne de Raphaël Gluscksmann aux européennes
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
"On se retrouvera plus tard dans le poste !" : Léa Salamé fait ses adieux au 7h50 de France Inter © France Inter
Après l'annonce de la candidature de son compagnon, Raphaël Glucksmann, aux élections européennes du 9 juin 2024, France Inter a annoncé que la journaliste star n'interrogerait pas de personnalités politiques en mai 2024 dans la matinale de la station publique.

Mise en retrait temporaire mais pas totale comme ce fut le cas en 2019. Léa Salamé cessera d'interroger des personnalités politiques dans le "7/10" de France Inter pendant les six semaines de campagne précédant les élections européennes du dimanche 9 juin 2024. Officialisée par la radio publique ce mercredi 13 septembre 2023 dans "Le Parisien", cette décision fait suite à la candidature à sa réélection de Raphaël Glucksmann, compagnon à la ville de la journaliste, annoncée par l'intéressé dans "L'Obs".

À lire aussi
"Pascal Praud arrivait juste après" : L'humoriste Hakim Jemili rétropédale après ses propos sur le conflit israélo-palestinien sur Europe 1
Radio
"Pascal Praud arrivait juste après" : L'humoriste Hakim Jemili rétropédale après...
"On roule sur les jantes" : L'émission de Charline Vanhoenacker réalisée dans des "conditions rocambolesques" suite à la mise à l'écart de Guillaume Meurice et la grève à Radio France
Radio
"On roule sur les jantes" : L'émission de Charline Vanhoenacker réalisée dans des...
"C'est probablement ma dernière année" : Nelson Monfort annonce ses possibles adieux au tournoi de Roland-Garros
Radio
"C'est probablement ma dernière année" : Nelson Monfort annonce ses possibles...
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures et placé sous contrôle judiciaire
Radio
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures...

Pas d'interview politique pour Léa Salamé en mai 2024

Si la question de la bannière – commune avec le Parti socialiste ou non – sous laquelle le député européen mènera campagne reste à éclaircir, celle de la place de Léa Salamé dans ce moment charnière pour Raphaël Glucksmann est tranchée. "Léa Salamé ne fera pas d'interview politique dans la matinale durant la campagne officielle en mai 2024. C'est un souhait de sa part pour protéger la chaîne", a indiqué la première radio de France à nos confrères.

En 2019, Léa Salamé avait pris une décision bien plus radicale, coupant totalement son micro entre la fin du mois de mars et le 27 mai 2019, date du lendemain du scrutin. Cette décision avait été prise "en plein accord" par la journaliste et sa direction, "pour éviter tout soupçon de conflit d'intérêts qui pourrait affecter l'image de France Inter et troubler ses auditeurs".

"Raphaël Glucksmann est député depuis 4 ans et cela n'a pas empêché Léa Salamé d'interroger tous les politiques du pays ou de présenter le débat d'entre deux tours de la présidentielle", oppose aujourd'hui France Inter. Préférée à Anne-Sophie Lapix par Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les deux finalistes en 2022, la journaliste avait, en effet, arbitré, pour le compte de France 2, l'événement avec Gilles Bouleau (TF1).

Mise en retrait au coup par coup du "Grand entretien" de 8h20

Conséquence directe : si France Inter invite Édouard Philippe – comme ce fut le cas ce mercredi –, Léa Salamé s'éloignera, durant la campagne des européennes, du micro du "Grand entretien" de 8h20. Celle qui a lâché les commandes du "7h50" à Sonia Devillers cette saison conserve néanmoins sa place entre 9 heures et 10 heures, où la part belle est faite à la culture.

De son côté, France 2 fait savoir que Léa Salamé poursuivra l'animation de "Quelle époque !" chaque samedi soir, y compris durant la campagne officielle. D'après "Le Parisien", la journaliste s'est engagée à ne pas recevoir d'invités politiques pendant ce laps de temps.

l'info en continu
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa démission de TV5 Monde qu'il dirigeait depuis 2012
Business
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...