Nicolas Charbonneau (LCI) : "C'est un débat très français de se dire qu'on a trop de chaînes info"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Charbonneau (LCI) : "C'est un débat très français de se dire qu'on a trop de chaînes info"
Nicolas Charbonneau dans "Médias le mag, l'interview" © Youtube
Chaque semaine, retrouvez sur puremedias.com "Médias le mag, l'interview", en partenariat avec France 5.

Chaque semaine, retrouvez "Médias le mag, l'interview", en partenariat avec France 5. Julien Bellver, co-rédacteur en chef de puremedias.com et chroniqueur dans "Médias le mag" le dimanche à 12h35 interroge une personnalité des médias toutes les semaines. Pour ce 28e numéro, Julien Bellver reçoit Nicolas Charbonneau, Directeur général de LCI à l'occasion du lancement de la chaîne sur la TNT gratuite.

À lire aussi
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Keiona ("Danse avec les stars") : "J'éprouve un sentiment de fierté de représenter le drag français en prime-time sur TF1"
Interview
Keiona ("Danse avec les stars") : "J'éprouve un sentiment de fierté de représenter...
"Après "Danse avec les stars", je vais faire une pause avec la télévision" : Natasha St-Pier fait des révélations sur la suite de sa carrière
Interview
"Après "Danse avec les stars", je vais faire une pause avec la télévision" :...

"Ca a été un long combat"

LCI basculera sur la TNT gratuite le 5 avril prochain, à l'occasion du passage de la TNT en haute définition. Vous êtes prêt ?
On est prêt ! On est plus que prêt, ça fait des semaines et des semaines qu'on se prépare ! Vous savez que ça a été un long combat pour LCI d'accéder au clair, et finalement que tous les Français puissent y avoir accès gratuitement. La décision du CSA est tombée le 17 décembre dernier, on va passer dans la nuit du 4 au 5 avril, à 5h59. Vous allez enfin pouvoir découvrir LCI, qui est quand même la première chaîne info historique. Elle existe depuis 22 ans. Elle a un ADN très fort sur la politique, l'économie, la politique internationale, mais pas que ça.

Vous dîtes que le 5 avril, ce ne sera pas "le grand soir", il n'y aura pas de bouleversement...
Non. D'abord parce que "le grand soir", je n'y crois pas beaucoup. On va se donner un peu de temps pour construire un nouvel LCI. Le 5 avril, tous les Français pourront découvrir la chaîne. Aujourd'hui, quand on regarde les visages du PAF, David Pujadas, Anne-Sophie Lapix, Laurent Delahousse, tous ont commencé à LCI. On a les futurs visages du PAF qui sont chez nous aujourd'hui, la différence c'est que je vais les garder ! On va les découvrir parce qu'on a des JT qui sont très bien faits, on a des magazines d'information qui sont très bien faits, on a une complémentarité avec le digital, qui fait vraiment partie du projet LCI. Il s'agit d'adresser les quatre écrans.

Vous allez fusionner les rédactions, celle de LCI, de Metronews et de TF1 News qui seront dans le même open space.
Effectivement, on va fusionner ces trois rédactions : celle de LCI, qui fait plutôt de la télévision, celle de MyTF1News, qui fait plutôt de la vidéo sur le digital et celle de Metronews qui fait du texte en digital.

"La convention de LCI est une chance"

Vous avez négocié puis signé une nouvelle convention avec le CSA. C'est le contat qui vous lie au gendarme du PAF. Je crois savoir que les discussions ont été assez tendues. Il est coriace Olivier Schrameck ?
Ce ne sont pas des discussions tendues et Olivier Schrameck n'est pas coriace. On a une convention qui est une chance pour LCI. C'est une opportunité de faire de l'information en continu qui ne soit pas comme nos confrères, qui le font très bien. J'ai cette conviction qu'il y a une place pour une troisième chaîne d'information, la nôtre, qui permette de faire des JT toutes les heures, de faire des rappels de titres toutes les heures, d'avoir les codes d'une chaîne info, avec un bandeau déroulant... Une fois qu'on a fait ces JT-là, il faut aller sur du magazine d'information. Plus de deux tiers des Français disent qu'ils sont informés mais qu'ils ont besoin de quelque chose en plus, au-delà du décryptage. Se poser, se dire pendant trois quarts d'heure, on va s'intéresser à des thématiques différentes. L'information, ce n'est pas que la politique ou l'économie. C'est aussi la science, le bien-être, la santé, la jeunesse, l'environnement... Il faut aller sur toutes ces thématiques-là.

Mardi, comme toutes les chaînes info, LCI a basculé en édition spéciale attentats à 8h26. L'édition spéciale a duré toute la journée, les magazines habituels déprogrammés. Le CSA vous l'autorise, en cas d'événement exceptionnel. La tentation va être grande de casser l'antenne à chaque actualité majeure, non ?
Surtout pas ! La ligne du CSA est très claire, elle parle d'événement majeur ou exceptionnel, ce qui était le cas à Bruxelles. Ca se passera je l'espère aussi peu souvent que possible. Quand on bascule sur une information comme celle-ci, c'est qu'elle est en général inattendue et assez peu heureuse. La tentation, bien sûr que non. Je dirais même que les jours où il n'y a pas ce type d'événement, il ne faut surtout pas casser un programme sur lequel vous êtes en train de capitaliser ! Quand vous êtes sur un programme, pour qu'on vous passe sur autre chose, il faut que ce soit sacrément important. La règle, c'est ne pas casser.

Le jour des attentats, vous avez réalisé 0,5% de part d'audience, cinq fois plus qu'en temps normal...
Il y a une attente sur ce type d'informations aussi, mais pas que là-dessus.

"C'est un débat très français de se dire qu'on a trop d'info"

La France comptera bientôt 4 acteurs sur le marché de l'info gratuite. Nicolas Sarkozy a dit cette semaine "La publicité n'a pas de quoi faire vivre 4 chaînes d'info". Vous êtes d'accord avec lui ?
Il y a eu une décision du CSA, fort d'une étude d'impact, qui a estimé que LCI avait sa place sur la TNT. Vous parlez de trois chaînes, quatre chaînes demain... Il y en a d'autres ! On oublie un peu vite Euronews, France 24...

Il y aura des morts dans deux ou trois ans ?
Je ne l'espère pas ! C'est un débat tellement français de se dire qu'on a trop d'information ! Je discutais avec des confrères de pays, avec des gens de reporters sans frontière... Il y a des pays où on aimerait avoir ne serait-ce que deux chaînes d'info.

Mais il y a une réalité économique...
Il y a une réalité économique, certes. Mais l'appétit pour l'information est de plus en plus fort. Et par ailleurs, j'ai la conviction que quand on fait de la bonne info, quand on sait donner rendez-vous, il n'y a pas de raison qu'on ne suive pas.

Je vous propose de regarder la dernière campagne de pub de BFMTV. Si vous deviez faire la même pour LCI, vous mettriez quelle phrase ?
C'est moins la campagne de mes confrères que je regarde que celle qu'on est en train de finaliser et que vous verrez fleurir quelques jours avant puis après l'arrivée de LCI. On a une autre signature : "Vous êtes au coeur de l'info". Vous, téléspectateurs, vous Français, vous êtes au coeur de l'info.

"Ce serait fou de donner une couleur politique à LCI"

Avec l'arrivée d'une chaîne d'info publique, le gouvernement cherche-t-il affaiblir BFMTV, leader du marché ?
Je pense que le gouvernement est en dehors de ça puisque le CSA est indépendant. Et ce n'est pas à moi qu'il faut poser cette question. Je gère ma petite entreprise, LCI, j'ai une grille à faire, les meilleurs programmes et le meilleur suivi.

Elle aura une couleur politique cette chaîne ?
Le slogan, c'est "Vous êtes au coeur de l'info", tous les Français. Ce serait totalement fou de lui donner une couleur politique, ce serait se priver de la moitié des téléspectateurs. En revanche, la pertinence sur certains sujets, l'impertinence sur d'autres, bien sûr. Il ne faut jamais être tiède.

LCI en gratuit démarre le 5 avril mais vous promettez une nouvelle grille des programmes pour septembre. Qu'est-ce qui va changer ? Il y aura de nouveaux visages ?
Nous avons au sein de LCI des talents. Une Audrey Crespo-Mara, un Julien Arnaud...

Pas question d'aller recruter des visages à l'extérieur ?
On verra !

Je sais que vous travaillez particulièrement sur la tranche 18-20h avec un grand talk d'information. Vous voulez concurrencer "C à vous" et "Le grand journal" ?
Le 18-20h, c'est un carrefour important, il est très concurrentiel et stratégique. C'est vrai qu'on va regarder tout particulièrement ce qu'on fait à ce moment-là.

Et vous pourriez produire ce rendez-vous à l'extérieur ?
On ne s'interdit rien.

l'info en continu
Pas vu à la télé dans "The Voice" 2024 : Bigflo et Oli révèlent que la production est parfois obligée d'intervenir car les coachs sont "trop dissipés"
TV
Pas vu à la télé dans "The Voice" 2024 : Bigflo et Oli révèlent que la production...
Florent Pagny va se livrer sur sa vie et son combat contre la maladie dans un documentaire inédit diffusé en prime-time sur France 3
TV
Florent Pagny va se livrer sur sa vie et son combat contre la maladie dans un...
Netflix : 24 heures après sa sortie, cette sérié crée l'événement et détrône le phénomène "Un jour" en France et partout dans le monde
SVOD
Netflix : 24 heures après sa sortie, cette sérié crée l'événement et détrône le...
"The Boys" : Prime Video a (enfin) dévoilé la date de sortie de la très attendue saison 4
Séries
"The Boys" : Prime Video a (enfin) dévoilé la date de sortie de la très attendue...
"Je suis triste de partir..." : Après plus de 400 épisodes, Sam Waterston quitte "New York, police judiciaire"
Séries
"Je suis triste de partir..." : Après plus de 400 épisodes, Sam Waterston quitte...
"Mercato" : Arnaud Ducret devient flic d'une nouvelle série de TF1 à partir du jeudi 14 mars à 21h10
Séries
"Mercato" : Arnaud Ducret devient flic d'une nouvelle série de TF1 à partir du...