Michel Denisot quitte "Vanity Fair"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Michel Denisot
Michel Denisot © CANAL+
Présent depuis la création, Michel Denisot quitte le magazine après 78 numéros.

La version française de "Vanity Fair" voit partir sa figure médiatique. Dans son édito mensuel, publié dans le numéro d'avril du magazine, Michel Denisot annonce son départ. "C'est le moment de dire merci. Merci au groupe Condé Nast. Merci à Jonathan Newhouse et à Xavier Romatet qui, en 2012, m'ont proposé de diriger ce magazine. Comme un rêve pour moi", écrit celui qui a longtemps été directeur des rédactions du magazine avant d'en devenir conseiller éditorial à la toute fin 2018, suite au licenciement d'Anne Boulay et à son remplacement par Joseph Ghosn.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison prochaine"
Interview
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison...

Cela faisait donc huit ans que Michel Denisot participait à l'édition française de "Vanity Fair", "presque mon record personnel pour une même fonction", écrit celui qui a tenu autant de temps à la tête du "Grand Journal" sur Canal+ entre 2004 et 2013. "Demain est un mot que j'aime beaucoup. Ces derniers temps, j'ai aussi réalisé un film, donc fait deux choses à la fois. Ce n'est pas innocent. Une autre envie signifie qu'une page se tourne. Et d'un commun accord avec le président de Condé Nast France, Javier Pascual del Olmo, je quitte cette rédaction le coeur léger", justifie l'homme qui fêtera ses 75 ans le 16 avril prochain.

Et c'est bien son premier long métrage, "Toute ressemblance...", sorti en novembre dernier mais flingué par la critique et boudé par le public (113.000 entrées seulement), qui l'a poussé à prendre cette décision de quitter le célèbre mensuel. "Mon film m'a ouvert plus de portes que je ne le croyais et a provoqué des sollicitations inattendues auxquelles j'ai dit oui. J'ai de la chance. Comme j'ai eu d'écrire cet éditorial soixante-dix-huit fois pour vous", poursuit Michel Denisot, sans détailler ses projets futurs mais en remerciant les lecteurs et les lectrices de leur fidélité.

l'info en continu
Majelan : La plateforme de podcasts de Mathieu Gallet va retravailler son offre
Radio
Majelan : La plateforme de podcasts de Mathieu Gallet va retravailler son offre
Netflix, Amazon Prime Video, Disney+ : Les contenus à découvrir en juin sur les plateformes de SVOD
SVOD
Netflix, Amazon Prime Video, Disney+ : Les contenus à découvrir en juin sur les...
"Traumatisée" par la presse people, Sheila pousse un coup de gueule sur RTL
Radio
"Traumatisée" par la presse people, Sheila pousse un coup de gueule sur RTL
Audiences samedi : "Tout le monde veut prendre sa place" au plus bas, "Fais moi une place" avec Guy Bedos au million
TV
Audiences samedi : "Tout le monde veut prendre sa place" au plus bas, "Fais moi...
Audiences : "Les mystères des majorettes" large leader, succès pour "N'oubliez pas les paroles"
TV
Audiences : "Les mystères des majorettes" large leader, succès pour "N'oubliez pas...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Vidéos Puremedias