Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan appelle au "boycott de TF1"

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan appelle au "boycott de TF1"
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan © Abaca
Le candidat de "Debout la France" reproche à la première chaîne de ne pas l'avoir invité à participer au débat télévisé qu'elle organise le 20 mars prochain.

Coup de colère. Cet après-midi, TF1 a officiellement annoncé l'organisation d'un débat sur son antenne le 20 mars prochain en présence d'un comité réduit aux cinq principaux candidats à l'élection présidentielle. Sur le modèle des débats des primaires, François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon confronteront ainsi leurs idées sur le plateau de la première chaîne.

À lire aussi
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de cuisine sur M6
TV
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de...
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans "Paris Match", Gérald Darmanin défend CNews après la décision du Conseil d'État
TV
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans...
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une vague de "commentaires haineux et racistes" sur les réseaux sociaux
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une...

"Un viol de la démocratie"

Comme il fallait s'y attendre, ce dispositif ne fait pas l'unanimité, notamment parmi les candidats qui n'ont pas été conviés à débattre. Parmi eux, Nicolas Dupont-Aignan, candidat de "Debout la France", fait montre de propos très virulents à l'encontre de la première chaîne. Dans les colonnes de "Marianne", le candidat souverainiste a ainsi dénoncé un "viol de la démocratie" et "un scandale absolu".

"Sélectionner uniquement les candidats qui sont à plus de 10% dans les sondages est totalement inepte" a jugé le député de l'Essonne, avant d'ajouter que si cette règle avait prévalu lors des primaires, "ni Monsieur Fillon ni Monsieur Hamon n'auraient été invités aux débats télévisés". Le candidat de "Debout la France" s'insurge alors contre "une décision arbitraire et antidémocratique", s'agaçant que l'on ait "organisé des débats privés pour des primaires partisanes" et estimant qu'il est "insensé" de "priver de débat" les millions d'électeurs qui n'ont pas voté aux primaires.

Très remonté, Nicolas Dupont-Aignan estime que TF1 participe à "une manoeuvre politicienne destinée à voler l'élection aux Français". Le candidat assure ensuite qu'il va se "se battre" avec "d'autres, comme M. Bayrou s'il est candidat". Le président de Debout la France annonce ensuite qu'il va "appeler au boycott de TF1", arguant qu'il s'agit d'un "combat démocratique".

La réponse de TF1

Sur Twitter, Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1, a tenu à répondre aux accusations de Nicolas Dupont-Aignan, estimant que "La démocratie, c'est d'organiser un débat entre candidats", ce qui, rappelle-t-il, "n'avait pas été le cas en 2012 et 2007". Il précise ensuite que, par souci d'équité, "Les autres candidats seront invités longuement dans les journaux de TF1", annonçant qu'à partir du 9 avril, date du début de la campagne officielle et de l'entrée en vigueur de l'égalité des temps de paroles, "Tous les candidats seront invités sur le même format".

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan
Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan sabote son propre clip de campagne
"Je ne suis pas énervée. C'est vous qui êtes énervant !" : Nicolas Dupont-Aignan et Alba Ventura s'écharpent sur RTL
Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan fait plus confiance à "ses audiences sur Facebook" qu'aux sondages
Nicolas Dupont-Aignan : "On m'annule des émissions pour faire des spéciales Ukraine toute la journée"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Dupont-Aignan
l'info en continu
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de cuisine sur M6
TV
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de...
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans "Paris Match", Gérald Darmanin défend CNews après la décision du Conseil d'État
TV
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans...
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année, "Chien et chat" rate le podium, "Sans jamais nous connaître" dans le top 10
Box-office
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année,...
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une vague de "commentaires haineux et racistes" sur les réseaux sociaux
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une...
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas diffusé la panthéonisation de Missak Manouchian
TV
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas...