Une jeune réalisatrice belge filme les insultes machistes du quotidien

Partager l'article
Vous lisez:
Une jeune réalisatrice belge filme les insultes machistes du quotidien
Extraits du film "Femme de la rue" de Sofie Peeters © Youtube
Equipée d'une caméra cachée, Sofie Peeters a filmé les insultes machistes dont elle est quotidiennement victime dans les rues de Bruxelles.

Lassée des remarques machistes dont elle est quotidiennement victime dans son quartier, une jeune étudiante belge en cinéma, installée à Bruxelles, a décidé de faire de ces insultes ordinaires son projet de fin d'année. Equipée d'une caméra cachée, Sofie Peeters a souhaité montrer le quotidien de nombreuses femmes sans cesse sifflées, dévisagées de la tête au pied ou encore insultées dans un pays où les femmes sont pourtant depuis longtemps théoriquement respectées.

À lire aussi
"Estelle Midi" : En sanglots, un auditeur évoque son refus "d'envoyer sa mère dans un hospice"
TV
"Estelle Midi" : En sanglots, un auditeur évoque son refus "d'envoyer sa mère dans...
TF1 : Marie-Sophie Lacarrau absente du "13 Heures" au moins jusqu'au 25 février
TV
TF1 : Marie-Sophie Lacarrau absente du "13 Heures" au moins jusqu'au 25 février
"Quel fils de p..." : Joe Biden insulte un journaliste de Fox News
TV
"Quel fils de p..." : Joe Biden insulte un journaliste de Fox News
"TPMP" : Un spectateur ayant fait un malaise évacué en direct
TV
"TPMP" : Un spectateur ayant fait un malaise évacué en direct

Invitée par la chaîne nationale RTBF, Sofie Peeters a expliqué sa démarche : "Je crois que la première question que les filles se posent, c'est : c'est moi, c'est mes vêtements ? Mais quand j'ai fait mon film de fin d'étude, j'ai vu que ce n'était pas juste moi, c'est beaucoup de femmes qui ont ce problème". Diffusé jeudi dernier au cinéma à Bruxelles et relayé par un grand nombre de médias belges, son reportage "Femme de la rue" a réouvert le débat sur le harcèlement des femmes en Belgique.

Largement diffusé sur le web, le reportage de la jeune étudiante est parvenu à sensibiliser le milieu politique. Invité sur le plateau du journal télévisé de la RTBF, Philippe Close, échevin à la commune de Bruxelles, a ainsi annoncé que ces insultes seront bientôt sanctionnées par des amendes administratives suite à une loi qui devrait entrer en vigueur dès le 1er septembre. Une députée bruxelloise s'est par ailleurs lancée dans une campagne contre le sexisme dans le quartier de l'étudiante, Anneessens, en diffusant des prospectus avec le slogan : "Je porte une jupe. J'imagine que cela ne vous pose pas de problème". Un moyen de recueillir les réactions des habitants du quartier.

l'info en continu
"Estelle Midi" : En sanglots, un auditeur évoque son refus "d'envoyer sa mère dans un hospice"
TV
"Estelle Midi" : En sanglots, un auditeur évoque son refus "d'envoyer sa mère dans...
"Un flirt & une danse" : Faustine Bollaert va tenter de former des couples le mardi 15 février sur France 2
Programme TV
"Un flirt & une danse" : Faustine Bollaert va tenter de former des couples le...
"The Voice" : La saison 11 avec Nolwenn Leroy arrive le samedi 12 février sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 11 avec Nolwenn Leroy arrive le samedi 12 février sur TF1
"Top chef" : La saison 13 débarque le mercredi 16 février sur M6, Glenn Viel intègre le jury
Programme TV
"Top chef" : La saison 13 débarque le mercredi 16 février sur M6, Glenn Viel...
"Red One" : Dwayne Johnson et Chris Evans réunis dans un blockbuster pour Amazon Prime Video
SVOD
"Red One" : Dwayne Johnson et Chris Evans réunis dans un blockbuster pour Amazon...
TF1 : Marie-Sophie Lacarrau absente du "13 Heures" au moins jusqu'au 25 février
TV
TF1 : Marie-Sophie Lacarrau absente du "13 Heures" au moins jusqu'au 25 février