Michel Cymes (P1) : "Je n'ai jamais dit que le coronavirus était une grippette"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Cymes (P1) : "Je n'ai jamais dit que le coronavirus était une grippette"
Michel Cymes © Dailymotion
L'animateur de France Télévisions et RTL a accordé un entretien vidéo à puremedias.com.

Retour d'expérience pour Michel Cymes. Alors que la vie des Français reprend peu à peu après deux mois de confinement strict, le médecin le plus célèbre de France a accepté de revenir pour puremedias.com* sur la crise sanitaire que la France a traversée. Une période durant laquelle l'animateur de France 2 et RTL a été particulièrement attaqué, sur les réseaux sociaux et dans les médias, par des anonymes et des personnalités lui ayant reproché d'avoir minimisé l'épidémie de Covid-19.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
Audiences "13 Heures" : Face à la panne de TF1, quel score pour Julian Bugier sur France 2 ?
Audiences
Audiences "13 Heures" : Face à la panne de TF1, quel score pour Julian Bugier sur...

"J'ai fait avec les informations qu'on me donnait !", fait aujourd'hui valoir Michel Cymes, appelant à se replacer dans le contexte de l'époque. Reconnaissant avoir peut-être été "trop rassurant" du fait du peu d'informations en provenance de Chine ou de l'OMS au début de l'épidémie, l'animateur a en revanche récusé l'emploi du terme de "grippette", qu'on a voulu lui coller à la peau. "Je n'ai jamais dit ça !", a-t-il tenu à souligner, expliquant avoir plutôt parlé sur le plateau de "Quotidien" en mars dernier d'une "grippe plus cognée". Michel Cymes a d'ailleurs raconté avoir appelé Jean-Pierre Foucault et Bruno Masure, deux de ses plus violents détracteurs à l'époque, pour leur demander des explications.

"J'ai appris à dire : 'Je ne sais pas'"

Interrogé sur sa forte présence médiatique au début de l'épidémie, Michel Cymes a estimé a posteriori qu'il aurait sans doute dû se faire plus rare. "Je pensais le faire pour le bien des Français, en donnant de bonnes informations alors que beaucoup de conneries circulaient", a-t-il justifié, expliquant avoir ensuite décidé de se mettre en retrait pour aller aider les personnels soignants à l'hôpital. "J'ai appris à être un peu moins impulsif. J'ai appris à dire : 'Je ne sais pas'", a-t-il souligné en se remémorant cette crise sanitaire. puremedias.com vous propose de découvrir cette première partie de l'interview.

* Site édité par Webedia, société associée à Michel Cymes

Sur le même thème
l'info en continu
L'Equipe : Laurent Prud'homme succède à Jean-Louis Pelé à la direction générale
Business
L'Equipe : Laurent Prud'homme succède à Jean-Louis Pelé à la direction générale
François Allain ("Vintage Mecanic") : "Je suis un peu l'Indiana Jones de l'automobile"
Interview
François Allain ("Vintage Mecanic") : "Je suis un peu l'Indiana Jones de...
"Ici tout commence" déprogrammé ce soir sur TF1, le retour de Lorie Pester dans "DNA" maintenu
Séries
"Ici tout commence" déprogrammé ce soir sur TF1, le retour de Lorie Pester dans...
Audiences : Julien Courbet signe un record, Karim Rissouli au plus bas sur France 5
Audiences
Audiences : Julien Courbet signe un record, Karim Rissouli au plus bas sur France 5
Audiences access 20h : "TPMP" leader talks, "Scènes de ménages" très puissant, "Les Marseillais" stable à un haut niveau
Audiences
Audiences access 20h : "TPMP" leader talks, "Scènes de ménages" très puissant,...
Audiences access 19h : Nagui bon leader devant "DNA" et le JT de France 3, "C à vous" domine la TNT
Audiences
Audiences access 19h : Nagui bon leader devant "DNA" et le JT de France 3, "C à...
Vidéos Puremedias