Yassine Belattar quitte LCI : "Un chroniqueur, ça ferme sa gueule ou ça démissionne"

Partager l'article
Vous lisez:
Yassine Belattar quitte LCI : "Un chroniqueur, ça ferme sa gueule ou ça démissionne"
Yassine Belattar
Yassine Belattar © Abaca
L'humoriste a confirmé son départ auprès de puremedias.com.

Il fait une croix sur LCI. Ce matin, via un tweet, l'humoriste Yassine Belattar a annoncé qu'il quittait la chaîne info du groupe TF1. Depuis septembre 2018, il était chroniqueur une fois par semaine dans l'émission "Audrey & Co", présentée par Audrey Crespo-Mara. "Je suis tellement en colère... Je démissionne de LCI... C'est honteux", a-t-il écrit, en citant une interview d'Eric Zemmour accordée ce matin à Christophe Jakubyszyn sur LCI. "Je ne crois plus avoir ma place sur LCI suite à ces propos indignes... Il y a une différence entre la liberté d'expression et la liberté de provocation. Bon courage dans votre surenchère", a-t-il ajouté.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Dans cette interview ce matin, l'ex-polémiste de France 2 était invité pour commenter la manifestation contre l'antisémitisme qui aura principalement lieu à la place République, à Paris. Selon Eric Zemmour, pour stopper l'antisémitisme en France, il "faut endiguer une immigration de masse qui est aujourd'hui le terreau de cet antisémitisme". "On nous a expliqué que l'Islam est une religion de paix et d'amour alors qu'on sait bien que cet antisémitisme-là est le produit d'une culture islamique qui vient de très loin", a ajouté l'éditorialiste. Des propos tenus sur LCI qui ont ainsi poussé Yassine Belattar à vouloir quitter la chaîne.

Interrogé par puremedias.com, Yassine Belattar confirme qu'il compte quitter de LCI et donc arrêter sa participation à "Audrey & Co". "Moi aujourd'hui, je ne vais pas laisser un facho venir à 9h et moi venir à 10h, prêcher le contraire sur la même chaîne", explique-t-il, estimant "très grave" de lui donner la parole : "LCI, je les aime beaucoup. Ils ont été très gentils avec moi. Mais là c'est une faute grave". Le comique tient à préciser que son départ n'est pas lié à Audrey Crespo-Mara : "Elle a toujours été très élégante avec moi."

"J'appelle à un boycott de la redevance télévisuelle"

L'animateur radio ajoute avoir réfléchi à son départ depuis plusieurs jours car cela fait "trois jours" qu'il "mange des seaux de merde" sur les réseaux sociaux : "Moi, je ne vais pas faire le grand écart sur Nova qui appelle au vivre-ensemble et sur des émissions polémiques". "Ce matin, je me réveille. Je vois Eric Zemmour face à un mec qui ne le contredit pas. Je marque mon mécontentement. Je ne suis pas d'accord. Un chroniqueur, ça ferme sa gueule ou ça démissionne", poursuit-il.

Si Yassine Belattar n'a pas signalé la séquence avec Eric Zemmour au Conseil supérieur de l'audiovisuel, il confie sa volonté de lancer "un boycott de la redevance télévisuelle par les gens des quartiers populaires", "si les choses n'évoluent pas". "On ne peut pas subventionner des gens qui nous insultent. J'ai payé pendant des années ma redevance télé à Laurent Ruquier pour qu'ils fassent venir Eric Naulleau, Eric Zemmour, Christine Angot, Charles Consigny. C'est moi qui subventionne mes propres insultes", lance-t-il. Et de lâcher : "J'appelle à un boycott massif. Je ne vois pas pourquoi des millions de Français de confession musulmane ou autre n'arriveraient pas à se fédérer sur le projet commun de dire 'On ne paye plus' !".

"Yann Barthès n'est pas capable d'aller en Seine-Saint-Denis avec ses Stan Smith blanches"

Yassine Belattar réclame des "médias à la hauteur de la mixité sociale que l'on croise dans les rues" : "Quand j'allume la télévision, je ne sens pas que c'est la France. C'est valable pour Yann Barthès et son espèce de 'Quotidien' branchouille où on te parle de la politique de surface. C'est grave parce qu'il n'est même pas capable d'aller en Seine-Saint-Denis avec ses Stan Smith blanches". Il qualifie d'ailleurs le programme de TMC d'un "racisme social hors norme", estimant "avoir honte" de cette émission.

Contactée par puremedias.com, LCI n'a pas souhaité faire de commentaires.

Yassine Belattar
Yassine Belattar
L'année médias 2019 vue par... Yassine Belattar
Yassine Belattar mis en examen et écarté de Radio Nova
Plaintes pour menaces de mort et harcèlement : Yassine Belattar placé en garde à vue
Yassine Belattar visé par des plaintes pour menaces de mort et "harcèlement au travail"
Voir toute l'actualité sur Yassine Belattar
Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias