Martine Aubry : un euro par mois pour abroger Hadopi ?

Partager l'article
Vous lisez:
Martine Aubry : un euro par mois pour abroger Hadopi ?
Par Julien Lalande Journaliste - Directeur de la publication
Julien Lalande est journaliste pour puremedias.com. Passionné par le monde des médias depuis de longues années, il a co-fondé le site en 2002 lorsqu'il était encore étudiant.
Martine Aubry
Martine Aubry © Abaca
La candidate aux primaires PS veut instaurer un prélèvement d'un euro sur tous les abonnements à Internet et abroger l'Hadopi.

Pour lutter contre le téléchargement illégal, le gouvernement de François Fillon a créé sur volonté du chef de l'Etat l'Hadopi, la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet. Après plusieurs mises en garde, ce dispositif prévoit que l'internaute accusé de piratage peut se voir privé de son accès à internet.

À lire aussi
"20 Minutes" va supprimer son édition papier et entamer un plan social
Business
"20 Minutes" va supprimer son édition papier et entamer un plan social
"Ouest-France TV" candidate à une fréquence sur la TNT
Business
"Ouest-France TV" candidate à une fréquence sur la TNT
Emmanuel Kessler, ex-PDG de Public Sénat, nommé à la tête de LCP
Business
Emmanuel Kessler, ex-PDG de Public Sénat, nommé à la tête de LCP
Daniel Kretinsky (CMI France) vend l'hebdomadaire "Marianne" au groupe Otium
Business
Daniel Kretinsky (CMI France) vend l'hebdomadaire "Marianne" au groupe Otium


Depuis son vote marqué par de nombreux rebondissements, le Parti Socialiste s'est toujours montré très hostile envers cette loi. Au cours d'une rencontre spécialement dédiée au numérique, Martine Aubry a rappelé son intention d'abroger cette loi si elle parvenait au pouvoir. "Cette mesure a amené à opposer les jeunes au monde de la culture", a-t-elle déploré.

Mais, consciente que le piratage a provoqué un manque à gagner important dans le monde de la création, particulièrement chez les majors du disque, la candidate à l'investiture PS pour la présidentielle a proposé d'instaurer un prévèlement d'un euro sur chaque abonnement à internet. Ce prévèlement toucherait l'ensemble des internautes, y compris ceux ne téléchargeant pas illégalement d'oeuvres protégées.

"Au lieu d'interdire (le téléchargement), on travaille sur l'idée de prélever un euro sur l'abonnement mensuel à internet pour financer les droits d'auteur ainsi que l'aide à la création", a expliqué Martine Aubry. Rappelons que, selon l'ARCEP, la France comptabilise plus de 22 millions d'abonnements à internet haut voire très haut débit (+7,5% sur un an).

l'info en continu
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en direct à Cannes
TV
" Waouh ! Vous avez failli vous prendre...." : Encore un aléa dans "C à vous" en...
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute de l'intégrité de "Mask Singer" dans "PAF avec Baba"
TV
"Est-ce que c'est possible qu'il y ait un peu de triche ?" : Kelly Vedovelli doute...
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur l'avenir de la nouvelle série de TF1
TV
"J'espère bien faire une saison 2 de 'La Recrue'" : Thierry Neuvic se confie sur...
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise et détrône "La mère de la mariée" au sommet du top mondial
Plateforme
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant créé la surprise...
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France Télévisions, s'attaque au compte Destination Ciné sur X
Internet
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France...
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews Nelly Daynac insultée après son témoignage sur la Nouvelle-Calédonie
TV
"Je me suis fait traiter de suprémaciste blanche..." : La journaliste de CNews...