Michel Denisot quitte "Vanity Fair"

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Michel Denisot
Michel Denisot © CANAL+
Présent depuis la création, Michel Denisot quitte le magazine après 78 numéros.

La version française de "Vanity Fair" voit partir sa figure médiatique. Dans son édito mensuel, publié dans le numéro d'avril du magazine, Michel Denisot annonce son départ. "C'est le moment de dire merci. Merci au groupe Condé Nast. Merci à Jonathan Newhouse et à Xavier Romatet qui, en 2012, m'ont proposé de diriger ce magazine. Comme un rêve pour moi", écrit celui qui a longtemps été directeur des rédactions du magazine avant d'en devenir conseiller éditorial à la toute fin 2018, suite au licenciement d'Anne Boulay et à son remplacement par Joseph Ghosn.

À lire aussi
"CNews" ferme
Presse
"CNews" ferme
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de rédactions demandent au gouvernement d'agir
Presse
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de...

Cela faisait donc huit ans que Michel Denisot participait à l'édition française de "Vanity Fair", "presque mon record personnel pour une même fonction", écrit celui qui a tenu autant de temps à la tête du "Grand Journal" sur Canal+ entre 2004 et 2013. "Demain est un mot que j'aime beaucoup. Ces derniers temps, j'ai aussi réalisé un film, donc fait deux choses à la fois. Ce n'est pas innocent. Une autre envie signifie qu'une page se tourne. Et d'un commun accord avec le président de Condé Nast France, Javier Pascual del Olmo, je quitte cette rédaction le coeur léger", justifie l'homme qui fêtera ses 75 ans le 16 avril prochain.

Et c'est bien son premier long métrage, "Toute ressemblance...", sorti en novembre dernier mais flingué par la critique et boudé par le public (113.000 entrées seulement), qui l'a poussé à prendre cette décision de quitter le célèbre mensuel. "Mon film m'a ouvert plus de portes que je ne le croyais et a provoqué des sollicitations inattendues auxquelles j'ai dit oui. J'ai de la chance. Comme j'ai eu d'écrire cet éditorial soixante-dix-huit fois pour vous", poursuit Michel Denisot, sans détailler ses projets futurs mais en remerciant les lecteurs et les lectrices de leur fidélité.

Michel Denisot
Michel Denisot
Michel Denisot arrive sur Europe 1
Hanouna/Barthès : "Je ne veux pas prendre parti", explique Michel Denisot
France 3 : Le talk show de Michel Denisot repoussé sine die
Voir toute l'actualité sur Michel Denisot
Autour de Michel Denisot
  • Christophe Dechavanne
  • Virginie Guilhaume
  • Vincent Lagaf'
  • Alain Chabat
  • Tex
  • Frédéric Beigbeder
  • Thierry Roland
  • Ariane Massenet
  • Louise Bourgoin
  • Charlie Winston
  • François Morel
  • Ariel Wizman
  • Charlotte Le Bon
  • Laurent Weil
  • Solweig Rediger-Lizlow
l'info en continu
Le Gorafi racheté par DC Company
Internet
Le Gorafi racheté par DC Company
Tous les programmes de la télé du 18 au 24 décembre 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 18 au 24 décembre 2021
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
TV
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
"Plus belle la vie" : puremedias.com dans les coulisses du tournage du prime "Black out" de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : puremedias.com dans les coulisses du tournage du prime...
Pourquoi LCI a coupé la déclaration de candidature d'Eric Zemmour avant sa fin
Politique
Pourquoi LCI a coupé la déclaration de candidature d'Eric Zemmour avant sa fin
"Quotidien" et Yann Barthès visés par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature
Politique
"Quotidien" et Yann Barthès visés par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature