puremedias.com a vu : 200 jours avec Emmanuel Macron, lundi en prime sur TF1

Partager l'article
Vous lisez:
puremedias.com a vu : 200 jours avec Emmanuel Macron, lundi en prime sur TF1
Emmanuel Macron, nouveau président de la République.
Emmanuel Macron, nouveau président de la République. © Abaca
Co-produit par Troisième Oeil et Black Dynamite, ce documentaire offre un regard inédit sur la campagne présidentielle du candidat "En Marche" devenu président de la République dimanche soir.

Une caméra discrète, un micro cravate toujours sur lui. Pendant 200 jours, les équipes de Troisième Oeil Productions et Black Dynamite ont suivi Emmanuel Macron au plus près, du début de sa campagne à sa victoire, dimanche soir. Des réunions secrètes avec ses collaborateurs, des instants de stress et de tension avant un meeting aux briefings avant les débats télévisés, la caméra d'Yann L'Hénoret, le réalisateur, n'en a pas raté une miette. Ce documentaire exceptionnel, dont plusieurs longs extraits ont pu être visionnés par puremedias.com dimanche, TF1 le diffusera lundi soir, en prime (rediffusion mardi sur LCI à 21h). Un événement pour la chaîne, qui n'a pas pour habitude de programmer des documentaires politiques.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Sans voix off, ni commentaires d'observateurs ou de journalistes, exclusivement tourné en séquences, ce 90 minutes brut ne ressemble à aucun des documentaires diffusés sur l'ex-ministre de l'Economie depuis son entrée dans la course à la présidentielle. TF1 nous emmène dans les coulisses d'une campagne hors normes, ces lieux où les portes restent habituellement fermées aux journalistes. "L'objectif, c'était de désacraliser la matière politique, explique Justine Planchon, la productrice. C'est ce qui a plu à Emmanuel Macron dans notre démarche. On a eu accès à tout ce qu'on voulait. Il n'a eu aucun droit de regard sur les séquences tournées et le montage final".

Une machine de guerre

Ce qui frappe d'abord, c'est la jeunesse de l'équipe qui l'entoure. Tous ont entre 25 et 45 ans. S'agitent comme dans une start-up prête à lancer son nouveau joujou high tech, préparent minutieusement chaque intervention de leur candidat, ripostent quand les journalistes ont mal traduit les propos de leur poulain. Une machine de guerre. Après la polémique sur la "Manif pour tous", on assiste à une opération déminage de toute son équipe. Sa responsable presse, Sibeth Ndiaye, appelle un journaliste des Inrocks qui vient de publier un article sur le sujet : "A aucun moment il n'a dit ça ! Faites votre boulot, il faut être précis, ce n'est pas un travail de journaliste, mais de sagouin !".

Quelques semaines plus tôt, Emmanuel Macron annonce à son équipe le ralliement de François Bayrou. Réunion stratégique de ses collaborateurs qui imaginent comment leur candidat doit communiquer une fois l'annonce faite. L'un d'eux, Ismaël Emelien, tapote sur son portable. "Vous ne tweetez pas !, lâche Macron. Vous ne 'SMSez' pas les enfants !". Il les interpelle souvent comme ça, "les enfants !", alors qu'ils sont à pleine plus jeunes que lui. Quelques heures plus tard, il assiste à la déclaration de François Bayrou à la télévision. Concentré, la caméra capte un immense sourire de satisfaction et de soulagement. "Franchement, il le fait bien", marmonne-t-il.

Ils ont dit
"Vous ne tweetez pas ! Vous ne 'SMSez' pas les enfants !"
Emmanuel Macron

Des moments historiques

Il y a beaucoup de moments historiques dans ce documentaire, comme la déclaration de renoncement de François Hollande, début décembre. La caméra de Yann L'Hénoret est aux premières loges. Tous sont devant la télévision. On sent monter la satisfaction de l'équipe, l'excitation même. La voie est désormais libre, il ne reste qu'un obstacle à franchir, la primaire socialiste à laquelle leur candidat ne participera pas. Autre rebondissement de campagne, quand François Fillon est officiellement mis en examen et renonce à sa visite au Salon de l'agriculture. En interview avec les lecteurs du journal "Le Parisien", Emmanuel Macron est discrètement prévenu sur son portable. Il s'offre un aparté avec Richard Ferrand, Secrétaire général du mouvement, qui lui fait un point sur la situation. "Il faut être extrêmement calme, réagit à chaud Macron. Il ne faut pas se laisser perturber par cette affaire". Alors que des rumeurs d'un remplacement par Alain Juppé inondent le web, le candidat pense "qu'il ne se retirera pas". L'avenir lui donnera raison.

La grande absente de ce documentaire est Brigitte Macron. La nouvelle Première dame est proche de son mari mais rarement présente dans les réunions avec son staff de campagne. Une manière sans doute de couper court aux rumeurs sur son rôle. "Pendant 200 jours, on voit le personnage se transformer, évoluer. Il y a de vrais moments de tension", poursuit la productrice Justine Planchon. Comme quand il rappelle à ses troupes que rien n'est encore gagné. "Il reste quinze jours mais il ne faut pas en laisser une seconde. Cela doit vibrer ici ! Ils (l'équipe) peuvent dormir et manger mais le reste du temps, ils ne font que ça, martèle-t-il. Les Français doivent voir un type qui a envie d'y aller. Ne soyez jamais arrogants avec les journalistes. On peut se faire déballonner très vite !".

"Julien, il fait très bien l'accent américain !"

Ce document offre aussi des moments plus légers. Après avoir pris un oeuf sur la tête lors d'un déplacement, on voit Emmanuel Macron se marrer devant la séquence qui fait le tour des réseaux sociaux. Ou encore après son conf call avec Barack Obama. "Julien - l'un des ses collaborateurs, il fait très très bien l'accent américain ! Merci, ça m'a fait beaucoup de bien", rigole-t-il comme si cette séquence avait été montée de toutes pièces par son équipe. Ce documentaire, diffusé en exclusivité sur TF1 et LCI, fera peut-être l'objet d'une déclinaison sur d'autres médias. "On ne s'interdit rien, explique Justine Planchon. Sur TF1, on va exploiter 1% des images tournées en 200 jours. On peut imaginer une mini-série sur une plateforme de VOD comme Netflix".

VIDEO. Avant son meeting à Bercy

"Emmanuel Macron, les coulisses d'une victoire", ce soir sur TF1.

200 jours avec Emmanuel Macron
TF1, lundi, 21 heures. LCI, mardi, 20 heures.
Production : Troisième Oeil/Black Dynamite/Justine Planchon
Réalisation : Yann L'Hénoret

Sur le même thème
l'info en continu
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze mois d'absence
TV
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze...
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur France 2
TV
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur...
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les mystères de l'amour" au plus haut
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les...
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film de France 2, bon score pour M6
Audiences
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film...
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
Vidéos Puremedias