Après 27 ans, Bernard Guetta arrête sa chronique dans la matinale de France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
Après 27 ans, Bernard Guetta arrête sa chronique dans la matinale de France Inter
Bernard Guetta
Bernard Guetta © Abaca
"Géopolitique" ne reviendra pas à la rentrée.

Il n'y a pas qu'à Europe 1 qu'il y a du mouvement... Dans un communiqué, Laurence Bloch, patronne de France Inter, annonce que Bernard Guetta lui "a fait part ce matin de sa décision de ne pas poursuivre l'exercice de sa chronique 'Géopolitique' à la rentrée prochaine". Celui qui officiait depuis 27 ans à 8h17 souhaite désormais renouer avec ses premières amours. "Je le ressentais depuis deux ou trois ans mais depuis le milieu de l'année, le désir de revenir sur le terrain est devenu impérieux. Le monde change à nouveau tellement vite que je ne pouvais plus en parler sans retourner voir ces évolutions", explique Bernard Guetta à "Télérama".

À lire aussi
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC (màj)
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
"C à vous" : Anne-Elisabeth Lemoine décontenancée par les conseils d'hygiène intime d'un invité
TV
"C à vous" : Anne-Elisabeth Lemoine décontenancée par les conseils d'hygiène...

Avec l'éditeur Flammarion, il souhaite entamer un tour du monde qu'il déploiera sur une quinzaine de livres. "L'objectif pour moi est de vivre plusieurs mois dans une société pour y réaliser un travail de fond, à mi-chemin entre les choses vues et entendues, et la littérature", déclare celui qui veut, avec ces livres, "prendre le lecteur par la main pour lui faire découvrir la réalité et parfois les difficultés du reportage". "Un très beau projet éditorial, projet dont nous souhaitons tous les deux qu'il ait une traduction radiophonique sur France Inter", note de son côté Laurence Bloch.

"Nous tenons à garder un lien, pourquoi pas avec de grands récits audio. Le long reportage audio a existé ; j'adorerais pouvoir le réinventer", estime de son côté Bernard Guetta, appelé par sa patronne à donner des nouvelles "sur WhatsApp puisque désormais tu es le plus digital de nous tous !!!". Bernard Guetta laisse tout de même derrière lui 2,0 millions d'auditeurs sur la tranche 8h15-8h30 de France Inter, pour la vague janvier-mars 2018, selon Médiamétrie.

Bernard Guetta
Bernard Guetta
France Inter : Bernard Guetta arrête sa chronique pour "des raisons de santé"
Bernard Guetta évoque son demi-frère : "Je n'ai jamais vu David Guetta en concert"
Bernard Guetta (France Inter) reçoit le "Grand Prix de la Presse Internationale Radio" 2011
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Regina Phalange

C'est justement la génération de Mai 68 qui a engendré l'individualisme et le consumérisme égoïste effréné.



tout_le_toutim

Surtout quand on ne s'y attend pas.



Les flaques du Connemara

Peut-on savoir en quoi ceux qui ont un regard critique sur sa personne et son parcours sont-ils des nombrilistes ? Il n'y a pas un mot dans mon message qui parle de moi ! Mais dénigrer est plus facile d'argumenter.

Et puisque vous accusez les autres d'égoïsmes, Cela me fait penser à Régis Debray qui, il n'y a pas si longtemps, déclarait que Mai 68 était "la démocratisation du narcissisme". A un Bernard Guetta admirant les drames et les misères du monde depuis sa tour d'ivoire, je préfère encore un Régis Debray qui, malgré tout ses excès, les a vécu de l'intérieur sans oser devenir dans la force de l'âge le thuriféraire de la société qu'il voulait renverser jadis. A méditer...



Gravalon

Ce qui fait la différence et aussi sa force, c'est qu'être né avec une petite cuillère en or dans la bouche ne l'a jamais empêché, à la différence de tous les égoïstes nombrilistes qui se sont donné rendez-vous ici pour lui taper dessus en meute, de se montrer généreux, solidaire et désintéressé sans avoir besoin de le proclamer sur tous les toits. Nul doute qu'il saura longtemps encore conjuguer la finesse de ses analyses géopolitiques et la grande subtilité de sa plume élégante au service d'un projet journalistico-littéraire plein de promesses. Au plaisir de te réentendre bientôt, cher Bernard.



֎֎֎ Sældæ ֎֎֎

https://www.franceculture.f...



bigtv

Bye ,next ..............................



Les flaques du Connemara

Oui. Dans certains de ses aspects, la famille Guetta me fait penser à la famille Goldman à la même époque. Pas facile alors pour le petit Jean-Jacques, de grandir dans un environnement familial très politisé, avec un grand frère, Pierre, à la fois militant et bandit sous les feux des projecteurs jusqu'à sa fin tragique en 1979. On peut comprendre alors son besoin de s'éloigner du monde politique pour faire de la musique, non sans talent d'ailleurs, puis, aujourd'hui, de fuir les médias. Il y a des événements qui marquent.



Les flaques du Connemara

"Né en 1951 à Paris dans une famille séfarade trotskiste (à une époque où les juifs pouvaient encore être de gauche...), d'un père sociologue et d'une mère marchande d'art, il fait ses premières armes âgé d'à peine 10 ans en distribuant des tracts anticolonialistes contre la guerre d'Algérie. Passé à 15 ans par la Ligue des droits de l'Homme, il s'engage dans la contestation en Mai 68 alors lycéen au lycée Henri IV et participe au blocage de celui-ci dans les comités d'action lycéens. En Octobre 1968, il rejoint les Jeunesses communistes révolutionnaires et participe parallèlement à son hypokhâgne au comité central de la Ligue Communiste. Les études finies, il rentre dans le rang et intègre comme stagiaire la rédaction du Nouvel Observateur. En 1978, il rejoint Le Monde et devient en 1981 Young Leader du lobby atlantiste French-American Foundation. en 1990, après avoir tenté vainement de devenir directeur du Monde, il quitte celui-ci et rejoint en 1991 France Inter, où il officiait depuis lors".

Je ne sais pas vous, mais son destin est pour moi l'archétype parfait du bourgeois de gauche de sa génération. Né dans un milieu parisien à l'abri du besoin, à une époque dorée où il n'a connu aucune guerre, il passe par le moule Mai 68, se croit révolutionnaire et opprimé bien qu'issu d'une des catégories les plus privilégiées de la population, et devient une fois adulte un bobo converti à l'atlantisme et à la mondialisation. L'exemple typique de cette génération Mai 68, faussement contestataire jeune, qui, passée sa crise d'existentialisme passée, a pris possession de notre système politico-médiatique pour mieux y reproduire son modèle et y donner ses leçons. Toute une époque qui, sans regrets pour moi, s'en va.



anti-rtl

La différence avec Doc Gyneco et Christine Angot, c'est qu'il se sont rejoint sur la même route tandis que David et Bernard Guetta, eux, ont pris des chemins totalement différents. :P



Les flaques du Connemara

J'ai pensé la même chose. Si le couple Doc Gyneco/Christine Angot mérite le césar du couple le plus mal assorti de France, Bernard et David Guetta pourrait en recevoir un autre dans la catégorie fratrie.



Box office story

Purée il a pris un petit coup de vieux David Guetta !



guilem2

je plussoie allègrement.



Fab75o

PS : je conseille vivement la chronique quotidienne des enjeux internationaux sur la petite matinale de France Culture : plus diverse, plus pointue, infiniment plus intéressante.



Rafael Diraz

En ce qui me concerne, le choix est vite fait !
J'opte pour celui des platines et ne regrette pas le départ du frère avec son côté "je sais tout mieux que les autres".



Rafael Diraz

C'est vrai que c'est rageant quand on pense à une blague et ploc...
Elle est déja faite !!
Je suis assez d'accord !
lol!!!



Baudouin alias Poensz

J'aime pas être devancé comme ça...



Fab75o

J’ecoutais chaque jour en podcast depuis des années tout en ayant de plus en plus de réserves. Car ses optimismes (notamment sur Macron et l’UE) sont très sélectifs et très énervants.



Fab75o

Aha c’est vrai que c’est la fratrie la plus improbable du pays



antipseud0

Je savais bien qu'il reviendrait aux platines un jour où l'autre.



guilem2

De toute façon on sait qu'on restera dans le même moule hein.



guilem2

Assez content de son départ. Je trouve que sur une ligne comparable, son homologue d'Europe était loin de faire moins bien. Reste à voir qui le remplacera.



Jonathan

C'est une très bonne nouvelle. Ses éditoriaux moralisateurs étaient imbuvables. Reste à voir par qui il sera remplacé. Peut-être par Bellanger qui ne vaut guère mieux...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : BFMTV et Public Sénat boostées par l'audition d'Alexandre Benalla au Sénat
Audiences
Audiences : BFMTV et Public Sénat boostées par l'audition d'Alexandre Benalla au...
Audiences radio Île-de-France : France Inter devant RTL, Franceinfo et RMC en hausse, NRJ en forte baisse
Audiences
Audiences radio Île-de-France : France Inter devant RTL, Franceinfo et RMC en...
RGPD : La CNIL inflige une amende record à Google
Internet
RGPD : La CNIL inflige une amende record à Google
Marlène Schiappa va co-animer "Balance ton post" avec Cyril Hanouna vendredi
TV
Marlène Schiappa va co-animer "Balance ton post" avec Cyril Hanouna vendredi
Audiences : Bon bilan pour la saison 1 de "Infidèle", une saison 2 sur les rails ?
TV
Audiences : Bon bilan pour la saison 1 de "Infidèle", une saison 2 sur les rails ?
Audiences access 20h : "C'est Canteloup" en forme, "Quotidien" devant "TPMP"
Audiences
Audiences access 20h : "C'est Canteloup" en forme, "Quotidien" devant "TPMP"
Vidéos Puremedias