Paris Première censure une blague sur DSK dans "Les Gérard de la politique"

Partager l'article
Vous lisez:
Paris Première censure une blague sur DSK dans "Les Gérard de la politique"
Le prix du "queutard" a disparu de la rediffusion de l'émission.

Sur Paris Première, on peut visiblement parler de Dominique Strauss-Kahn mais pas en rire. Si la chaîne de la TNT a choisi de rediffuser cette semaine l'émission au cours de laquelle Tristane Banon racontait son agression sexuelle présumée, Paris Première a censuré une séquence des Gérard de la politique que la chaîne rediffusait dans la foulée.

À lire aussi
Video : Les mésaventures de Nabilla dans "Fort Boyard"
Video
Video : Les mésaventures de Nabilla dans "Fort Boyard"
France Télévisions : Un nouvel habillage pour les antennes a été lancé ce matin
Video
France Télévisions : Un nouvel habillage pour les antennes a été lancé ce matin
"21 cm" : Augustin Trapenard en mode comédie musicale pour le retour de l'émission
Video
"21 cm" : Augustin Trapenard en mode comédie musicale pour le retour de l'émission
Attentats en Catalogne : Alain Marsaud quitte brutalement le plateau de BFMTV
Video
Attentats en Catalogne : Alain Marsaud quitte brutalement le plateau de BFMTV

Lors de cette cérémonie satirique diffusée en mai, avant l'éclatement de l'affaire DSK, le Gérard du queutard était alors remis à Dominique Strauss-Kahn (voir la vidéo ci-dessus). Une séquence qui a disparu de la rediffusion de l'émission. "La coupure était nécessaire car il y a un risque de diffamation" explique laconiquement Paris Première,interrogée par lepost.fr.

Dans le même temps, nos confrères notent que l'avocat de Tristane Banon, David Koubbi, présent ce soir-là dans le public, est aussi membre du jury et producteur associé du programme via une société de production dont il est actionnaire. Mais l'intéressé et un des animateurs de l'émission affirment que l'avocat n'a aucune emprise éditoriale sur la cérémonie.

Un dîner pas tabou

Le choix de censurer cette blague peut surprendre puisque Paris Première n'a pas hésité à reprogrammer le fameux dîner Thierry Ardisson au cours duquel Tristane Banon se confiait en 2007 à propos de Dominique Strauss-Kahn. Cette rediffusion avait fait couler beaucoup d'encre plus tôt ce mois-ci puisque le CSA s'y était opposé, considérant que cette déprogrammation de dernière minute ne répondait pas à l'une des sept raisons prévues à cet effet : évènement nouveau lié à l'actualité ; exigences liées aux évènements sportifs ; problème lié au droit moral des auteurs ; décision de justice ou incident technique ; intérêt manifeste pour le public décidé après concertation entre les chaînes concernées ou contre performance d'audience.

La récente plainte de Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn ne relevait donc pas, aux yeux des Sages du CSA "d'un évènement nouveau lié à l'actualité justifiant une déprogrammation exceptionnelle". La chaîne avait alors reprogrammé sa rediffusion à ce mercredi 27 juillet.

l'info en continu
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
Radio
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
"Grey's Anatomy" : TF1 lance la 17e saison ce soir
Programme TV
"Grey's Anatomy" : TF1 lance la 17e saison ce soir
"L'amour est dans le pré" : 12 nouveaux et un ancien participant à découvrir dès le lundi 14 février sur M6
Programme TV
"L'amour est dans le pré" : 12 nouveaux et un ancien participant à découvrir dès...
Twitch : Samuel Etienne s'improvise conseiller en communication d'Anne Hidalgo en plein direct
Politique
Twitch : Samuel Etienne s'improvise conseiller en communication d'Anne Hidalgo en...
"Ozark", "Archive 81"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine sur Netflix ?
SVOD
"Ozark", "Archive 81"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine...
César 2022 : "Illusions perdues", "Annette" et "Aline" grands favoris, "Bac nord" et "Boîte noire" en embuscade
Cinéma
César 2022 : "Illusions perdues", "Annette" et "Aline" grands favoris, "Bac nord"...