Christine Kelly, conseillère au CSA, en colère contre Claire Chazal

Partager l'article
Vous lisez:
Christine Kelly, conseillère au CSA, en colère contre Claire Chazal
Christine Kelly
Christine Kelly © Abaca
Christine Kelly, conseillère en charge du pluralisme au CSA, en veut à Claire Chazal. Pourquoi ? La journaliste de TF1 a annulé la venue de Charles Berling sur son plateau, prétextant une décision du CSA.

Christine Kelly n'est pas contente ! De là à démissionner de son poste au CSA comme l'affirme jeanmarcmorandini.com ? Qui sait ! Ce vendredi, Le Parisien révèle que la conseillère en charge du pluralisme au Conseil supérieur de l'audiovisuel "en veut" à Claire Chazal. Pourquoi ? Parce que la journaliste de TF1 a renoncé à inviter l'acteur Charles Berling dans son JT samedi soir, prétextant une décision du CSA.

À lire aussi
Quand Thomas Sotto mouche Jamel Debbouze sur France 2
TV
Quand Thomas Sotto mouche Jamel Debbouze sur France 2
Affaires sexuelles : Gros malaise lors de l'interview d'Isabelle Huppert dans "Quotidien"
TV
Affaires sexuelles : Gros malaise lors de l'interview d'Isabelle Huppert dans...
Gros malaise sur C+ Sport : "Il y a eu une plainte pour agression sexuelle. C'est pas 'basta' !"
TV
Gros malaise sur C+ Sport : "Il y a eu une plainte pour agression sexuelle. C'est...

Programmé pour venir faire la promotion de la comédie française "Le Prénom", Charles Berling s'est vu notifier par TF1 que la chaîne ne pouvait pas le recevoir à cause de son soutien affiché pour... François Hollande. Comme tous les médias français, la Une avait interdiction de faire parler des soutiens de candidats à la présidentielle à la veille du premier tour. TF1 a donc choisi de ne pas recevoir Charles Berling. "La veille, j'ai reçu un appel téléphonique de Claire Chazal, dépitée, qui m'a dit : 'Je suis obligée d'annuler Charles Berling, le CSA me l'a demandé parce que c'est un soutien officiel de François Hollande'", a expliqué l'attachée de presse du comédien au Parisien.

"Claire Chazal le répète dans tout Paris. Elle est grave"

Ces explications ont provoqué la colère de Christine Kelly, sage au CSA, qui assure n'avoir aucune responsabilité dans cette affaire. "Je dis clairement que je refuse d'être le porte-chapeaux de Claire Chazal. Elle n'a pas voulu recevoir Charles Berling, soutien de François Hollande sur son plateau, et elle dit que c'est Christine Kelly qui le lui a interdit. J'ai appelé Charles Berling, qui m'a confirmé ce que lui a dit Claire Chazal, et elle le répète dans tout Paris. Elle est grave. Elle et TF1 n'ont qu'à assumer leurs choix politiques et éditoriaux".

"Ce n'est pas une affaire très grave, réagit Claire Chazal dans les colonnes du Parisien. Nous étions de bonne foi, mais il y a eu un peu d'incompréhension." Chez TF1, on assure que la décision a été prise "par respect du Code électoral" et que Charles Berling sera de nouveau l'invité du JT "avec plaisir à un moment plus opportun".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Mennel : "Il y a des gens qui ont fait dix fois pire", défend l'humoriste Kheiron
TV
Affaire Mennel : "Il y a des gens qui ont fait dix fois pire", défend l'humoriste...
Héritage de Johnny : Sylvie Vartan invitée de "19h le dimanche"
TV
Héritage de Johnny : Sylvie Vartan invitée de "19h le dimanche"
"Le Media" vire "brutalement" sa rédactrice en chef
Internet
"Le Media" vire "brutalement" sa rédactrice en chef
Eurovision 2018 : Christophe Willem remplace Marianne James aux commentaires sur France 2
TV
Eurovision 2018 : Christophe Willem remplace Marianne James aux commentaires sur...
"The Voice" : La prestation loufoque d'une candidate séduit les coachs
TV
"The Voice" : La prestation loufoque d'une candidate séduit les coachs
Audiences samedi : Les journaux souffrent face aux JO, "ONPC" signe un record de saison
TV
Audiences samedi : Les journaux souffrent face aux JO, "ONPC" signe un record de...