Plafond des rémunérations : les dirigeants de l'audiovisuel public se disent non concernés

Partager l'article
Vous lisez:
Plafond des rémunérations : les dirigeants de l'audiovisuel public se disent non concernés
Suite au décret relatif au plafonnement des rémunérations des dirigeants des entreprises publiques, les grands patrons de l'audiovisuel public estiment qu'ils ne sont pas concernés par cette mesure.

"J'imposerai aux dirigeants des entreprises publiques un écart maximal de rémunérations de 1 à 20", avait déclaré François Hollande lors de la campagne présidentielle. Chose promise, chose dûe. Un mois après sa prise de fonction, le président a chargé le ministre de l'Economie Pierre Moscovici de plancher sur la question. Un projet a été présenté mercredi en Conseil des ministres et un décret plafonnant à 450.000 euros annuels la rémunération des mandataires sociaux des entreprises dans lesquelles l'Etat est majoritaire devrait être pris avant fin juillet.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Si cette mesure affectera sans aucun doute de nombreux dirigeants des 50 entreprises concernées, les patrons de l'audiovisuel public ont quant à eux estimé que ce plafonnement n'aurait pas d'impact sur leurs rémunérations, rapporte Satellifax. Le PDG de Radio France, Jean-Luc Hees, a ainsi révélé qu'avec son salaire de 12.120 euros nets par mois (auquel s'ajoute une part variable de 20%), l'écart de salaires dans son entreprise correspondait à un ratio de 9,3, loin de l'écart maximal préconisé par la mesure.

Alain de Pouzilhac a fait part d'un écart de 1 à 10 chez AEF (Audiovisuel Extérieur de la France), quand Rémy Pflimlin indique que France Télévisions s'inscrit dans un rapport de 1 à 15. L'audiovisuel public pourrait bien faire figure d'exemple. C'est en tout cas ce que souhaite intimement Pierre Moscovici qui a déclaré que "cette exemplarité dans le public (allait) provoquer un assainissement sur la question des rémunérations dans le privé".

Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin
France Télévisions : La Cour des comptes épingle la présidence de Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin : "Les plaintes déposées contre la nomination de Delphine Ernotte sont déplacées"
Rémy Pflimlin : "Je pense que j'ai rempli la mission qui m'était fixée"
Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin candidat à sa succession
Voir toute l'actualité sur Rémy Pflimlin
Autour de Rémy Pflimlin
  • Gulli
  • Alcaline, l'instant / Alcaline, le mag / Alcaline, le concert
Sur le même thème
l'info en continu
TikTok bannit à son tour Dieudonné de sa plateforme
Internet
TikTok bannit à son tour Dieudonné de sa plateforme
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Programme TV
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
Cinéma
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
Séries
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France 2
Programme TV
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France...
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Programme TV
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Vidéos Puremedias