Michel Cymes (P1) : "Je n'ai jamais dit que le coronavirus était une grippette"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Cymes (P1) : "Je n'ai jamais dit que le coronavirus était une grippette"
Michel Cymes © Dailymotion
L'animateur de France Télévisions et RTL a accordé un entretien vidéo à puremedias.com.

Retour d'expérience pour Michel Cymes. Alors que la vie des Français reprend peu à peu après deux mois de confinement strict, le médecin le plus célèbre de France a accepté de revenir pour puremedias.com* sur la crise sanitaire que la France a traversée. Une période durant laquelle l'animateur de France 2 et RTL a été particulièrement attaqué, sur les réseaux sociaux et dans les médias, par des anonymes et des personnalités lui ayant reproché d'avoir minimisé l'épidémie de Covid-19.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Audiences : "La Stagiaire" leader, début mitigé pour "Un homme ordinaire" sur M6, catastrophe pour TF1
Audiences
Audiences : "La Stagiaire" leader, début mitigé pour "Un homme ordinaire" sur M6,...

"J'ai fait avec les informations qu'on me donnait !", fait aujourd'hui valoir Michel Cymes, appelant à se replacer dans le contexte de l'époque. Reconnaissant avoir peut-être été "trop rassurant" du fait du peu d'informations en provenance de Chine ou de l'OMS au début de l'épidémie, l'animateur a en revanche récusé l'emploi du terme de "grippette", qu'on a voulu lui coller à la peau. "Je n'ai jamais dit ça !", a-t-il tenu à souligner, expliquant avoir plutôt parlé sur le plateau de "Quotidien" en mars dernier d'une "grippe plus cognée". Michel Cymes a d'ailleurs raconté avoir appelé Jean-Pierre Foucault et Bruno Masure, deux de ses plus violents détracteurs à l'époque, pour leur demander des explications.

"J'ai appris à dire : 'Je ne sais pas'"

Interrogé sur sa forte présence médiatique au début de l'épidémie, Michel Cymes a estimé a posteriori qu'il aurait sans doute dû se faire plus rare. "Je pensais le faire pour le bien des Français, en donnant de bonnes informations alors que beaucoup de conneries circulaient", a-t-il justifié, expliquant avoir ensuite décidé de se mettre en retrait pour aller aider les personnels soignants à l'hôpital. "J'ai appris à être un peu moins impulsif. J'ai appris à dire : 'Je ne sais pas'", a-t-il souligné en se remémorant cette crise sanitaire. puremedias.com vous propose de découvrir cette première partie de l'interview.

* Site édité par Webedia, société associée à Michel Cymes

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 10 au 16 octobre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 10 au 16 octobre 2020
"Objectif Top Chef" : M6 lance la saison 6 dès le 12 octobre
Programme TV
"Objectif Top Chef" : M6 lance la saison 6 dès le 12 octobre
"Capitaine Marleau" : Corinne Masiero de retour en inédit sur France 3 le 13 octobre
Programme TV
"Capitaine Marleau" : Corinne Masiero de retour en inédit sur France 3 le 13 octobre
"La Flamme" : La nouvelle création originale de Canal+ avec Jonathan Cohen débarque dès le 12 octobre
Programme TV
"La Flamme" : La nouvelle création originale de Canal+ avec Jonathan Cohen...
Polémique "Enquête exclusive" : M6 nie les accusations de l'Algérie et demande la fin du boycott
TV
Polémique "Enquête exclusive" : M6 nie les accusations de l'Algérie et demande la...
Mort de Michael Lonsdale : Les chaînes rendent hommage au comédien
TV
Mort de Michael Lonsdale : Les chaînes rendent hommage au comédien
Vidéos Puremedias