Tristane Banon : "Anne Sinclair a une énorme part de responsabilité"

Partager l'article
Vous lisez:
Tristane Banon : "Anne Sinclair a une énorme part de responsabilité"
Tristane Banon se livre dans une interview à Be, le 25 novembre 2011
Tristane Banon se livre dans une interview à Be, le 25 novembre 2011 © DR - Capture puremedias.com
Dans un entretien à paraître, celle qui a accusé DSK d'agression sexuelle s'en prend à son épouse. "Anne Sinclair n'est pas au bout de ses peines" prévient Tristane Banon.

Alors que le couple Anne Sinclair -Dominique Strauss-Kahn déplore un "lynchage médiatique" à son égard, l'entretien qu'accorde Tristane Banon à l'hebdomadaire Be en kiosques ce vendredi devrait alimenter la polémique.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

A l'occasion de la sortie de son livre , "Le bal des hypocrites", celle qui a accusé DSK d'agression sexuelle avant que sa plainte ne soit classée s'en prend une nouvelle fois à l'ancien patron du Fonds monétaire international. Réagissant à la récente affaire dite du Carlton de Lille où le nom de DSK est cité, Tristane Banon réagit : "Non seulement ça ne m'étonne pas, mais je vous annonce déjà que ce n'est pas près de s'arrêter (...) Que ces affaires sortent, j'en suis ravie. Je pense qu'il y en aura beaucoup d'autres à venir (...) D'autres femmes se sont adressées à moi concernant des histoires d'agression sexuelle. Ces femmes, elles existent".

Mais, pour la première fois, Tristane Banon ne réserve pas ses attaques à DSK mais s'en prend aussi à son épouse, Anne Sinclair qui "n'est pas au bout de ses peines". "Je ne peux pas m'empêcher d'avoir un minimum de solidarité pour une femme qui est la plus grande cocue de l'histoire des médias. Elle doit morfler (...) Anne Sinclair, j'ai longtemps pensé que c'était une femme aveuglée, dans le déni. Je n'aurais jamais dit du mal d'elle avant le 15 mai (le jour où DSK a été inculpé aux Etats-Unis, NDLR). Mais elle a continué à le couvrir, à payer, à montrer qu'elle était auprès de lui. A mes yeux, cet homme est complètement malade. Il appartient à son entourage, qui ne l'a pas forcé à se soigner, de partager sa culpabilité. Anne Sinclair a une énorme part de responsabilité" explique Tristane Banon.

La jeune femme souhaite désormais se battre pour la cause des femmes et publie à cette occasion une lettre ouverte dans l'hebdomadaire pour inciter les femmes agressées à porter plainte. "Si j'avais porté plainte dans les temps, DSK serait au tribunal" explique Tristane Banon.

Tristane Banon
Tristane Banon
Zapping : Tensions entre Tristane Banon et Aymeric Caron dans "On n'est pas couché"
Tristane Banon : "François Hollande est un produit fade"
Tristane Banon nouvelle chroniqueuse sur Paris Première
Voir toute l'actualité sur Tristane Banon
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Julien Cazarre au menu des réveillons du 24 et du 31 décembre sur RMC
Programme TV
Julien Cazarre au menu des réveillons du 24 et du 31 décembre sur RMC
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Interview
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Vidéos Puremedias