Percy Jackson, le voleur de foudre : Un sous-"Harry Potter" rythmé et bien joué

Partager l'article
Vous lisez:
Percy Jackson, le voleur de foudre : Un sous-"Harry Potter" rythmé et bien joué
Chris Colombus signe une oeuvre qui exploite la mythologie grecque et lorgne sur les plates-bandes d'Harry Potter. Peut-être pas mythique, le film est porté par de jeunes acteurs qui s'en donnent à coeur joie, et ravira les ados.

Spécialisé dans les films pour enfants du registre fantastique, Chris Columbus n'a rien perdu de sa verve et semble s'amuser à faire ce qu'il fait de mieux avec Percy Jackson, le voleur de foudre, adapté des romans de Rick Riordan. Le film déborde d'une énergie et d'une magie qui conviennent mieux aux adolescents qu'au grand public, et se place à la suite de la série Harry Potter, dont le réalisateur a fait les deux premiers volets.

Et pourtant, l'histoire commence d'une façon toute classique. Vous savez, ce modèle bien connu mais toujours apprécié des films pour enfants mettant en vedette le petit garçon ou la petite fille différent des autres, qui recherche ses origines ou un autre monde dans lequel il/elle se sentirait mieux dans sa peau. Eh bien notre Percy, il accède à ce monde par le biais de l'imagination, puis l'histoire bascule et éclate dans toutes les directions pour finalement se retrouver confronté à un monde dans lequel les mythes prennent vie, un peu comme les objets de La nuit au musée, qui devenaient vivants.

Une histoire rebondissante qui fait vivre des aventures d'un autre monde



Le scénario, franchement fabuleux, fait découvrir des merveilles insoupçonnées, comme voir Charron, le passeur des morts, ou écouter les blagues salaces du satyre, protecteur et ami du personnage principal. C'est surtout l'occasion d'utiliser des effets spéciaux d'enfer, bref, le film fantastique explosif dont les amateurs pourraient avoir besoin quand tout le reste du monde semble gris.

Evidemment, ceux qui y regardent de plus près et s'intéressent à la mythologie pourraient sûrement relever quelques, et même plusieurs, incohérences. Le scénario azimuté, sans aucun moment de calme, n'est pas vraiment propice à la réflexion et aux rêves. Les plus exigeants n'y verront que de la guimauve, ou disons de la poudre aux yeux. Mais Percy Jackson, tout comme Coeur d'encre, se regarde avec une sorte de plaisir coupable pour se détacher presque complètement du monde réel.

Chris Columbus
Chris Columbus
Sur le même thème
l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias