Maxime Saada : "C'est terminé pour Canalplay"

Partager l'article
Vous lisez:
Maxime Saada : "C'est terminé pour Canalplay"
Logo de Canalplay
Logo de Canalplay © DR
La patron de Canal+ était auditionné par la commission culture du sénat ce matin.

Canalplay, c'est terminé... et c'est Maxime Saada qui le dit ! Ce matin, le président du directoire du groupe Canal+ était auditionné par la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat. L'occasion pour le dirigeant de revenir sur la santé du groupe Canal+, dans l'avenir est fragilisé depuis l'annonce de la perte des droits de la Ligue 1 à partir de 2020. Maxime Saada a estimé que la "remise en cause des dogmes historiques" et les récentes transformations du groupe Canal+, présenté comme plus que jamais tourné vers l'international, lui permettront de résister à "ce séisme".

À lire aussi
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Internet
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier faible sur C8
Audiences
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier...
"TPMP" coupe une blague sur le viol de Jean-Marie Bigard dans sa rediffusion sur C8
TV
"TPMP" coupe une blague sur le viol de Jean-Marie Bigard dans sa rediffusion sur C8

Au cours de l'entretien de Maxime Saada avec les parlementaires, il a été demandé au dirigeant pourquoi Canal+ n'avait pas lancé "son" alternative à Netflix. Une question qui intervient à l'heure où TF1, France Télévisions et M6 s'unissent à travers Salto. "On l'avait (notre alternative), c'était Canalplay, on nous l'a tuée" a rétorqué Maxime Saada. "La question est de savoir s'il n'est pas trop tard" a-t-il poursuivi. "Est-ce qu'aujourd'hui on a les moyens ? J'ai envie de dire 'Aidez-nous à devenir plus fort !'" a-t-il ensuite lancé aux sénateurs.

La faute à l'autorité de la concurrence

"Face à Netflix et Amazon, nous n'avions plus la possibilité d'avoir des exclusivités dans notre offre de service de vidéo à la demande" a tonné Maxime Saada, s'en prenant directement à l'autorité de la concurrence. "Ils viennent de lever cette injonction mais c'est malheureusement trop tard ! Canalplay est passé de 800.000 à 200.000 abonnés ! C'est terminé pour Canalplay !" a-t-il poursuivi, enterrant ainsi par surprise le service de SVOD du groupe Canal+.

Lancé en 2011, trois ans avant l'arrivée de Netflix sur le territoire français, Canalplay a été l'un des premiers services de SVOD en France. Canalplay s'est imposé en net leader du marché, avec jusqu'à plus de 800.000 abonnés, jusqu'au lancement de Netflix. Dès lors, le nombre d'abonnés a dévissé pour tomber à moins de 300.000 en 2016. À la faveur du réajustement de la politique tarifaire, le service est toutefois parvenu à regagner quelques abonnés l'année dernière.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Geo

C'est ce que dit Saada non ? Qu'ils n'avaient pas le droit de produire des contenus originaux pour canal play



Sid

Si je ne m'abuse, l'Autorité de Concurrence a interdit au groupe Canal d'acquérir des droits Svod exclusifs en juillet 2012.
Sans les restrictions imposées sur ses exclusivités, CanalPlay aurait pu proposer les séries Création Originale, ou des films StudioCanal en exclu...



Maverick92100

Mouais les séries "originales" Canal+ ne m'ont jamais donné envie de prendre un abonnement.
Mise à part Engrenages qui est effectivement une très bonne série… après se sont de pales copies de séries US ( Braquo un sous The Shield, Baron Noir un sous House of Cards, Versailles un sous TheTudors ) ou des séries sans grand intérêt pour moi et qui au mieux n'on pas passionné les foules.
Il reste quand même à accorder au crédit de ces séries Canal, des acteurs convaincants et des scénarios travaillés mais payer un abonnement pour cela ???



DansTonTube

Il n'est pas trop tard pour relancer Canalplay, surtout si les supposés freins réglementaires sont levés.
Mais en réalité, ils s'en foutent pas mal. Ce ne sont que des gesticulations qui dureront jusqu'à la mort du groupe. Un jour prochain, l'actionnaire en abandonnera la carcasse une fois qu'il aura tout bouffé.



Fabien K.

il n'y a pas seulement ça, la démence est au delà avec le fait que Canal+ n'est même pas propriétaire de ses séries contrairement aux concurrents: ???? Délirant! (quand on voit le montage qu'ils ont du faire pour Safe qui est 100% Canal -et non pas Netflix qui encore une fois n'est que distributeur comme très souvent- via Red filiale anglaise, StudioCanal et C8! Pour avoir au moins une série à eux et encore pas sur Canal+ mais sur leur chaîne en clair...)
Les chiffres pour Canal Play sont bien pires que ça en réalité, c'est monté à 1,5 millions d'utilisateurs pour descendre à 0,5 million. ça dépend des périodes prises en compte...
Les contraintes réglementaires auxquelles est soumis le groupe Canal lui interdise tout simplement de lutter à armes légales contre la concurrence intérieures qu'encore plus extérieures.
Quand ce n'est pas les concurrents qui tapent dessus, le CSA qui sans aucune raison par exemple torpille sa chaîne d'infos iTélé alors et pendant des années a été 1ère chaîne d'information en demandant à Alain Weil/NextTv de créer exprès contre une chaîne d'infos (BFM est né ainsi), ce alors que lors des auditions TNT il n'était absolument pas question d'une nouvelle chaîne d'infos et absolument personne n'en avait proposé, c'est aussi la LFP qui une fois appelle les qataris d'Al Jazeera Sports/Be in, et le coup d'après les chinois proprios de Médiapro derrière les espagnols/catalans.
L'exploit d'abattre un groupe français à dimensions internationales, ce sont les français qui l'ont réussi: bravo les débiles et atchao comme diraient les guignols, les vrais eux.
L'autorité de la concurrence a obligé Canal a revendre sa part d'eurosport ensuite vendu par TF1 du coup à Discovery, des étrangers! a neutralisé la part de Canal, 33%, dans OCS! a bloqué les exclus dans Canal Satellite, lui aussi terminé du coup comme Canal Play: on prend un abonnement pour avoir des contenus exclusifs, évidemment!!! c'est ça qui motive.
Les concurrents eux non seulement sont moins soumis à cette autorité mais quand ils ne sont pas déjà étrangers donc pas du tout concernés par ça, en concurrence déloyale donc, deviennent étrangers!!! comme Altice-SFR qui a son siège au Luxembourg, ce qui lui permet des montages financiers hasardeux sinon de l'évasion fiscale, et donc de se passer des autorités anti concurrentielles, ou de contrôles: ils ont carrément racheté leurs actions pour éviter tout contrôle et sont maintenant à la bourse d'Amsterdam aux Pays-bas!!! ils n'ont absolument plus rien de français, on ne peut rien leur dire et rien contre eux, on ne peut plus les surveiller ou les contraindre! ils sont eux aussi en concurrence déloyale avec Canal.



wilko

"C'est le contenu qui est la guerre, pas le contenant." (un expert média dont j'ai oublié le nom ^^)



ElRom16

Si Netflix a réussi partout dans le monde a devenir leader, c'est uniquement pour une raison : Ils investissent énormément dans leur catalogue, avec des séries à très haut budget. La qualité est plus inégale je dois le reconnaitre, notamment ce qui est produit en France.



LeMoi

Canalplay à ma connaissance c'est surtout de la SVOD, Netflix c'est bien plus que ça, ça a du succès surtout grâce à ses contenus originaux et de qualité...



ElRom16

"Un service qui avait des atouts dont celui d'être le premier en France, quel gâchis."
> On peut dire pareil de tout le groupe Canal. Ils avaient tellement de cartes pour réussir avant les autres, et rester durablement premiers. Quel gâchis, mais quel gâchis bordel ...

En plus, pour Canalplay était techniquement très en avance, plusieurs années sur certains points, par rapport à la concurrence. Ils devaient vraiment avoir une très belle équipe.



Les flaques du Connemara

Moi rien comprendre ce que toi dire



karima

il est vrai que la lenteur de la législation tue rapidement nos acteurs tv locaux



Linkinito

Ce qui aurait amené des clients sur CanalPlay ? Les séries originales Canal+ comme Le Bureau des Légendes, Baron Noir, Les Revenants, Braquo, Engrenages, et leurs séries américaines exclusives.

Mais non, ils ont voulu en faire juste une plateforme de vieux films. Ils ont loupé le coche, c'est terminé pour eux.



Medion

Le problème avec Canalplay c'est que Canal l'a traité comme une offre concurrente pouvant nuire au modèle de ses chaines de flux. Ils ont simplement pas miser sur le bon cheval pour l'avenir. Cela rappelle un peu le retard a l'allumage des chaines privée avec l'arrivée de la TNT.



Il n'y en a qu'une

Au moins, ce n'est pas perdu.



clemand

Au niveau de l'infra technique, CanalPlay est maintenant intégré à myCanal.

Donc ils n'ont rien à refiler à Salto.



La Sardine

Un service qui avait des atouts dont celui d'être le premier en France, quel gâchis.

Il apparaît clairement aujourd’hui qu'il faut en matière d'audiovisuel faire très attention à un contexte international en mouvement. D'autant que bon nombre de gouvernements ont opté pour de très mauvaises orientations à commencer par l'éclatement de l'ORTF qu'on ne cesse aujourd'hui de vouloir reconstituer depuis 1992.



EiffelNord

Pourquoi l'article n'explique pas, ne détaille aucun de ses dogmes
... et passe donc à côté d'une très grande partie de sa pertinence,
de sa pédagogie, de son expertise (celle d'Ozap)...



Sid

Et est-ce aussi terminé pour STUDIO+ (et ses séries 10X10 pour mobile) ?
Le boss (Gilles Galud) est parti, tout comme Catou Lairet, etc.



Il n'y en a qu'une

Est-ce que du coup, l'infra technique et logicielle de CanalPlay pourront être exploitables pour Salto si Canal+ les dispose à la vente voire devient partenaire du projet ? Un recyclage malin de ces éléments permettrait d'économiser en frais de développement ne serait-ce pour le lancement.



DealWithIt

Le jour où les politiques comprendront que leur règles d'un autre temps nuisent (ou pire!) tuent le business...on aura déjà perdu face à la concurrence étrangère.



Louispm

La fin de Canal+..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Bill ("Le Grand Oral") : "Je n'arrive toujours pas à réaliser"
TV
Bill ("Le Grand Oral") : "Je n'arrive toujours pas à réaliser"
"Pékin Express" 2019 va partir en Amérique centrale
TV
"Pékin Express" 2019 va partir en Amérique centrale
Propos d'André Bercoff dans "L'heure des pros" : Le CSA ne relève aucun manquement de CNews
TV
Propos d'André Bercoff dans "L'heure des pros" : Le CSA ne relève aucun manquement...
"Contre-enquête" : Amandine Bégot s'intéresse à l'affaire Maëlys le 14 mars sur M6
Programme TV
"Contre-enquête" : Amandine Bégot s'intéresse à l'affaire Maëlys le 14 mars sur...
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 mars 2018
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 mars 2018
"Le sens de l'effort" : M6 et Marius ("Garde à Vous") partent à la rescousse des décrocheurs ce soir
TV
"Le sens de l'effort" : M6 et Marius ("Garde à Vous") partent à la rescousse des...
Vidéos Puremedias