Voyage de Manuel Valls à Abidjan : Nicolas Domenach répond aux accusations de "Quotidien"

Partager l'article
Vous lisez:
Voyage de Manuel Valls à Abidjan : Nicolas Domenach répond aux accusations de "Quotidien"
Nicolas Domenach répond aux accusations après son voyage en Afrique avec Manuel Valls © DR
Le chroniqueur de "La nouvelle édition" a répondu ce midi aux accusations de Hugo Clément de "Quotidien", après avoir été invité personnel du Premier ministre en Afrique.

Lundi soir, dans "Quotidien" sur TMC, Hugo Clément a consacré un sujet au déplacement de Manuel Valls à Abidjan (à revoir ici) et plus précisément aux personnes qui accompagnaient le Premier ministre. Le journaliste de l'équipe de Yann Barthès a ainsi expliqué que, si le voyage des "officiels" était pris en charge, les journalistes devaient eux payer leur déplacement et les frais qui en découlent, à une exception : les personnes invitées par le Premier ministre. Et dans cette dernière catégorie, Hugo Clément a évoqué Laurence Katché, épouse de Manu Katché, et Nicolas Domenach. Ce dernier a par ailleurs répondu brièvement au micro de "Quotidien", démentant toute connivence.

À lire aussi
Ehpad Orpéa : 15 millions d'euros proposés au journaliste Victor Castanet pour le "dissuader" d'enquêter
TV
Ehpad Orpéa : 15 millions d'euros proposés au journaliste Victor Castanet pour le...
"Estelle Midi" : En sanglots, un auditeur évoque son refus "d'envoyer sa mère dans un hospice"
TV
"Estelle Midi" : En sanglots, un auditeur évoque son refus "d'envoyer sa mère dans...
TF1 : Marie-Sophie Lacarrau absente du "13 Heures" au moins jusqu'au 25 février
TV
TF1 : Marie-Sophie Lacarrau absente du "13 Heures" au moins jusqu'au 25 février
"Quel fils de p..." : Joe Biden insulte un journaliste de Fox News
TV
"Quel fils de p..." : Joe Biden insulte un journaliste de Fox News

"J'ai eu l'impression que j'étais chez les fous et que les fous avaient pris le contrôle de l'asile"

Ce midi, à l'occasion du retour de "La nouvelle édition" sur C8, Daphné Bürki a invité Nicolas Domenach à répondre aux accusations de l'émission de TMC. Et après avoir donné son numéro de carte de presse, le journaliste a rappelé son expérience. "Ca fait plus de quarante ans que je fais ce métier dont je suis très fier parce que je le fais en toute indépendance, ce qui m'a valu d'ailleurs de me brouiller avec quasiment tout le monde, puis de me re-brouiller. C'est le prix de l'indépendance", a-t-il expliqué, ajoutant avoir été "transporté par les soins d'autrui, parfois par (ses) propres deniers, parfois par ceux de (ses) rédactions sans que ça (l)'ait influencé en quoi que ce soit."

"Quarante ans aussi où j'ai fait des bouquins, j'ai créé des journaux, j'ai défendu la liberté de la presse comme un fou. Alors qu'on vienne me soupçonner d'être vendu non pas au grand capital mais à un homme politique ou quoi que ce soit, j'ai eu l'impression que j'étais chez les fous et que les fous avaient pris le contrôle de l'asile", a poursuivi Nicolas Domenach avant de revenir plus en détail sur le financement de ces déplacements pour les journalistes, soulignant que les rédactions "ne payent qu'une partie des frais réels". "Mais surtout, ce qui est gênant, c'est que vous êtes baladé en permanence", a-t-il précisé, estimant que les journalistes se déplaçant par leurs moyens étaient "tenus à distance".

"Il m'a dit que c'était du journalisme qui était mort alors qu'il était l'avenir"

"Donc moi, je préfère de loin être au contact pour ensuite prendre mes distances mais au moins pêcher des infos et ensuite les refiler aux autres s'ils me le demandent, ce qui était le cas là", s'est-il défendu avant d'attaquer Hugo Clément. "Ca n'intéressait pas du tout le journaliste de 'Quotidien', il s'en foutait complètement. Il est passé à côté de l'essentiel, c'est son problème", a ainsi répondu Nicolas Domenach, soutenu par Emilie Besse.

"Je trouve ça assez triste d'opposer deux formes de journalisme. Au fond, il n'y a qu'une seule forme. Nicolas a commencé en disant 'Ca fait quarante ans que je fais ce métier', Hugo évidemment beaucoup moins. Et je pense que c'est là qu'il y a une sorte de mésentente mais que vous pourriez aller prendre un café ensemble", a-t-elle ajouté, sans que Nicolas Domenach puisse abonder dans son sens. "Je ne sais pas parce qu'il m'a dit que c'était du journalisme qui était mort alors qu'il était l'avenir", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de découvrir ces explications.

Nicolas Domenach
Nicolas Domenach
"Quotidien" : La réponse d'Hugo Clément à Nicolas Domenach
Nicolas Domenach rejoint RTL à la rentrée
Nicolas Domenach : "Les regrets de Ruquier sur Zemmour sont un peu tardifs"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Domenach
Autour de Nicolas Domenach
l'info en continu
"Ozark", "Archive 81"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine sur Netflix ?
SVOD
"Ozark", "Archive 81"... : Quels sont les contenus les plus regardés cette semaine...
César 2022 : "Illusions perdues", "Annette" et "Aline" grands favoris, "Bac nord" et "Boîte noire" en embuscade
Cinéma
César 2022 : "Illusions perdues", "Annette" et "Aline" grands favoris, "Bac nord"...
Un "biopic" sur Cyril Lignac en préparation pour le cinéma
Cinéma
Un "biopic" sur Cyril Lignac en préparation pour le cinéma
"Léo Mattei" : Jean-Luc Reichmann accueille Stomy Bugsy et Lola Dubini dès le jeudi 17 février sur TF1
Programme TV
"Léo Mattei" : Jean-Luc Reichmann accueille Stomy Bugsy et Lola Dubini dès le...
Ehpad Orpéa : 15 millions d'euros proposés au journaliste Victor Castanet pour le "dissuader" d'enquêter
TV
Ehpad Orpéa : 15 millions d'euros proposés au journaliste Victor Castanet pour le...
"Stars à domicile" de retour avec Flavie Flament sur TF1 le vendredi 18 février après 18 ans d'interruption
Programme TV
"Stars à domicile" de retour avec Flavie Flament sur TF1 le vendredi 18 février...