Six mois de prison avec sursis requis contre Michael Youn

Partager l'article
Vous lisez:
Six mois de prison avec sursis requis contre Michael Youn
Michael Youn lors de son arrivée au tribunal correctionnel de Paris, le 7 mars 2011
Michael Youn lors de son arrivée au tribunal correctionnel de Paris, le 7 mars 2011 © Crédits : Abaca
En septembre, le comédien avait eu une altercation avec des gardiens de la paix.

Cet après-midi, au tribunal correctionnel de Paris, le ministère public a requis six mois de prison avec sursis et 2.000 euros d'amende à l'encontre de Michael Youn. L'acteur et humoriste avait été interpellé le 6 septembre 2010 alors qu'il faisait un demi-tour en scooter, en bas de son domicile.

L'affaire aurait pu se borner à une simple contravention si le ton n'avait pas monté entre le comédien et les forces de l'ordre. Face aux deux policiers, Michael Youn les avait alors insultés. Les gardiens de la paix avaient ensuite décidé d'interpeller l'acteur mais ce dernier s'était énervé comme cette décision et avait alors frappé les policiers.

Face au tribunal, Michael Youn est apparu calme et sobre et a présenté ses excuses. « La décence aurait voulu que je reste calme, mais je me suis énervé et je le regrette. Non seulement je reconnais les faits, mais je m'excuse vis-à-vis des fonctionnaires de police qui se sont sentis agressés par mes insultes et mon comportement » a reconnu l'acteur qui a néanmoins souhaité dénoncer l'attitude des policiers à son égard estimant même avoir été « étranglé » par un des fonctionnaires de police.

A l'époque de sa garde à vue, Michael Youn avait dénoncé publiquement l'attitude des gardiens de la paix : « J'ai été confronté à un flic qui, à mon avis, était plus proche d'un milicien que d'un policier. Je me suis retrouvé la face contre la grille de l'immeuble, des menottes dans le dos, un genou sur la colonne vertébrale avant qu'on me cogne la tête contre le capot de la voiture en me faisant rentrer dedans. Il a pris ma tête, il l'a frappée contre la porte de l'ascenseur, en m'étranglant la glotte avec sa main droite alors que j'avais les mains dans le dos... menottées, » avait-il alors raconté sur Europe 1 (réécouter son témoignage au moment des faits).

Le jugement sera rendu le 21 mars prochain.

Sur le même thème
l'info en continu
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Fortnite entre en guerre contre Apple et Google
Internet
Fortnite entre en guerre contre Apple et Google
Audiences access 20h : Le "19.45" en forme, "Plus belle la vie" bat "En famille"
Audiences
Audiences access 20h : Le "19.45" en forme, "Plus belle la vie" bat "En famille"
Audiences access 19h : Virna Sacchi et Nagui au coude-à-coude, "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Virna Sacchi et Nagui au coude-à-coude, "Silence, ça...
Vidéos Puremedias