Twitter : Elon Musk annonce une "amnistie" et le rétablissement des comptes suspendus

Partager l'article
Vous lisez:
Twitter : Elon Musk annonce une "amnistie" et le rétablissement des comptes suspendus
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Twitter : Jack Dorsey quitte son poste de directeur général © Abaca
Cette décision une nouvelle fois expéditive a été guidé par le résultat d'un sondage publié sur le compte Twitter du milliardaire.

Ainsi va la démocratie, selon Elon Musk. Le milliardaire à la tête de Twitter depuis un mois maintenant a annoncé, hier, que le réseau social allait rétablir dès la semaine prochaine les comptes suspendus sur la plate-forme, "à condition qu'ils n'aient pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse".

À lire aussi
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter contre l'extrême droite et pour le Nouveau Front populaire aux législatives
Internet
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter...
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le journaliste Julien Pain, "faussement accusé de violences" sur les réseaux sociaux
Internet
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le...
"Choquée" et "en colère" : Scarlett Johansson accuse Open AI d'avoir copié sa voix pour ChatGPT, la société dément mais suspend son utilisation
Internet
"Choquée" et "en colère" : Scarlett Johansson accuse Open AI d'avoir copié sa voix...
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France Télévisions, s'attaque au compte Destination Ciné sur X
Internet
"Ce compte n'y connaît rien" : Manuel Alduy, directeur du cinéma à France...

"Le peuple a parlé"

Une décision expéditive prise au lendemain de la publication d'un simple sondage sur le compte du PDG, idéologiquement opposé à la modération de contenus. 72,4% des quelque 3,16 millions de personnes s'étant exprimées ont répondu "oui" à la question d'Elon Musk. "Le peuple a parlé, l'amnistie débute la semaine prochaine", a réagi le milliardaire, accompagnant sa publication du message "Vox Populi, Vox Dei". Concernant l'application des sanctions et des règles à suivre sur le réseau social, Elon Musk a ajouté dans un autre tweet que la "transparence gagnera la confiance du peuple".

A lire aussi : Licenciements par mail, certification payante, désinformation... La semaine folle d'Elon Musk à la tête de Twitter

Le même procédé avait été utilisé le 19 novembre pour réhabiliter le compte de Donald Trump. Là aussi le "oui" l'avait emporté d'une courte tête (51,8% sur 15 millions de votants). Adepte de la publication d'informations dévoyées, l'ancien président des Etats-Unis avait été banni après l'assaut contre le Capitole à Washington, en janvier 2021.

La décision de rétablir ou non des comptes suspendus devait pourtant être l'une des missions du "conseil de modération", qui devait être composé de personnalités aux opinions diverses. Mais l'homme le plus riche de la planète est revenu sur cette promesse, rappelle l'AFP, en accusant des "militants 'sociaux' et politiques" de chercher à "tuer Twitter en asséchant nos recettes publicitaires", qui représentent 90% des revenus de l'entreprise, et ainsi de rompre l'accord visant à établir un conseil de sages.

Cette position populiste revendiquée par Elon Musk fait craindre à ses détracteurs la prolifération des discours de haine, la désinformation ainsi que le nivellement de toutes les opinions. Inquiètes de cet allègement de la politique de modération, plusieurs grandes marques, à l'image de Volkswagen, General Motors et General Mills, ont cessé d'investir dans la publicité sur le réseau social.

Reste à savoir maintenant comment Twitter, dont la masse salariale s'est amoindrie ces dernières semaines, pourra de manière logistique analyser quel compte suspendu peut être rétabli ou non et si cette décision une nouvelle fois impulsive rentre dans les clous des lois européennes, qui contraignent les plates-formes à retirer rapidement les contenus illicites et à lutter contre la désinformation.

Twitter
Twitter
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le réseau social d'Elon Musk aujourd'hui ?
Elon Musk envisage de rendre X payant pour tous les utilisateurs
Tweetdeck, renommé "XPro", est désormais payant
"X", nom choisi par Elon Musk pour remplacer Twitter, a déjà été déposé par Microsoft et Facebook
Voir toute l'actualité sur Twitter
Autour de Twitter
l'info en continu
"Le plus gros stress de ma carrière'" : Qui sont Julien Brun et Sabrina Delannoy, la deuxième paire de commentateurs de TF1 pour l'Euro 2024 ?
Interview
"Le plus gros stress de ma carrière'" : Qui sont Julien Brun et Sabrina Delannoy,...
"Ninja Warrior, le choc des nations" : On connaît la date de lancement de la Coupe du monde de la compétition de TF1
TV
"Ninja Warrior, le choc des nations" : On connaît la date de lancement de la Coupe...
Déprogrammation : Arte modifie sa grille en urgence pour rendre hommage à Anouk Aimée
TV
Déprogrammation : Arte modifie sa grille en urgence pour rendre hommage à Anouk...
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati s'énerve au micro de Nicolas Demorand
Radio
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati...
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur, Vincent Labrune appelle Maxime Saada et Vincent Bolloré à "renouer le dialogue" avec la LFP
Plateforme
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur,...
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal Praud prend pour cible l'émission de Karim Rissouli sur France 5
TV
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal...