Nicolas Barré quitte la direction des "Échos" : La rédaction s'inquiète pour son indépendance

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Barré quitte la direction des "Échos" : La rédaction s'inquiète pour son indépendance
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Nicolas Barré
Nicolas Barré © Europe 1
Dans un communiqué partagé le 21 mars, la Société des journalistes du quotidien économique fait part de ses craintes.

Mardi, la rédaction des "Échos" est tombée des nues. En lisant un article de "La lettre A", les journalistes ont découvert que Nicolas Barré, le directeur de la rédaction depuis 2013, était sur le départ. Une information restée plusieurs heures sans confirmation, laissant une partie des salariés sous le choc, comme le relate un article du "Monde".

À lire aussi
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
Isabelle Saporta virée de la direction de Fayard en raison de "différends stratégiques", des noms circulent déjà pour la remplacer
Presse
Isabelle Saporta virée de la direction de Fayard en raison de "différends...
"Natacha Polony s'éloigne de Daniel Kretinsky intellectuellement" : CMI France réfléchit à céder "Marianne"
Presse
"Natacha Polony s'éloigne de Daniel Kretinsky intellectuellement" : CMI France...
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique pourquoi l'agence ne qualifie pas le Hamas de terroriste
Presse
"C'est une règle qu'on applique à tous" : Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, explique...

La nouvelle est d'autant plus gênante que le média professionnel laisse sous-entendre que ce départ aurait des airs de limogeages. Bernard Arnault, le patron de LVMH, premier actionnaire du titre, serait lui-même à la manoeuvre. Une hypothèse de l'ingérence de l'actionnaire formellement réfutée par Pierre Louette, le directeur général du groupe Les Echos-Le Parisien, devant les salariés. Celui-ci a d'ailleurs expliqué que tout n'était pas encore finalisé, et qu'il "gérait avec Nicolas depuis deux ou trois semaines la perspective de son remplacement".

Ce mercredi 22 février, un communiqué de presse a confirmé l'annonce de ce mouvement. Il précise que Nicolas Barré sera appelé à "occuper de nouvelles fonctions". Un communiqué accompagné d'une citation de Bernard Arnault qui se dit "très heureux" que Nicolas Barré reste au sein du journal.

Indépendance en question

Les démentis n'auront pas suffit à rassurer la Société des journalistes (SDJ) du quotidien. Elle s'est fendue hier d'un communiqué de presse. "La SDJ tient à exprimer sa surprise face à ces annonces. Elle ne peut s'empêcher de s'interroger sur le lien entre ce départ et la publication ces dernières semaines de plusieurs articles qui auraient déplu à l'actionnaire. Dans ce contexte, la SDJ s'inquiète de l'existence de menaces sur l'indépendance du journal", dénonce le groupe. Les journalistes rappellent par ailleurs qu'au moment du rachat de leur titre par LVMH en 2007, la SDJ avait "âprement négocié" des garanties d'indépendance vis-à-vis de cet actionnaire.

Mais quel article a pu placer Nicolas Barré sur un siège éjectable ? Selon "Le Monde" : "un texte publié sur le site web du journal concernant des perquisitions fiscales dans le groupe de luxe". Mais aussi une critique du livre "Histoire d'un ogre" (Gallimard) consacré à Vincent Bolloré,signé par Erik Orsenna. Encore une fois, tout a été démenti. Pourtant, "La lettre A" affirme que celui qui prendra les rennes du quotidien - au moins par intermittence -, François Vidal, est considéré comme "moins indépendant".

l'info en continu
"Je suis très en colère" : Michel Cymes désapprouve le choix de France Télévisions d'arrêter "Le magazine de la santé"
TV
"Je suis très en colère" : Michel Cymes désapprouve le choix de France Télévisions...
"J'ai pris la décision de me retirer du relais de la flamme" : Accusé de harcèlement, Baptiste Moirot ne portera pas la flamme olympique
Sport
"J'ai pris la décision de me retirer du relais de la flamme" : Accusé de...
"Fun Radio, on s'en fout, ça végète" : Cyril Hanouna commente les audiences radio
TV
"Fun Radio, on s'en fout, ça végète" : Cyril Hanouna commente les audiences radio
"C'est un peu truqué ?" : Éliminé de "Danse avec les stars", Black M émet des doutes sur les votes de l'émission de TF1
TV
"C'est un peu truqué ?" : Éliminé de "Danse avec les stars", Black M émet des...
Rachat par Rodolphe Saadé : Altice va garder RMC Sport...pour ne pas perdre ses clients SFR
Affaires
Rachat par Rodolphe Saadé : Altice va garder RMC Sport...pour ne pas perdre ses...
"Il ne faut pas en faire toute une histoire" : Lola Dewaere se confie sur les ressemblances entre "Mademoiselle Holmes" et "HPI"
Séries
"Il ne faut pas en faire toute une histoire" : Lola Dewaere se confie sur les...