Mort de Jean-Louis Trintignant : Les chaînes bouleversent leurs programmes

Partager l'article
Vous lisez:
Mort de Jean-Louis Trintignant : Les chaînes bouleversent leurs programmes
|
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Jean-Louis Trintignant sur France Inter en 2017 © © 1971 Cinétel / Euro International Film / Président Films
L'acteur sacré en 1966 avec "Un homme et une femme" de Claude Lelouch est mort le vendredi 17 juin à l'âge de 91 ans.

"Amour" (2012) de Michael Haneke, "Paris brûle-t-il ?" (1966) avec Jean-Paul Belmondo, "Et Dieu... créa la femme" (1956) avec Brigitte Bardot... Jean-Louis Trintignant, acteur français au générique de plus de 120 films depuis 1956 et homme de théâtre, est "mort paisiblement de vieillesse" le vendredi 17 juin dans le Gard à l'âge de 91 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.

À lire aussi
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir
TV
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir
Grève à France Télévisions : Le "13 Heures" de Julien Bugier raccourci
TV
Grève à France Télévisions : Le "13 Heures" de Julien Bugier raccourci
BFMTV : La tranche d'Yves Calvi se prolonge jusqu'à 20h30 la saison prochaine
TV
BFMTV : La tranche d'Yves Calvi se prolonge jusqu'à 20h30 la saison prochaine
"TPMP", "Quotidien", "C à vous" : Quelle séquence a le plus buzzé cette saison sur Twitter ?
TV
"TPMP", "Quotidien", "C à vous" : Quelle séquence a le plus buzzé cette saison sur...

Arte rediffuse "Le train" ce mercredi

Arte a revu sa programmation et annoncé la rediffusion, ce mercredi 22 juin en prime time, du film "Le train" de Pierre Granier-Deferre (1973) et dans lequel Jean-Louis Trintignant donne la réplique à Romy Schneider. Ce long-métrage, qui raconte le destin d'un homme et d'une femme emportés par le tumulte de l'exode en mai 1940, sera suivi de "Trintignant par Trintignant", un portrait de l'acteur signé en 2021 Lucie Cariès et Yves Jeuland. "En conséquence", précise Arte, "les films 'Deux' et 'Asako I & II' initialement prévus seront reprogrammés ultérieurement".

Depuis vendredi, la chaîne franco-allemande propose en parallèle sur son site internet arte.tv "Le combat dans l'île" (1962), premier long-métrage d'Alain Cavalier dans lequel Jean-Louis Trintignant partage là aussi l'affiche avec Romy Schneider, ainsi que "C'est quoi Jean-Louis Trintignant ?", un "blow-up" de Luc Lagier.

"Un jour, un destin" sur France 3

En hommage à l'acteur, France 3 a bouleversé ses programmes quelques heures seulement après l'annonce de sa disparition. La chaîne du service public a choisi de déprogrammer, vendredi 17 juin, le documentaire "Quand la télé prend l'air", proposé par Mireille Dumas et diffusé à la place le magazine de Laurent Delahousse, "Un jour, un destin : Jean-Louis Trintignant, l'insaisissable", consacré à la carrière de l'acteur. En deuxième partie de soirée, la Trois a poursuivi son hommage avec la rediffusion de "Un homme et une femme", film de Claude Lelouch avec Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée, auréolé de la Palme d'or à Cannes en 1966.

Dimanche 19 juin, France 2 a, quant à elle, bousculé le sommaire initial de "13h15, le dimanche" et rediffusera deux reportages intitulés "La France de Jean-Louis Trintignant : Les femmes et les hommes qui ont partagé sa vie" et "Mon meilleur ennemi : Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, portrait de deux légendes". Arte, de son côté, propose depuis vendredi sur son site internet "Le combat dans l'île" (1961), premier long-métrage d'Alain Cavalier, avec Romy Schneider, Jean-Louis Trintignant, Henri Serre, Pierre Asso ou encore Maurice Garrel.

Hasard de la programmation enfin, C8 avait fait le choix de diffuser il y a plusieurs semaines ce dimanche 19 juin à 21h10 "Sans mobile apparent" (1971), un film de Philippe Labro avec Dominique Sanda, Sacha Distel ou encore Jean-Pierre Marielle, dans lequel Jean-Louis Trintignant campait l'inspecteur Stéphane Carella, chargé de chercher un lien entre les meurtres de deux hommes abattus d'une balle dans la tête à Nice.

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure des déprogrammations.

Jean-Louis Trintignant
Jean-Louis Trintignant
Jean-Louis Trintignant est mort
Jean-Louis Trintignant : "Je ne vais pas m'arrêter, ce n'est pas vrai"
Jean-Louis Trintignant prend sa retraite : "Je suis très vieux, place aux jeunes !"
Voir toute l'actualité sur Jean-Louis Trintignant
l'info en continu
Ce soir à la télé : Guy Lagache confesse Emmanuel Macron, Jean Castex de retour à Matignon
Programme TV
Ce soir à la télé : Guy Lagache confesse Emmanuel Macron, Jean Castex de retour à...
Audiences access 20h : Lapix en hausse, "Les apprentis aventuriers" au top, Castaldi au million
Audiences
Audiences access 20h : Lapix en hausse, "Les apprentis aventuriers" au top,...
Audiences access 19h : Nagui solide leader, le JT de France 3 solide, "Silence, ça pousse !" en baisse
Audiences
Audiences access 19h : Nagui solide leader, le JT de France 3 solide, "Silence, ça...
Audiences : Quel score pour le lancement du "Plus grand karaoké" de M6 en prime time ?
Audiences
Audiences : Quel score pour le lancement du "Plus grand karaoké" de M6 en prime...
Ligue des champions : Canal+ rafle tout
Sport
Ligue des champions : Canal+ rafle tout
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime Video en juillet 2022 ?
SVOD
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime...