Majelan : Sibyle Veil répond à Mathieu Gallet sur l'utilisation des podcasts de Radio France

Partager l'article
Vous lisez:
Majelan : Sibyle Veil répond à Mathieu Gallet sur l'utilisation des podcasts de Radio France
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Sibyle Veil en avril 2019
Sibyle Veil en avril 2019 © Abaca
Dans sa toute nouvelle bibliothèque de contenus, Mathieu Gallet agrège, sans autorisation, des contenus du groupe radiophonique public.

Vers un bras de fer entre Majelan et Radio France ? Ce jour, Sibyle Veil, patronne de Radio France, est interrogée par nos confrères du "Monde". L'occasion pour elle d'expliciter son projet stratégique pour le groupe, qui inclut 60 millions d'euros d'économies à réaliser d'ici 2022. À l'occasion de cet entretien, celle qui a succédé à Mathieu Gallet à la tête de la Maison ronde l'année dernière a réaffirmé son intention de "construire la plateforme française de référence de l'audio sur le numérique". "Notre ambition est de créer une plateforme de destination où le public viendra chercher ses contenus préférés, mais aussi en découvrir de nouveaux", précise-t-elle.

À lire aussi
"Mettez un symbole 'Attention branlettes !'" : Philippe Caverivière dézingue la soirée politique avec Jordan Bardella sur CNews et Europe 1
Radio
"Mettez un symbole 'Attention branlettes !'" : Philippe Caverivière dézingue la...
"Chaque semaine, on perd un chroniqueur !" : Charline Vanhoenacker ironise sur l'absence d'Aymeric Lompret en soutien à Guillaume Meurice sur France Inter
Radio
"Chaque semaine, on perd un chroniqueur !" : Charline Vanhoenacker ironise sur...
"Toujours interdit d'antenne" : Guillaume Meurice annonce qu'en attendant le verdict de sa procédure disciplinaire, il ne reviendra pas sur France Inter "jusqu'à nouvel ordre"
Radio
"Toujours interdit d'antenne" : Guillaume Meurice annonce qu'en attendant le...
"Elle avait ouvert son corsage devant moi !" : Bruno Retailleau plaisante sur sa fausse romance avec Charline Vanhoenacker
Radio
"Elle avait ouvert son corsage devant moi !" : Bruno Retailleau plaisante sur sa...

Les journalistes du "Monde" en profitent pour lui demander si c'est pour cette raison qu'elle interdit aux plateformes de podcasts, comme Tootak, la start-up de Pierre Denis, et Majelan, la toute nouvelle application de Mathieu Gallet, d'utiliser les contenus de Radio France, qui se revendique comme le premier producteur de podcasts en Europe. "Le service public n'a pas vocation à servir de produit d'appel pour des acteurs privés, qui commercialisent ensuite leurs propres contenus concurrents des nôtres", répond la patronne de Radio France tout en indiquant qu'elle n'est pas opposée "à développer une relation avec des acteurs qui ont des offres complémentaires à condition que cela s'inscrive dans le cadre d'un partenariat contractuel équilibré qui permette de valoriser justement nos contenus".

Mathieu Gallet invoque "un principe d'équité"

En d'autres termes, Sibyle Veil indique donc qu'elle est prête à monétiser les contenus de Radio France mais pas à les céder gratuitement aux agrégateurs comme Majelan. Selon franceinfo, Radio France a demandé à Majelan de retirer ses contenus de son application. Comme le soulignent nos confrères, ce retrait n'est toujours pas effectif. Il faut dire que, sur ce point, Mathieu Gallet ne semble pas du tout sur la même longueur d'onde que sa successeur. Ce mardi, dans une interview accordée à puremedias.com, le patron de Majelan, nouveau service qui agrège des podcasts de RTL, Europe 1 ou encore Radio France, expliquait que les radios voient son application "positivement" car "c'est pour (elles) une fenêtre d'exposition de plus".

Hier, invité de franceinfo, Mathieu Gallet a invoqué un "principe d'équité". "Il faut regarder ce qui se passe sur toutes les plateformes américaines. Il n'y en a pas beaucoup qui ont demandé une autorisation à une radio privée ou publique parce que c'est une technologie gratuite. Ce sont des flux publics, et ce qui est gratuit partout doit être gratuit sur Majelan", a expliqué l'ancien patron de Radio France. Pour rappel, lancée hier, Majelan propose de retrouver l'ensemble des podcasts de rattrapage et natifs gratuits, mais aussi d'accéder à des podcasts originaux en échange du paiement d'un abonnement mensuel de 4,99 euros.

À LIRE AUSSI : Mathieu Gallet : "Majelan sera un mélange entre Spotify, Netflix et Molotov"

l'info en continu
Audiences : Quel bilan pour la première saison de "Camille & images" avec Camille Combal en deuxième partie de soirée sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la première saison de "Camille & images" avec Camille...
Pour des "contraintes techniques", France 5 déprogramme en dernière minute "C ce soir" en direct du Festival de Cannes ce vendredi
Déprogrammation
Pour des "contraintes techniques", France 5 déprogramme en dernière minute "C ce...
"Les 12 coups de midi" : Quand Emilien va-t-il battre le (dernier) record encore détenu par Bruno Hourcade ?
TV
"Les 12 coups de midi" : Quand Emilien va-t-il battre le (dernier) record encore...
"Ils n'ont pas voulu" : Ricky ("Koh-Lanta") annonce avoir été renvoyé de son travail après son passage sur TF1
TV
"Ils n'ont pas voulu" : Ricky ("Koh-Lanta") annonce avoir été renvoyé de son...
"Ok OSS 117" : Echange mouvementé entre Jordan Bardella et Léon Deffontaines (PCF) lors du débat sur LCI
TV
"Ok OSS 117" : Echange mouvementé entre Jordan Bardella et Léon Deffontaines (PCF)...
Audiences pré-access : "C à vous" avec Aurélie Casse au top sur France 5, "Ici tout commence" au plus bas, "Secret Story" poursuit sa remontada sur TF1
Audiences
Audiences pré-access : "C à vous" avec Aurélie Casse au top sur France 5, "Ici...