Le PS vole au secours de Martine Aubry après sa petite phrase contre Ségolène Royal

Partager l'article
Vous lisez:
Le PS vole au secours de Martine Aubry après sa petite phrase contre Ségolène Royal
La "petite phrase" de Martine Aubry dans la presse.
La "petite phrase" de Martine Aubry dans la presse. © DR
Le service du presse du parti assure qu'elle n'a pas dit "Elle est un peu impatiente la Ségolène".

Au moment où le parti socialiste veut se montrer uni à l'approche des primaires en vue de la présidentielle, la petite phrase de Martine Aubry lancée à l'encontre de Ségolène Royal, hier soir sur Canal+, fait désordre. Du coup, le PS tente d'éteindre l'incendie en expliquant ce matin que Martine Aubry n'a pas dit « Elle est un petit peu impatiente la Ségolène » mais « Elle est un petit peu impatiente là, Ségolène ».

Alors que nous relevions cette petite phrase dès hier soir, la très sérieuse Agence France Presse se fendait également d'une dépêche pour mettre en exergue la petite pique de la première secrétaire du PS. Dans une dépêche intitulée « Primaires au PS : Ségolène est "un petit peu impatiente" estime Martine Aubry », l'AFP écrit alors : « La dirigeante socialiste Martine Aubry a estimé lundi que la candidate aux primaires Ségolène Royal était "un petit peu impatiente" et réaffirmé qu'elle-même ne se déclarerait qu'en juin, comme prévu par le calendrier. "Elle est un petit peu impatiente, la Ségolène", s'est esclaffée Mme Aubry, interrogée par Canal + à propos des primaires socialistes en vue de la présidentielle de 2012 ».

La phrase est également reprise dans la presse de ce matin, à l'instar du Parisien/Aujourd'hui en France qui en fait la même interprétation (voir notre illustration). D'ailleurs, en plateau hier soir, les chroniqueurs du Grand Journal de Canal+ ne masquent pas leur étonnement après la phrase de leur invitée qui ne juge pas nécessaire d'apporter une précision à ce qu'elle vient de dire. C'est donc du côté du service de presse du PS qu'on s'active ce matin pour rattraper le coup : le parti socialiste contacte alors les médias (dont Puremedias) pour obtenir une correction. L'AFP s'exécutera d'ailleurs dans une dépêche modifiée reprenant alors en citation « Elle est un petit peu impatiente là, Ségolène ».

Il faut dire que Ségolène Royal s'est elle-même émue de la sortie de Martine Aubry : « Je trouve tout ça bien décevant » a-t-elle jugé ce matin sur Europe 1.

Martine Aubry
Martine Aubry
Festival international des séries : Lille désignée pour l'organisation
Le coup de com' de Martine Aubry au Quai d'Orsay
Attaché de presse pour Martine Aubry, il devient journaliste à i-Télé
JDC-12 : Martine Aubry confisque un micro à un journaliste, A droite toute pour Nicolas Sarkozy
Voir toute l'actualité sur Martine Aubry
Autour de Martine Aubry
l'info en continu
"Le plus gros stress de ma carrière'" : Qui sont Julien Brun et Sabrina Delannoy, la deuxième paire de commentateurs de TF1 pour l'Euro 2024 ?
Interview
"Le plus gros stress de ma carrière'" : Qui sont Julien Brun et Sabrina Delannoy,...
"Ninja Warrior, le choc des nations" : On connaît la date de lancement de la Coupe du monde de la compétition de TF1
TV
"Ninja Warrior, le choc des nations" : On connaît la date de lancement de la Coupe...
Déprogrammation : Arte modifie sa grille en urgence pour rendre hommage à Anouk Aimée
TV
Déprogrammation : Arte modifie sa grille en urgence pour rendre hommage à Anouk...
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati s'énerve au micro de Nicolas Demorand
Radio
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati...
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur, Vincent Labrune appelle Maxime Saada et Vincent Bolloré à "renouer le dialogue" avec la LFP
Plateforme
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur,...
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal Praud prend pour cible l'émission de Karim Rissouli sur France 5
TV
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal...