Xavier Gandon (TF1) : "Nous repartons sur une grille offensive et événementielle"

Partager l'article
Vous lisez:
Xavier Gandon (TF1) : "Nous repartons sur une grille offensive et événementielle"
Xavier Gandon en interview sur puremedias.com
Xavier Gandon en interview sur puremedias.com © Laurent Vu
Le directeur des antennes TV et digitales du groupe TF1 détaille la rentrée pour puremedias.com.

Rentrée chargée pour TF1. Après un printemps et un été calmes, en raison de la crise de la COVID-19, le groupe a décidé de renforcer son offre en ce début de saison, comme elle l'avait annoncé. En dehors de la Ligue des Champions et de "The Voice Kids" la semaine dernière, "Koh-Lanta" va faire son retour à l'antenne et la nouveauté "Grand hôtel" va arriver. Pour faire le point sur cette rentrée, puremedias.com s'est entretenu avec Xavier Gandon, directeur des antennes TV et digitales du groupe TF1.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : La saison 2020-2021 démarre après un printemps très compliqué. Pour vous, l'objectif est de repartir sur des bases traditionnelles ou de composer avec un marché encore très fragilisé ?
Xavier Gandon : Dans cette période atypique, nous avons fait preuve de notre capacité d'adaptation rapide, afin de pouvoir continuer à proposer aux téléspectateurs une offre d'information et de divertissement attractive. On l'a vu avec nos très beaux succès d'audiences, notamment au printemps. Aujourd'hui, l'idée est vraiment, du fait de l'adaptation qu'on a pu avoir, de repartir sur une grille normative, offensive et très événementielle. Le fait de démarrer cette rentrée avec deux matchs de Ligue des Champions qui fédèrent des audiences historiques, en particulier la finale avec 11.4 millions de téléspectateurs, c'est un symbole fort de l'ambition de TF1 pour cette année, à savoir la capacité d'affirmer la puissance du média TV qui a pu s'exprimer pendant la période de confinement et l'ambition de proposer chaque soir un événement de télévision dans les grands genres préférés des Français.

Ils ont dit
"Concernant le port du masque sur les plateaux, nous verrons ce qu'il en est au 1er septembre"
Xavier Gandon

L'hypothétique deuxième vague n'est-elle pas votre crainte principale ?
Nous avons su montrer que nous savions nous adapter. Depuis que nous préparons la grille de rentrée, c'est dans nos têtes. Nous souhaitons évidemment que cela n'arrive pas. Mais si cela devait arriver, nous serions prêts pour proposer une nouvelle grille adaptée et qui réponde aux attentes du public.

Vous préparez-vous au port du masque à l'antenne ?
L'ensemble des groupes radio et TV ont écrit aux ministres de la Culture et du Travail pour rappeler que nous avions pris des mesures sanitaires fortes de réduction des équipes présentes en plateau et de distanciation entre les différents intervenants qui semblaient suffisantes jusqu'à présent pour garantir la sécurité de tous. J'ajoute que nous reprenons nos émissions quotidiennes sans public qu'il s'agisse d'un jeu comme "Les 12 coups de midi" ou de "Quotidien". Il en est de même pour "Téléfoot" qui a repris dès dimanche dernier. Nous verrons ce qu'il en est au 1er septembre...

La grille de rentrée est très forte après un été très calme, marqué par de nombreuses rediffusions. TF1 peut-elle se permettre aujourd'hui de rediffuser des programmes de TMC ou TF1 Séries Films et enregistrer des soirées à 8 ou 10% d'audience ?
Nous ne voyons pas les choses comme cela. Nous avons mis en place une grille d'été performante, avec pour but de faire mieux que l'année précédente. Nos performances sont aujourd'hui en progression sur TF1 comme sur les chaînes de la TNT, en juillet comme en août. Nous avons eu quelques programmes qui n'ont pas répondu à nos attentes d'audiences, comme "Cuisine impossible" qui est un programme que nous aimons beaucoup et qui avait très bien fonctionné en deuxième partie de soirée - et cela ne remet pas en cause notre collaboration avec Juan Arbelaez. Quant au spectacle de Franck Dubosc, il ne faut pas oublier qu'il avait connu un carton d'audience sur TMC et que nous l'avons rediffusé face à un film avec Franck Dubosc sur M6. Il a finalement réuni 2,5 millions de téléspectateurs au total, autant que "Fort Boyard". Diffuser du spectacle vivant en prime time sur TF1, c'est aussi une forme de soutien des artistes et des salles qui souffrent beaucoup et une offre qu'il nous tenait d'apporter au public qui ne peut se rendre au spectacle. Bref, le bilan de l'été est vraiment bon pour nous.

La Ligue des Champions est revenue à l'antenne sur TF1, après cinq ans chez la concurrence - et huit ans hors finale. Pourquoi ce choix ?
Il y a une volonté de la part de TF1 de savoir saisir les opportunités pour enrichir son offre de grands événements sportifs populaires comme le football, le handball ou encore le rugby, féminin comme masculin. Nous avons acquis les droits de la finale de la Ligue des Champions à partir de 2022. La finale revient donc à la maison, sur TF1, chaîne qui la diffusait historiquement. Cette année, au vu du contexte, elle n'avait pas été commercialisée. Et comme nous savions que nous en étions le futur diffuseur, nous avons assez naturellement discuté avec Altice, un peu avant l'été, avec l'idée que c'était peut-être l'année d'une finale avec le PSG.

Ils ont dit
"Une rentrée des programmes est toujours un moment important et je crois que nous démontrons notre ambition très forte avec cette grille"
Xavier Gandon

Outre la Ligue des Champions, on retrouve à la rentrée des grosses séries américaines ("Big Little Lies", "The Resident"), de la fiction française événement ("Profilage", "Grand hôtel", "Pourquoi je vis"), du divertissement ("The Voice Kids", "Koh-Lanta"). C'est une volonté de mettre un coup de fouet au marché, de montrer qu'on peut avancer après la crise ?
C'est surtout assumer notre responsabilité de leader et de partenaire de l'ensemble des producteurs qui travaillent pour nous, mais aussi la volonté de donner la meilleure offre possible à nos téléspectateurs, ainsi qu'à nos partenaires du marché publicitaire. Une rentrée des programmes est toujours un moment important et je crois que nous démontrons notre ambition très forte avec cette grille.

Côté divertissement et flux, "Koh-Lanta" revient le 28 août, après le phénomène de "L'île des héros" au printemps. N'y a-t-il pas une crainte de revenir trop vite ?
Non. Il y a des années où nous faisons un cycle, d'autres deux. Là, justement, il y a plein de téléspectateurs qui ont découvert ou redécouvert "Koh-Lanta" pendant la crise donc il est bien de repartir sur une nouvelle saison, tournée il y a un an et avec l'originalité des quatre équipes régionales. C'est vraiment une bonne saison.

Au vu du durcissement des règles sanitaires, envisagez-vous le tournage de la prochaine saison de "Koh-Lanta" ?
Les conditions sont complexes. Des discussions sont en cours mais, à ce stade, rien n'est décidé.

"The Voice Kids" est revenu samedi, avec Kendji Girac. Un nouveau coach, est-ce suffisant pour relancer la machine ?
La version adultes a réalisé une excellente saison, en hausse sur un an, pendant la période de confinement mais également avant, notamment avec le renouvellement salué des coachs. Sur "The Voice Kids", avec une saison très réussie, le fait d'avoir la grande star de la nouvelle génération, très appréciée des enfants, est une très bonne nouvelle qui met un très joli coup de fouet à la saison. J'ai vu les premiers épisodes et le plaisir est intact. D'ailleurs, le public a largement répondu présent samedi dernier.

La version adultes de "The Voice" a connu une remontée de ses audiences, dans des proportions bien moindres que celles de "Koh-Lanta".
Il faut quand même dire que, sur des franchises comme celles-ci, progresser d'une année sur l'autre est déjà une sacrée performance ! Cela veut dire que les équipes, les producteurs et la chaîne ont bien travaillé. "Koh-Lanta", c'est quelque chose de dingue, un phénomène national dans quelque chose qu'on peut difficilement expliquer mais qui est génial pour l'émission. Mais il ne faut pas minimiser la performance de "The Voice".

La saison 10 de "The Voice" est actée ?
Bien sûr, avec des annonces à venir prochainement. Il y aura de belles surprises.

Ils ont dit
"'District Z' sera l'un des gros événements de l'année prochaine"
Xavier Gandon

"Mask Singer" a finalement été mis en boîte en début d'été. Peut-on espérer le voir à l'antenne avant 2021 ? Quelles seront les nouveautés ?
Oui. "Mask Singer" va arriver prochainement à l'antenne de TF1, comme nous l'avons annoncé dans la bande-annonce projetée pendant la finale de la Ligue des Champions.

"District Z", le jeu autour des zombies produit par Arthur et animé par Denis Brogniart, doit également arriver. N'avez-vous pas peur que la thématique zombies effraie le public ?
Ce sera l'un des gros événements de l'année prochaine. Toutes les personnes qui sont allées sur le tournage, y compris moi, ont été bluffées par l'aspect hollywoodien du tournage. Nous n'avons jamais vu cela en France. Toutes les célébrités qui y ont participé ont trouvé l'expérience dingue. Cela peut paraître particulier et étonnant sur le papier mais c'est fait intelligemment. De plus, la figure du zombie est devenue mainstream, il suffit de voir la bande dessinée "Mortelle Adèle", véritable succès auprès des enfants dans lequel on retrouve un personnage de zombie qui veut toujours dévorer les parents d'Adèle. Mais rassurez-vous, ce ne seront pas des zombies dignes de "The Walking Dead" ou des films d'horreur. C'est plutôt une sorte de train fantôme géant dans lequel les célébrités vont vivre une expérience immersive pendant une nuit. C'est aussi une grande fierté pour nous de proposer un divertissement grand spectacle qui est une création française d'Arthur et ses équipes. "District Z" est un format qui plaît d'ailleurs beaucoup aux chaînes étrangères.

Cet été, vous avez testé "Good Singers" avec Jarry et "Les 100 plus grands" avec Christophe Beaugrand et Anaïs Grangerac. Ont-ils été concluants et sont-ils amenés à revenir en cours de saison ?
Nous sommes très satisfaits des performances de "Good Singers" qui a réalisé des performances très élevées sur le public féminin et les jeunes. Nous serons très heureux de poursuivre l'aventure avec Jarry pour de prochaines émissions. Pour "Les 100 plus grands", qui a enregistré une performance correcte, aucune décision n'a été prise.

Les NRJ Music Awards sont attendus en novembre et nécessitent habituellement plusieurs mois de préparation. Comment comptez-vous vous organiser avec la COVID-19 ?
Nous ne sommes pas encore entrés dans ces détails. Sur ces gros événements, nous attendrons de voir comment la situation évolue. Pour l'instant, c'est business as usual et s'il y a des décisions à prendre, nous attendrons fin septembre-début octobre.

Si je résume, côté divertissements, nous aurons "Koh-Lanta", "The Voice Kids", "Mask Singer", "District Z", les NRJ Music Awards, "Miss France"... à intégrer dans un nombre de soirées limité, les vendredis et samedis. Avez-vous la volonté d'ouvrir une nouvelle case de flux de prime time ?
Vous avez raison, tout ne peut pas rentrer dans ces cases. C'est une opportunité puisque cela nous permet de faire les choses un peu différemment dans les cases de diffusion des émissions comme dans la saisonnalité de programmation des émissions. Il y aura des changements par rapport aux habitudes de programmation des émissions mais cela fait partie des petits secrets de cuisine interne.

Va-t-on revoir le Palmashow cette saison ?
Ils sont actuellement dans une séquence cinéma puisqu'ils ont tourné en tant que comédien "Mandibules" de Quentin Dupieux, sélectionné pour le festival de Venise, et ils viennent de démarrer le tournage de leur nouvelle comédie, "Les Vedettes", dont nous sommes évidemment co-producteurs. Mais nous discutons pour qu'ils refassent un peu de télévision sur TF1 après ce tournage.

Côté divertissement, Laurence Boccolini a quitté la chaîne pour France 2.
Nous nous quittons en très bons termes. La réalité est qu'aujourd'hui, au vu de l'orientation de l'access prime time vers la fiction, TF1 a moins de cases de jeux, ce que souhaitait faire Laurence. Elle part pour le faire sur France 2 en relançant un format international culte. Nous lui souhaitons le meilleur dans cette nouvelle aventure et nous espérons la retrouver bientôt sur TF1. Elle reste évidemment la bienvenue.

Savez-vous qui va la remplacer au "Grand concours" ?
C'est en réflexion actuellement avec le producteur.

Ils ont dit
"Côté fiction, cette saison sera aussi marquée par énormément de nouveautés"
Xavier Gandon

En fiction, les événement sont nombreux cette saison, à commencer par "Grand hôtel" avec Carole Bouquet, dès le 3 septembre. Pourquoi avez-vous voulu adapter cette série, déjà proposée dans sa version originale sur M6 et Netflix ?
"Grand hôtel" est une série espagnole qui existe depuis longtemps, que nous avions déjà repérée et qui a effectivement déjà été diffusée sur M6 et Netflix. Depuis plusieurs années, nous aimons avoir une saga, genre très apprécié du public, comme le prouvent les succès de "La vengeance aux yeux clairs" et "Le temps est assassin". Pour "Grand hôtel", l'idée était de la situer sur la Côte d'Azur, dans un univers contemporain, avec un casting 5 étoiles qui offre une très belle saga avec tous les ingrédients que le public aime pour la rentrée sur TF1.

Carole Bouquet est la star de "Grand hôtel" mais il y a également de nombreux jeunes acteurs : Victor Meutelet ("Le Bazar de la Charité"), Maxence Danet-Fauvel ("Skam") ou encore Solène Hébert ("Demain nous appartient"). C'est une volonté de faire monter de nouveaux visages ?
Dans le travail qui est fait par les équipes de la fiction depuis des années, il y a cette volonté de faire monter une nouvelle génération de comédiens, comme nous l'avons fait avec "Les bracelets rouges", "Demain nous appartient"... Dans "Grand hôtel", nous sommes très heureux d'avoir Alain-Fabien Delon qui joue une partition très intéressante, Solène Hébert également présente dans "Demain nous appartient", le grand retour de notre héros romantique Victor Meutelet et Maxence Danet-Fauvel, que nous avions beaucoup aimé dans "Skam" et que nous sommes très heureux de retrouver sur TF1.

Quelles autres séries françaises sont attendues cette saison sur TF1 ?
Il y aura le retour des grandes franchises telles que "Profilage", "Section de recherches" ou "Alice Nevers". Il y aura évidemment une nouvelle saison de "Balthazar", qui s'est installée comme l'une de nos très grosses franchises, des "Bracelets rouges" mais aussi très prochainement de "Clem" et la saison 2 d'"Infidèle". Mais cette saison sera aussi marquée par énormément de nouveautés, conformément à la politique de modernisation de la fiction de TF1 mise en place depuis l'arrivée de Gilles Pélisson et d'Ara Aprikian. Nous mettons cette année une fois de plus le turbo avec des films événements comme "Pourquoi je vis" ou des séries très attendues comme "Une affaire française", "Je te promets" ou encore "HPI" avec Audrey Fleurot comme on ne l'a jamais vue et "Un homme d'honneur", l'affrontement entre Gérard Depardieu et Kad Merad, sans compter "Rebecca", "La promesse"...

Ils ont dit
"Un gros travail d'adaptation a été fait sur 'Je te promets'"
Xavier Gandon

"Je te promets" est l'adaptation de "This Is Us". M6 a tenté la série originale en prime time, sans succès. Cela ne vous effraie pas ?
Non. Cela fait un certain temps que nous avons décidé d'adapter le format avec la conviction que c'est une manière de raconter la famille aujourd'hui qui est multi-générationnelle. Mais "This Is Us" raconte la famille américaine et, aujourd'hui, ce qui est intéressant, c'est de raconter la famille française. Il y a un gros travail d'adaptation qui a été fait sur "Je te promets" avec une francisation, un casting vraiment génial avec Camille Lou, Marilou Berry, Hugo Becker et tout un casting de comédiens moins connus mais tout aussi talentueux. Et il y a déjà eu des séries qui ont été diffusées en hertzien et qui ont été adaptées avec succès comme "Doctor Foster" sur C8 devenu "Infidèle" sur TF1 ou "The Fall" sur NRJ 12 devenu "Insoupçonnable" chez nous. Et les fans de "This Is Us" - dont je suis - auront plaisir à découvrir cette adaptation française qui est vraiment différente, et pour les autres ce sera une nouvelle très bonne découverte.

Dans tout cela, y a-t-il encore de la place pour "Joséphine, ange gardien" et "Camping Paradis" ?
Tout à fait. Elles sont deux franchises très importantes pour nous, avec une salve à succès de rediffusions de "Camping Paradis" cet été. La question est de savoir comment nous pouvons continuer à les moderniser, à apporter de la surprise. Les deux équipes de production y travaillent et bien. Mais en tout cas, nous n'arrêtons aucune des deux séries.

L'une de vos grosses cartouches de rentrée sera "Ici tout commence", le spin-off de "Demain nous appartient". Cela signe-t-il l'arrêt de la franchise "Bienvenue chez nous" ?
Pas forcément. Mais si elle continue, elle ne sera pas diffusée la même heure.

"Ici tout commence" et "Demain nous appartient" seront diffusées en un bloc. Des passerelles seront-elles prévues ?
Il y en aura autour de certains personnages. Mais c'est vraiment une série qui a son identité propre, avec ses propres histoires. L'idée est de proposer deux offres de fiction différentes et complémentaires à la fois, entre 18h30 et 19h40.

Le coût de grille est-il plus cher avec deux fictions quotidiennes ?
Lors de la présentation de nos résultats, nous avons pris l'engagement de continuer à faire des efforts sur le coût de grille. Maintenant, c'est notre cuisine interne de gérer l'enveloppe qui nous a été confiée.

Ils ont dit
"L'appétit du public pour les séries américaines est là, y compris sur d'autres typologies"
Xavier Gandon

Côté séries étrangères, "The Resident" ouvre le bal après le succès surprise de la fin de saison.
Notre perception du marché est qu'il y a eu un gros renouvellement sur les séries américaines à succès chez nous qui passe par le renouveau du genre médical. Autour d'un "Grey's Anatomy" qui a réussi à se renouveler très fortement, ce qui lui permet d'être toujours en très grande forme, est née une nouvelle génération portée par des héros docteur très forts et très différents : le jeune médecin autiste de "Good Doctor", le médecin idéaliste de "New Amsterdam" ou le médecin rock'n'roll de "The Resident". Mais finalement, ces trois séries incarnent pour nous la nouvelle génération des séries médicales et c'est un virage que nous avons réussi à prendre, à incarner et à marketer pour en faire aujourd'hui, avec "Grey's Anatomy", les trois séries les plus puissantes et les plus performantes de la télévision.

Mais si le public, en particulier féminin, est friand de ces séries médicales américaines, il boude les adaptations françaises, comme vous en avez fait les frais avec "H24". Comment expliquez-vous que les téléspectateurs préfèrent les médecins américains aux médecins français ?
Peut-être qu'il y a une habitude de regarder cela en version américaine et que le public est en attente d'une autre proposition françaises. Après, "Nina" performe bien sur France 2.

Quelles sont les séries américaines prévues cette saison ?
L'appétit du public est là, y compris sur d'autres typologies. Nous l'avons constaté avec le succès qui nous a nous-même étonnés de "Manifest" côté fantastique, dont la saison 2 arrivera très prochainement sur TF1. Le policier reste aussi très solide avec la très attendue dernière saison d'"Esprits criminels" et les deux nouveautés les plus prometteuses du genre de la saison écoulée avec "FBI: Most Wanted", dans la tradition d'"Esprits criminels" autour de criminels très dangereux avec Julian MacMahon, et l'adaptation en série de "Bone Collector", "Lincoln Rhyme : à la recherche du Bone Collector". Et nous avons cette envie de proposer aussi, y compris en prime time sur TF1, des séries un peu différentes, un peu inattendues, de l'univers de la télévision payante, avec "Big Little Lies" qui démarre ce mardi et "Dirty John", que nous proposerons après sa diffusion sur Netflix.

Ils ont dit
"Alain Chabat va revenir, dès que la situation sanitaire permettra de tourner les émissions en bonne et due forme"
Xavier Gandon

Sur la TNT, l'événement sera la rentrée de "Quotidien", après une saison record. Tout d'abord, le public va-t-il faire son retour ?
Non. Globalement, pour "Quotidien" comme l'ensemble de nos quotidiennes, l'évolution de la situation sanitaire nous incite à être prudents. Nous sommes en discussion avec les productions mais nous allons démarrer sur des configurations sans public pour être les plus précautionneux pour les équipes.

Des nouveautés sont-elles prévues ?
Evidemment. Je peux vous annoncer que Maïa Mazaurette va revenir de manière régulière dans l'émission pour parler de la société en général.

La crise sanitaire a imposé à Alain Chabat d'interrompre sa "saison de trop" de "Burger Quiz". Va-t-il revenir prochainement à l'antenne et espérez-vous lui offrir une deuxième "saison de trop" ?
Alain Chabat va revenir, dès que la situation sanitaire permettra de tourner les émissions en bonne et due forme. En plaisantant, nous nous disions qu'après "la saison de trop", nous allions peut-être juste faire "la saison d'après" dans ce "monde d'après". (Sourire)

La saison dernière a été marquée par l'arrivée plus importante des Youtubeurs à l'antenne. D'autres projets sont-ils prévus en ce sens ?
C'est un axe que nous souhaitons vraiment développer, autour de ces talents créatifs de la jeune génération que nous avons envie d'accompagner sur nos antennes. Nous allons continuer avec McFly et Carlito avec de nouvelles émissions cette saison mais nous allons aussi accueillir deux nouvelles bandes en prime time sur TMC : Lolywood, qui officie avec la diffusion de leurs sketchs depuis plusieurs années sur TFX, qui proposera un prime de création de sketchs très réussi ainsi que le duo du Monde à l'Envers, spécialisé dans les parodies TV, qui finit de tourner une émission de parodies inédite que nous proposerons prochainement.

Quelles autres nouveautés vont arriver sur TMC ?
Nous avons un gros coup de coeur pour un programme atypique, qui ne ressemble à aucune autre émission : "L'agence", produit par Réservoir Prod, où nous avons suivi pendant 6 mois un papa, une maman et leurs trois fils qui sont les propriétaires et employés d'une agence d'agents immobiliers spécialisés dans la vente de biens de luxe. Nous allons suivre leurs aventures, par leurs enjeux professionnels mais aussi leur vie de famille pas comme les autres du fait de l'univers dans lequel ils évoluent.

"Les mystères de l'amour" est revenue avec un prime time ce dimanche. Ceux-ci vont-ils se multiplier ?
Cela me fait plaisir que vous parliez des "Mystères de l'amour" qui est la seule fiction française inédite de la TNT, avec un grand succès. C'est bien qu'il y ait une dimension événementielle à ces prime times donc il n'y a pas de volonté de changer la programmation. En revanche, nous allons proposer certains épisodes en prime time le dimanche sur TF1 Séries Films.

Ils ont dit
"La prochaine saison de 'La villa des coeurs brisés' sera tournée en Corse"
Xavier Gandon

Sur TFX, les télé-réalités vont faire leur retour. Comment envisagez-vous leur tournage à l'heure de la COVID-19 ?
La prochaine saison de "La villa des coeurs brisés" sera prochainement tournée en Corse. Nous avons un protocole strict de tests des candidats et de quatorzaine. Et nous allons les faire vivre dans un vase assez clos et avec peu d'interactions avec l'extérieur.

De nouveaux programmes vont-ils débarquer sur la chaîne ?
Nous voulons renforcer l'aspect entertainment avec nos programmes de flux générationnels, avec les docu-réalités comme "Mamans et célèbres", les télé-réalités qui reviennent toutes mais aussi les factuals que nous proposons en prime time, entre "Tattoo Cover", "Super Nanny" ou "Cleaners". Nous allons aussi lancer en première partie de soirée "21 Again", dans lequel des mamans qui vont vivre comme leurs filles, et "Incroyables rénovations", un programme de décoration qui s'appuie sur la technologie 3D pour découvrir les évolutions possibles et qui est bluffant visuellement. Enfin, mon petit plaisir personnel : nous avons relancé "Les maçons du coeur", avec Jesse Tyler Ferguson de "Modern Family" à l'animation.

De manière générale, le cinéma est désormais autorisé tous les jours à la télévision. Sur TFX, une case a été ouverte le mercredi. Des essais ont été faits sur TF1 Séries Films. Sur TF1, envisagez-vous des ouvertures ou souhaitez-vous vous concentrer sur le film du dimanche ?
Là où d'autres chaînes ont procédé à des ouvertures de cases à grands renforts de communication, il n'y aura pas chez nous de volonté stratégique d'ouvrir une nouvelle case de manière pérenne. Nous avons fait quelques tests cet été sur la TNT. Nous voyons que cela peut être intéressant de manière ponctuelle, à l'occasion, mais nous n'allons pas changer de stratégie. La case cinéma sur TF1 est et restera le dimanche soir, avec un line up inédit important avec "Star Wars 7", "Taxi 5", "La Ch'tite famille", "Black Panther", "Wonder Woman", "Les Animaux fantastiques"...

France Télévisions a lancé il y a quelques mois le preview, cette possibilité de voir les programmes en amont de leur diffusion. M6 y semble opposée. Quelle est la position de TF1 ?
Aujourd'hui, il n'y a pas cette volonté de proposer du preview gratuit sur MyTF1. Ce n'est pas dans nos options stratégiques. En revanche, c'est quelque chose qui peut intéresser Salto demain. Mais ce sera à l'équipe de la plateforme de décider de sa stratégie en la matière.

l'info en continu
Mort de Juliette Gréco : Les chaînes modifient leur programmation pour lui rendre hommage
TV
Mort de Juliette Gréco : Les chaînes modifient leur programmation pour lui rendre...
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...
Audiences : Records pour "A prendre ou à laisser", "C dans l'air" et "Crimes et faits divers, la quotidienne"
Audiences
Audiences : Records pour "A prendre ou à laisser", "C dans l'air" et "Crimes et...
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 en forme, "Les Marseillais" au top, "Scènes de ménages" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 en forme, "Les Marseillais" au...
Audiences access 19h : Nagui plus fort qu'Ingrid Chauvin, Cyril Hanouna faible, "10 couples parfaits" au top
Audiences
Audiences access 19h : Nagui plus fort qu'Ingrid Chauvin, Cyril Hanouna faible,...
Audiences : TF1 leader devant France 3 avec le final de "Grand Hôtel", rentrée correcte pour "Vous avez la parole"
Audiences
Audiences : TF1 leader devant France 3 avec le final de "Grand Hôtel", rentrée...
Vidéos Puremedias