Pour s'informer, les jeunes abandonnent totalement la presse papier et la radio

Partager l'article
Vous lisez:
Pour s'informer, les jeunes abandonnent totalement la presse papier et la radio
La presse s'unit contre les GAFA.
La presse s'unit contre les GAFA. © Abaca
La consommation de l'information chez les jeunes diffère significativement de celle de leurs aînés.

Le fossé se creuse entre les médias traditionnels et les jeunes. Selon les résultats de l'étude Kantar pour le journal "La Croix" sur la confiance des Français dans les médias, à peine 49% des 18-24 ans disent prêter un intérêt à l'actualité, quand ils sont plus de 74% chez les plus de 65 ans. Les usages des plus jeunes et des séniors diffèrent aussi radicalement. 53% des 18-24 ans se tiennent ainsi informés en passant le plus souvent par leur smartphone, quand cette proportion tombe à 2% chez les plus de 65 ans. Quand, ils sont sur internet, ces derniers s'informent majoritairement en passant par les moteurs de recherche et sites d'informations auxquels ils sont habitués. À l'inverse, les jeunes s'informent plus massivement via les réseaux sociaux.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
Altice renonce à faire payer le signal de ses chaînes à Orange et Free
TV
Altice renonce à faire payer le signal de ses chaînes à Orange et Free

Plus globalement, pour s'informer, ce sont d'ailleurs les réseaux sociaux qui ont la préférence des jeunes. Ces derniers utilisent davantage Facebook que la télévision, la radio et la presse écrite. Ils sont même 34% à utiliser le réseau social de Mark Zuckerberg pour approfondir une information. Il s'agit d'un bond considérable de 14 points sur un an, principalement lié à la modification de l'algorithme de Facebook en janvier 2018, qui a pénalisé les pages des médias au détriment des interactions entre amis. Auprès de l'ensemble de la population, la proportion de l'usage de Facebook comme outil pour approfondir une information est bien moins marquée, de l'ordre de 11%.

Les usages changent, les marques d'information demeurent

Si Facebook prend du galon chez les jeunes, d'autres usages disparaissent littéralement des radars. Ainsi, à peine 1% des 18-24 ans déclarent consulter les quotidiens nationaux print pour approfondir une information. L'écoute de la radio dans cette même optique tombe à... 0%. Pour autant, ces chiffres ne signifient pas que les jeunes n'utilisent plus du tout les médias traditionnels pour s'informer. Ce sont leurs usages qui changent. 31% des 18-24 ans déclarent s'informer via les sites ou applications mobiles de la presse écrite. "La baisse globale des chiffres ne traduit pas forcément un rejet, mais un changement dans la modalité d'accès à l'information. Lire 'La Croix' sur internet, c'est toujours lire 'La Croix'", confirme ainsi Arnaud Mercier, professeur en sciences de l'information à l'Institut français de la presse.

En revanche, la défiance envers les médias traditionnels est plus prononcée chez les jeunes. Ils sont ainsi 64% à mettre en doute la fiabilité de la télévision, média qui a perdu le plus en crédibilité auprès de l'ensemble de la population cette année selon les chiffres de Kantar. Ils demeurent toutefois également critiques à l'égard des informations sur internet. "Croire que les jeunes se désintéressent de l'information serait une erreur", nuance Serge Barbet, directeur du Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (CLEMI) dans "La Croix", selon lequel "il est également significatif qu'une majorité (des 18-25ans) désigne les journalistes comme les mieux à même de lutter contre les fake news".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Jingsten

je pensais que Twitter informait + que Fb



Sechery_K

Puis si tu rajoutes à ça les problèmes de réceptions d'un village à l'autre, ça ne donne pas envie d'écouter la radio.



bigtv

"Pour s'informer, les jeunes abandonnent totalement la presse papier et la radio"
Ah ouais et ils découvrent ca aujourd’hui , ok ......



NorbertGabriel

Mais uniquement le pied gauche..



Djoik

Ca fait peur de voir qu'ils s'informent via Facebook vu la tonne de fake news que ce réseau social qui n'est pas un journal déverse par jour !



techno2900

Et moi qui suis au Québec et qui comme un ***, veux aller dans un autre pays francophone dont la France. J'hésite en fait avec le classement de la France dans le classement de la liberté de la presse de RSF et tout xD La Belgique et la Suisse sont plus hauts dans le classement.



techno2900

Ainsi soit-il...



NorbertGabriel

Compliqué !



NorbertGabriel

Quand on voit comment les infos sont hiérarchisées et compilées par les moteurs de recherche, on va direct à des générations contrôlées par Big Brother, à leur insu de leur plein gré..



techno2900

J'ai un vieux figaro magazine si ça vous intéresse pour ce faire...



techno2900

Et ? Quelque chose d'intéressant ?



techno2900

et sinon, on a des chiffres pour les moins de 18 ans ? Car oui, certains jeunes de moins de 18 ans s'intéressent à l'actualité et tout !



Paul

Tiens, moi aussi !



blur.

totalement? ca veut dire qu'il n'y en a plus un seul,? dingue.. en meme temps les grands medias se twiterisent, autant aller prendre sa dose de fakenews directement à la source, on gagne du temps



techno2900

En plus selon une étude ou un sondage je me souviens plus, ce sont les aînés qui diffusent le plus de fausses informations et pas les jeunes...



techno2900

Et moi qui souhaite devenir journaliste plus tard... Je me demande comment ça va être !



Spontex

Ça date, tu devrais y retourner.



Box office story

Je l'ai lu le pacte, et vous ? Je suis certain que non.



Box office story

Je vois avec mes enfants... ils ne regardent jamais la télé ne lisent aucun journaux. Et pourtant ils sont au courant avant moi des dernières news, mais ne m'en parlent pas, ils en parlent à leurs groupes d'amis. Les vieux cons des commentateurs du Figaro ne comprennent pas que ce n'est même plus un fossé de générations mais un gouffre de plusieurs générations. Pour les 15/18 les 25 ans sont déjà vieux, dépassés, ça va de plus en plus vite. Difficile de connaitre leur pensées, tout ce que je sais c'est que pour bosser même a bac+5 il faut partir à l'étranger, aucun espoir en France... Macron bof....ils s'en foutent en fait.... Il y aura pas de retraite alors peut être en profiter pour rien faire ou plutôt des idées d'être véto à l'étranger, en tout cas partir à l'étranger faire un métier qui plait, au soleil, et profiter du temps qui passe très vite, voilà a peu près ce qu'il me dise.... Y a aussi le manger mieux, moins de viandes, plus de légumes, plus de sport....D'ailleurs moi même j'ai du arrêter de manger de la viande, c'est pas bien....On pourrait parler de groupes de relations avec les mêmes gouts : fast fashion, manger bio ou vegan, faire des expériences à l'étranger, avoir un animal, dépenser moins car on aura pas d'argent à la retraite, faire du troc, s'échanger les fringues, aller chez Primark, boire une bière entre potes.... Et tout cela sans regarder ni lire la presse.... Voilà à la volée



Tenue correcte exigée

Il y a aussi des médias tout à fait respectables en ligne, on fait le même travail en s'abonnant aux "bons" comptes qu'en choisissant le "bon" journal en kiosque.



Mario Mario

Il y a 2 jours, on nous disait que les 18-30 ans avaient totalement déserté Facebook.



Mr.Eddy

Cadeau : https://uploads.disquscdn.c...



Sir Tainly

Donc, dans l'ensemble, on se fait ch... à faire de l'éducation aux médias depuis l'école primaire jusqu'au lycée pour qu'en fait, les jeunes aillent chercher l'info là où elle est la plus segmentée et la plus précaire.
Pourtant ça ne leur viendrait pas à l'idée de demander à un boucher de leur soigner leur carie. Chacun son job. L'info, c'est un boulot de professionnels diplômés, quand même. D'où leur obligation accrue d'exemplarité et d'exhaustivité.



Jon75

C'est marrant comment ce dernier a pu se justifier.




Moi c'est simple, je fais comme Tonton Pierre.
Le 1er mai, sale ou pas sale : un bain.



comments powered by Disqus
l'info en continu
Matthieu Pigasse à propos du Monde : "Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"
Presse
Matthieu Pigasse à propos du Monde : "Daniel Kretinsky n'est pas mon successeur"
Retour de " N'oubliez pas votre brosse à dents !" : "Impossible, rien ne passerait aujourd'hui" selon Nagui
TV
Retour de " N'oubliez pas votre brosse à dents !" : "Impossible, rien ne passerait...
"Skam France" : France Télévisions annonce une saison 6
TV
"Skam France" : France Télévisions annonce une saison 6
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier lit le droit de réponse d'Alexandre Moix à l'antenne
TV
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier lit le droit de réponse d'Alexandre Moix à...
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage faible pour "La grande darka" sur C8
Audiences
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage...
Audiences: "Meurtres à Colmar" leader, "La chanson secrète" et "Les Grosses Têtes" de retour en baisse
Audiences
Audiences: "Meurtres à Colmar" leader, "La chanson secrète" et "Les Grosses Têtes"...
Vidéos Puremedias