Présidentielle : France 2 a-t-elle enfreint la loi électorale ?

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle : France 2 a-t-elle enfreint la loi électorale ?
Le journal de 13 heures de France 2. © Dailymotion
Ce dimanche, le journal de 13 heures de France 2 a diffusé une courte interview de Jean-Luc Mélenchon. Alors que la loi électorale l'interdit.

La France vote. Et dans son 13 heures ce dimanche 22 avril, France 2 a diffusé une courte interview de Jean-Luc Mélenchon alors que la loi électorale l'interdit, la campagne officielle étant terminée depuis vendredi minuit jusqu'à ce dimanche soir, 20 heures. "Au cours de cette période, les chaînes de radio et de télévision pourront diffuser des reportages consacrés au vote des candidats et des personnalités qui les soutiennent sous réserve de ne pas reprendre leurs propos", précise le texte du CSA.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
Altice renonce à faire payer le signal de ses chaînes à Orange et Free
TV
Altice renonce à faire payer le signal de ses chaînes à Orange et Free

Le sonore (visible dans la vidéo ci-dessus), diffusé dans la journal de 13 Heures, n'a duré que quelques secondes. Loïc de la Mornais, envoyé spécial de la chaîne, a tendu en direct son micro au candidat du Front de gauche, dans un restaurant du 10ème arrondissement de Paris. "Sans parler politique, êtes-vous serein ?", a-t-il lancé. "Oui on passe quelques instants tranquilles entre amis, on va blaguer et mettre tout ça un peu à distance avant de plonger dans le four ce soir", a répondu le leader du Front de Gauche. A la rédaction de France 2, qui a déployé un lourd dispositif pour cette campagne, l'incompréhension est totale. "Les consignes de la direction sont très strictes, on ne comprend pas qu'un telle erreur ait pu être commise", témoigne un journaliste.

Depuis ce matin, tous les micros des médias se tendent vers les dix candidats qui déposent leur bulletin dans l'urne. Mais les chaînes d'info sont condamnées à diffuser des images sans le son, conformément à la loi. "France 2 a franchi la ligne jaune, nous ne serions pas surpris s'il y avait une sanction du CSA", lance un concurrent interrogé par puremedias.com. L'Autorité a déployé une cellule de veille ce dimanche pour vérifier le bon déroulement du 1er tour de la présidentielle. "Nous avons prévenu la chaîne, confirme le CSA contacté par puremedias.com. C'est en effet interdit mais il est trop tôt pour dire s'il y aura une sanction."

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Retour de " N'oubliez pas votre brosse à dents !" : "Impossible, rien ne passerait aujourd'hui" selon Nagui
TV
Retour de " N'oubliez pas votre brosse à dents !" : "Impossible, rien ne passerait...
"Skam France" : France Télévisions annonce une saison 6
TV
"Skam France" : France Télévisions annonce une saison 6
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier lit le droit de réponse d'Alexandre Moix à l'antenne
TV
"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier lit le droit de réponse d'Alexandre Moix à...
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage faible pour "La grande darka" sur C8
Audiences
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage...
Audiences: "Meurtres à Colmar" leader, "La chanson secrète" et "Les Grosses Têtes" de retour en baisse
Audiences
Audiences: "Meurtres à Colmar" leader, "La chanson secrète" et "Les Grosses Têtes"...
"Un homme ordinaire" / "La part du soupçon" : puremedias.com a vu les fictions inspirées de Xavier Dupont de Ligonnès
TV
"Un homme ordinaire" / "La part du soupçon" : puremedias.com a vu les fictions...
Vidéos Puremedias