"Un seul nom suffira" : Quand Nicolas Bedos est contacté par une journaliste sur le harcèlement sexuel

Partager l'article
Vous lisez:
"Un seul nom suffira" : Quand Nicolas Bedos est contacté par une journaliste sur le harcèlement sexuel
Nicolas Bedos
Nicolas Bedos © Abaca
L'humoriste a signé une tribune hier sur le site du Huffington Post.

Certains journalistes vont-ils trop loin ? Hier, Nicolas Bedos a signé une tribune sur le site du Huffington Post dans laquelle il évoque l'affaire Weinstein et les nombreuses conséquences qui ont suivi, telles que le hashtag "#BalanceTonPorc" ou les affaires qui ont touché Gilbert Rozon et Kevin Spacey. Toutefois, l'acteur aborde son texte en évoquant une anecdote qui s'est déroulée il y a quelques jours, via son compte Facebook.

À lire aussi
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
TV
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
TV
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
Tex viré de France 2 : Jean-Yves Lafesse dénonce le silence des humoristes
TV
Tex viré de France 2 : Jean-Yves Lafesse dénonce le silence des humoristes

"Je suis vraiment navré de ne pouvoir vous rendre service !"

L'humoriste raconte avoir été contacté par une journaliste qu'il "connaît un peu" et qui "travaille pour le site d'un célèbre magazine". "Elle me demande, sans sourciller, si je n'aurais pas (sic) 'en magasin quelques infos croustillantes concernant des agressions sexuelles commises dans le milieu du showbiz'", révèle-t-il, précisant que c'est "la troisième journaliste à (lui) poser cette question."

Il lui répond : "Non, des types lourds, il y en a, oui, des producteurs un peu foireux obligés - croient-ils - de faire miroiter des rôles pour draguer les nanas, oui, à la pelle, sans doute. Mais des agressions, des tentatives de viol, que je sache, non, pardon, je suis vraiment navré de ne pouvoir vous rendre service !". Nicolas Bedos explique que la journaliste a insisté, réclamant au moins "un dérapage".

"Je vous en supplie, un seul nom me suffira"

"Vous avez plein de copines actrices, y'en a bien une qu'un type connu aurait chauffée de façon insistante, ça va du pelotage de nichons à la grosse main au cul, des gestes déplacés, en boîte, quand vous sortez, des types qui proposent des partouzes", lui aurait-elle répondu. Selon le fils de Guy Bedos, la journaliste a conclu en lui disant : "Votre nom ne sera pas cité et je vous revaudrai ça... Réfléchissez, je vous en supplie, un seul nom me suffira."

Cette dernière phrase a visiblement agacé le comédien puisqu'il consacre ensuite tout un paragraphe constitué de questions rhétoriques, critiquant cette période actuelle de la dénonciation, dont notamment ces excès : "Dans le même sac d'indignité : les agressions, les tentatives de viol et les dragues de lourdingues ? Confondus : les traquenards de pervers et les soirées libertines, les prédateurs et les machistes ? Sommes-nous prêts à salir l'honneur de gens dont le seul tort serait d'être pathétiques ?"

Nicolas Bedos
Nicolas Bedos
Nicolas Bedos aux commandes des Molières ce soir sur France 2
"Mr & Mme Adelman" : Nicolas Bedos et Doria Tillier en couple passionné dans la première BA
"C à vous" : Nicolas Bedos tacle Karine Le Marchand et "Une Ambition intime"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Bedos
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
walter

Je l'apprécie de plus en plus ce Bedos-là et en plein "Deneuve bashing", je trouve bien de rappeler ce qu'il écrit au sujet de la dame et de ses détracteurs et que je partage ô combien : «Sous prétexte qu'elle a osé s'interroger sur les vertus de l'utilisation systématique du mot ‘‘porc'', voilà cette personnalité, libre et combative s'il en est, traitée de ‘‘traîtresse rétrograde'', ‘‘sourde aux souffrances des femmes''»
Merci Nicolas.



Patricia Francke

Non, j'aurais préfère qu'il ne dise rien.



vincetv

Ces journalistes sont immondes.



Hervé Desfontaines

"Votre nom ne sera pas cité et je vous revaudrai ça..." Ah oui! et de quelle façon compte t'elle lui revaloir ça??????????



Furious Angel

Evidemment il dénonce un truc nécessaire, mais il ne faudrait pas que les quelques journalistes qui veulent le buzz avant tout, ou les 0,00001% de femmes qui font des dénonciations imaginaires prennent le pas sur le vrai problème: le comportement inadapté des hommes.

Evidemment aussi, il ne faut pas mettre une agression sur le même plan qu'une blague pourrie, mais bref, attention à ne pas faire de certains débordements des arguments pour les réacs les plus obscurs.



Barry

J'ai juste coincé sur un point : " Le siffler, comme cette foule a sifflé Polanski lundi soir à Paris?".
Un exemple qui nuit quelque peu à son argumentaire... L'intéressé a été condamné il y a quelques années, et sa situation est donc loin d'être semblable à celle d'un Spacey dont la réputation et la carrière ont été détruites en l'espace de quelques jours avec une première accusation, puis d'autres.



zur ten

Ah non, là ce n'est pas pareil ! On ne peut pas balancer le nom d'une femme, sinon on est, au mieux, sexiste. En revanche, cela aurait été un homme, pas de problème... (ironie off).



arlouf

Vous auriez sûrement préféré qu'il balance le nom de la journaliste en pâture au monde, c'est très à la mode.



manubr11

#BalanceTonJournaliste



Aucunavis

Vous avez un gourou aussi ?



jpmaz

Bien essayé ! Un point de départ inconsistant, un traitement néantisant, le tout égal à son ego comme d’habitude.
À supposer que la prémisse soit juste, vs le (très bon) #balancetonporc , cette confession bien inutile démontrerait quoi, in fine ?



Patricia Francke

Encore faut-il que l'histoire de Bedos soit vraie, parce que les buzz, il adore ça et il est bien capable de raconter des cracks et de broder pour avoir ce fameux buzz. Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas parlé de lui, non ?



Simple Remarque

Depuis 11H44 je bosse bénévolement. J'ai libéré ma gifle à celui qui mis la main au fesse dernièrement (ça fait du bien ;-)). Et pour tout ceux qui vont croire encore que c'est du féminisme, je vous demande juste de nous respecter !
C'est aussi la journée de la gentillesse ;-)



AL

c'est terrible cette "course" au buzz quand même...



Bénichou

Une merde comme toi.
Tu rentres dans le tableau.



A French

L'affaire Weinstein a créé un juteux marché du scoop pour certains médias.



A French

Haha! C'est beau la calomnie fondée sur rien.



Vimaire

Quotidien a un site d'information ?



NorbertGabriel

J'ai vu cette tribune hier, largement partagée, avec une belle unanimité, très bien écrite avec justesse et précision...



Steph3333

Une journaliste de Quotidien ? Ils semblent tout à fait prompt à faire ce genre de chose.



Steph3333

Pas des preuves, on s'en fout. Les "on dit" suffiront.



justchill

"un seul nom me suffira" ben pour le coup ce sera celui de cette journaliste :)



POP_CULTURE

Enfin un peu de raison et de justesse face à cet emballement médiatique.
Merci à lui !



Nina Ritchie

jJournaliste est un terme bien galvaudé ...journalbuzz plutot ...



Fillipus

Pour le coup, moi je donnerais le nom de cette journaliste.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Top Gear France" : La saison 4 démarre le 3 janvier sur RMC Découverte
TV
"Top Gear France" : La saison 4 démarre le 3 janvier sur RMC Découverte
Yannick Letranchant : "Ce bashing anti-France Télévisions est insupportable"
TV
Yannick Letranchant : "Ce bashing anti-France Télévisions est insupportable"
L'année médias 2017 vue par... Jean-Luc Lemoine
TV
L'année médias 2017 vue par... Jean-Luc Lemoine
W9 : Le dernier message de Mathieu Madénian et Thomas VDB
TV
W9 : Le dernier message de Mathieu Madénian et Thomas VDB
L'année médias 2017 vue par... Emeric Berco
TV
L'année médias 2017 vue par... Emeric Berco
Miss France 2018 : Découvrez les 30 candidates
TV
Miss France 2018 : Découvrez les 30 candidates
Ce soir que regardez-vous ?
64
Votes
Election de Miss...
Je regarde
44
Votes
Le grand show de l'humour
Je regarde
32
Votes
Mongeville
Je regarde
17
Votes
8
Votes
Echappées belles
Je regarde
8
Votes
APB : Alerte d'urgence
Je regarde
8
Votes
Trois villes à la...
Je regarde
5
Votes
3
Votes
Les Simpson
Je regarde
3
Votes
Hercule Poirot
Je regarde
1
Votes
Y a-t-il un chien pour...
Je regarde
0
Votes
0
Votes
Chroniques criminelles
Je regarde
0
Votes
Les toqués
Je regarde
0
Votes
Freedom : La story de...
Je regarde