Pour Alain Duhamel, la primaire PS démontre que Nicolas Sarkozy ne "tient" pas les médias

Partager l'article
Vous lisez:
Pour Alain Duhamel, la primaire PS démontre que Nicolas Sarkozy ne "tient" pas les médias
Un des débats de la primaire socialiste, le 28 septembre 2011, sur i-Télé
Un des débats de la primaire socialiste, le 28 septembre 2011, sur i-Télé © Canal+ - Bruno
Sur RTL, l'éditorialiste Alain Duhamel a expliqué que la télévision avait joué un rôle dans la primaire socialiste.

Avec 2,9 millions de votants dimanche, la primaire socialiste a été un succès pour le PS. Cet engouement dans les urnes s'est traduit également par un engouement des téléspectateurs pour les débats et les éditions spéciales sur les différentes chaînes de télévision et de radio.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1

Des performances qui ont démontré le goût des Français pour la politique mais pas seulement selon l'analyse faite par Alain Duhamel ce matin dans son éditorial sur RTL. Selon le journaliste, la multiplication des sujets consacrés à la primaire a aussi permis de dire que Nicolas Sarkozy ne "tenait" pas les médias comme la critique lui est souvent faite.

"Je pense que la télévision en a beaucoup fait. Je pense que c'était son travail de le faire puisque ça intéressait les gens, que c'était nouveau et que ça a été fait comme ça devait être fait. Simplement, je voudrais en profiter pour relever quelque chose. Il y a toujours eu une grande campagne pour dire : Vous savez, la télévision, c'est manipulé par le Président de la République. Il tire toutes les ficelles. Soit il nomme les dirigeants, ce qui est ridicule, soit il est ami avec les propriétaires, ce qui est encore pire. Franchement, là, pour dire que c'est l'Élysée qui tirait les ficelles, il faut vraiment avoir l'esprit bizarre" a expliqué Alain Duhamel.

Le chef de l'Etat ne s'est pas officiellement exprimé sur ce processus de la primaire au PS. "La Ve République ne peut être l'otage des partis politiques et le candidat pris en otage par son parti. Le général de Gaulle a voulu une élection à deux tours, pas à quatre tours" aurait commenté Nicolas Sarkozy lors d'un petit-déjeuner avec des ministres.

Sur le même thème
l'info en continu
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
Programme TV
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Programme TV
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Cinéma
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à 20h, "50' inside" au plus bas
TV
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à...
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Vidéos Puremedias