Présidentielle 2022 : CNews épinglée pour sa présentation "erronée" d'un sondage

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle 2022 : CNews épinglée pour sa présentation "erronée" d'un sondage
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
La Commission des sondages a épinglé la chaîne d'information du groupe Canal+.
La chaîne a notamment mal analysé l'évolution du résultat des intentions de vote pour Éric Zemmour dans sa présentation d'un sondage Harris interactive.

La Commission des sondages monte au créneau. Dans un communiqué, publié jeudi 28 octobre, celle-ci a épinglé "sur le fond" comme "sur la forme", la chaîne CNews pour sa présentation pour le moins approximative des résultats d'un sondage Harris interactive pour "Challenges", comme l'a repéré "Le HuffPost".

À lire aussi
La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, ne ferme pas la porte à une fusion de l'audiovisuel public
Politique
La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, ne ferme pas la porte à une fusion de...
Visite à Kiev : Macron préfère "C à vous" à la rédaction de France Télé, des journalistes dénoncent "une humiliation"
Politique
Visite à Kiev : Macron préfère "C à vous" à la rédaction de France Télé, des...
Aymeric Caron, Laurent Baffie, Francis Lalanne... Quel score pour les personnalités télé aux législatives ?
Politique
Aymeric Caron, Laurent Baffie, Francis Lalanne... Quel score pour les...
Selon Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon est "le chouchou des médias"
Politique
Selon Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon est "le chouchou des médias"

Un total d'intentions de vote de 103 puis de 106

La séquence pointée du doigt par l'autorité administrative indépendante remonte à la veille. Dans l'émission "L'Heure des pros 2", Pascal Praud commente à l'antenne les intentions de vote de chaque candidat. Arrivent ainsi dans l'ordre : Emmanuel Macron (23%), Éric Zemmour (17%), Marine Le Pen (16%), Xavier Bertrand (14%), Valérie Pécresse (10%), Jean-Luc Mélenchon (10%), Michel Barnier (8%), Yannick Jadot (5%).

Or, lorsque l'on additionne les intentions de vote de ces candidats, le total est supérieur à 100 : 103 exactement. Ce total atteindra même 106 après la correction du score supposé de Yannick Jadot, qui avait dans un premier temps été minimisé (8% au lieu de 5%).

"Le tableau diffusé à l'antenne présente, commente la Commission, les pourcentages d'intention de vote de différents candidats, en indiquant les pourcentages d'intention obtenus par trois candidats potentiels (M. Bertrand, Mme Pécresse, M. Barnier) pour lesquels l'institut n'a pas réalisé de sondage en vue de tester l'hypothèse de leurs candidatures simultanées". Une seule des trois personnalités politiques citées devraient en effet représenter le camp des Républicains à la présidentielle. Par conséquent, "le sondage dont CNews prétend faire état ne peut pas faire l'objet d'une présentation telle que celle retenue", en conclut la Commission.

Un tableau à lire "avec la plus grande circonspection"

La commission tique aussi sur l'analyse du sondage faite par CNews. Le principal enseignement que retient la chaîne d'information du groupe Canal+ est la "hausse" d'Éric Zemmour. Or, la Commission "note que le sondage auquel se réfère CNews donne une intention de vote pour M. Zemmour de 17 % ou 18% selon les hypothèses testées (avec une marge d'incertitude de 2,1%), exactement identique à celui des deux précédentes vagues de cet institut lorsqu'il teste les mêmes hypothèses. Le titre du tableau présenté par CNEWS 'Présidentielle : E. Zemmour en hausse' doit donc être lu avec la plus grande circonspection."

"Sur la forme", enfin, la Commission insiste sur le fait que "cette publication, comme d'autres, ne respecte pas (...) l'obligation de faire figurer les marges d'incertitude lors de toute publication même partielle des estimations de tout sondage relatif à l'élection présidentielle".

La commission des sondages "appelle donc l'attention de chacun sur la prudence qu'il convient d'adopter à la lecture de certains médias et rappelle qu'il peut être utile de vérifier les estimations directement sur le site des instituts de sondages ou sur celui de la commission". La chaine a présenté ses excuses à l'antenne pour la présentation erronnée de ce sondage.

CNews
CNews
"Ne laissez pas Maïa Mazaurette vous dire quoi faire !" : Mathieu Bock-Côté s'attaque à la chroniqueuse de TMC
CNews mise en demeure par l'Arcom après un dérapage d'Ivan Rioufol
CNews : Dimitri Pavlenko s'emmêle les pinceaux en présentant un sondage sur le vote enseignant
Maternité bombardée : Véronique Jacquier dénonce sur CNews "la dictature de l'émotion", la rédaction indignée
Voir toute l'actualité sur CNews
Autour de CNews
  • Eric Zemmour
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Bruce Toussaint
  • Jean-Pierre Elkabbach
  • Audrey Pulvar
  • Pascal Praud
  • Guillaume Durand
  • Julian Bugier
  • Pierre Lescure
  • Olivier Galzi
  • Robert Menard
  • Maya Lauqué
  • Nicolas Domenach
  • Bertrand Meheut
  • Isabelle Moreau
l'info en continu
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée par le SNJ de France Télévisions
Radio
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée...
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
TV
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes du groupe Altice
Sport
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes...
"Est-ce que je dois les sanctionner ?" : Pascal Praud remonté contre ses chroniqueurs absents après la pause pub
TV
"Est-ce que je dois les sanctionner ?" : Pascal Praud remonté contre ses...
France Télévisions : Le directeur de l'information, Laurent Guimier, visé par une motion de défiance (màj)
TV
France Télévisions : Le directeur de l'information, Laurent Guimier, visé par une...
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public
Radio
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public