Vexé par Sonia Devillers, Jules-Edouard Moustic quitte le studio de France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
Vexé par Sonia Devillers, Jules-Edouard Moustic quitte le studio de France Inter
Vexé par Sonia Devillers, Jules-Edouard Moustic quitte le studio de France Inter © Dailymotion
Le comédien et Benoît Delepine étaient tous les deux invités de "L'instant M" ce matin sur France Inter pour assurer la promo de leur film.

Le 19 décembre prochain, Groland aura les honneurs du prime time sur Canal+ avec "Groland - Le Gros Métrage". L'action de cette fiction se déroule dans les rues de la Présipauté de Groland et elle met en scène Noël et Guy, deux jeunes Grolandais chômeurs de longue durée (interprétés par François Neycken et Gérald Touillon) qui pensent avoir trouvé le bon filon pour devenir milliardaires en lançant une mousse destinée à empailler les animaux. Francis Kuntz et Christophe Salengro sont également au générique.

À lire aussi
Video : Les mésaventures de Nabilla dans "Fort Boyard"
Video
Video : Les mésaventures de Nabilla dans "Fort Boyard"
France Télévisions : Un nouvel habillage pour les antennes a été lancé ce matin
Video
France Télévisions : Un nouvel habillage pour les antennes a été lancé ce matin
"21 cm" : Augustin Trapenard en mode comédie musicale pour le retour de l'émission
Video
"21 cm" : Augustin Trapenard en mode comédie musicale pour le retour de l'émission

"Je ne vais pas au restaurant pour dire que c'est à chier"

C'est pour assurer la promo de ce téléfilm que Jules-Edouard Moustic et Benoît Delepine étaient ce matin les invités de "L'instant M", l'émission média de France Inter présentée par Sonia Devillers. Et au moment de lancer l'émission, cette dernière ne s'est pas montrée vraiment tendre avec le projet de ses invités, évoquant "un bon gros machin qui dure, qui dure" et ajoutant que le film était "un peu mou, un peu foiré mais (...) quand même très barré".

Ces quelques mots n'ont pas beaucoup plu à Jules-Edouard Moustic, qui a interrompu l'animatrice pour faire part de son mécontentement. "Fallait pas nous inviter, moi je ne vais pas dans un restaurant pour dire que c'est à chier. Je pars du principe qu'il faut pas inviter les gens...", a-t-il ainsi lancé tandis que Sonia Devillers essayait d'expliquer que son analyse n'était pas aussi manichéenne. "Je trouve le film très, très bien, on n'a pas les mêmes goûts, je me barre", l'a interrompue Jules-Edouard Moustic, laissant Benoît Delepine seul en studio avec la journaliste.

"Votre émission est également pas terrible"

"Ce n'est pas une blague, Jules-Edouard Moustic est parti, parce qu'il n'aime pas la critique. Vous restez Benoît Delepine ?", a alors interrogé Sonia Devillers, poussant l'interprète de Michael Kael à défendre son collègue. "Ce n'est pas parce qu'il n'aime pas la critique, c'est parce que c'est vrai que c'est notre bon gros bébé, ça fait 15 ans qu'on le porte, donc c'est toujours bizarre quand le bébé sort de la maman, tout à coup on dit 'Oh il est moche'", a-t-il expliqué. La journaliste s'est alors lancée dans les brèves du jour, un exercice que Benoît Delepine a jugé utile de critiquer.

"Puisqu'on est là, on va parler de ce que vous venez de faire, votre émission est également pas terrible parce que vous avez parlé de chiffres pendant exactement cinq minutes alors qu'on est censé parler de média... Vous avez parlé de ce qui marche et ce qui ne marche pas, vous n'avez pas dit 'Est-ce que la nouvelle formule du Nouvel Obs est intéressante ou pas'", a-t-il reproché à Sonia Devillers, qui a finalement pu démarrer l'interview. Quelques minutes plus tard, Jules-Edouard Moustic est finalement revenu en studio et l'entretien a pu se terminer sans heurts, même si les deux hommes ont remis en cause l'analyse de leur interlocutrice au sujet du manque de rythme du long métrage en fin d'émission. puremedias.com vous propose de découvrir leur échange.

Jules Edouard Moustic
Jules Edouard Moustic
Jules-Edouard Moustic : "Pourquoi j'arrête 'Groland'"
Jules-Edouard Moustic ("Groland") : "Il paraît que Vincent Bolloré nous aime bien"
Benoît Delépine ("Groland") : "Canal+ nous laisse une paix royale"
l'info en continu
"Ça a été assez douloureux" : Antoine de Caunes évoque sa dépression de 2 ans après "Le grand journal"
TV
"Ça a été assez douloureux" : Antoine de Caunes évoque sa dépression de 2 ans...
"On a bien fait notre travail" : McFly et Carlito reviennent sur leur vidéo avec Emmanuel Macron
Internet
"On a bien fait notre travail" : McFly et Carlito reviennent sur leur vidéo avec...
"Sept à huit" : En larmes, Camille Lellouche raconte son calvaire de femme battue
TV
"Sept à huit" : En larmes, Camille Lellouche raconte son calvaire de femme battue
Ballon d'or 2021 : La chaîne L'Equipe en édition spéciale dès 16h30 avec Grégory Ascher et Messaoud Benterki
TV
Ballon d'or 2021 : La chaîne L'Equipe en édition spéciale dès 16h30 avec Grégory...
Box-office US : Le "Encanto" de Disney chasse "SOS Fantômes" de la première place, "House of Gucci" sur le podium
Box-office
Box-office US : Le "Encanto" de Disney chasse "SOS Fantômes" de la première place,...
Audiences dimanche : Record pour "Sept à huit", Ruquier au plus haut, le "Canal rugby club" au top
Audiences
Audiences dimanche : Record pour "Sept à huit", Ruquier au plus haut, le "Canal...