Des anciens d'iTELE lancent "Explicite", une offre d'info sur Twitter, Facebook et YouTube

Partager l'article
Vous lisez:
Des anciens d'iTELE lancent "Explicite", une offre d'info sur Twitter, Facebook et YouTube
#Explicite
#Explicite © DR
Pour l'instant bénévole, ce projet d'offre d'information compte s'adresser au réseaux sociaux et sera lancé vendredi.

Les anciens d'iTELE rebondissent. Alors que certains d'entre eux ont retrouvé du travail dans des chaînes concurrentes, une cinquantaine d'autres ont décidé de s'associer pour lancer un nouveau média. Invités de "L'instant M" ce matin sur France Inter, Olivier Ravanello et Sonia Chironi, visages de ce projet, ont levé le voile sur ce nouveau média.

À lire aussi
Énora Malagré : "Pourquoi je quitte TPMP"
Interview
Énora Malagré : "Pourquoi je quitte TPMP"
Le journaliste Hervé Ghesquière est mort
TV
Le journaliste Hervé Ghesquière est mort
Michael Zazoun harcelé, la mère de Cyril Hanouna convoquée par la police
Justice
Michael Zazoun harcelé, la mère de Cyril Hanouna convoquée par la police

"Nous, nous n'allons pas nous payer"

Baptisé "Explicite", il ne s'agira pas d'un site d'information. "On ne monte pas un site d'info à proprement parler. On veut continuer à produire de l'information qu'on va proposer de manière organisée, structurée, éditorialisée (...) Ce n'est pas de l'opinion. On va faire de l'info mais on va la proposer sur Twitter, sur Facebook et sur YouTube pour aller à la rencontre de ces gens qui s'informent sur ces réseaux-là parce que les médias classiques ne les satisfont pas complètement", a expliqué Olivier Ravanello.

Comptant profiter de la liberté d'écriture que permettent ces réseaux sociaux, les anciens d'iTELE proposeront notamment dans un premier temps des live interactifs avec des spécialistes et des reporters. Lancé vendredi, jour de l'investiture de Donald Trump, "Explicite" sera financé à ses débuts avec les "petites économies" des journalistes. "Nous, nous n'allons pas nous payer", ont précisé les porteurs du projets. "On essaye évidemment de limiter les dépenses. On va faire un crowfunding", a ajouté Olivier Ravanello, précisant que les moyens de tournages seront, au moins au début, assez sommaires.

"Nous n'avons pas fait de business plan"

"On filme avec des téléphones, on diffuse avec de la 4G", a-t-il annoncé. Et d'ajouter : "On veut essayer de faire la démonstration qu'aujourd'hui, ce qui est plus important dans le journalisme, ce sont les journalistes (...) Ce qu'on veut montrer dans les six mois qui viennent (...) c'est qu'il est possible de produire journalistiquement sur les réseaux à des coûts qui sont dix fois moins importants".

Ces anciens d'iTELE ne semblent pour l'instant pas avoir de modèle économique en tête. "Nous n'avons pas fait de business plan. Peut-être que la logique est plus dans l'abonnement", a cependant glissé Olivier Ravanello. Les anciens d'iTELE ne ferment cependant pas la porte à l'arrivée d'un investisseur extérieur, "le seul moyen d'être viable" selon eux. "Mais la première chose dont on parlera, c'est d'une charte. Si on ne la signe pas, il ne rentrera pas", a fait savoir Olivier Ravanello. "C'est nous qui posons les conditions maintenant", a conclu Sonia Chironi, en référence au récent conflit ayant opposé les salariés d'iTELE à leur direction. puremedias.com vous propose de revoir leur passage dans "L'instant M".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
yanamare

Est-ce que ces illuminés bénéficient des subventions de l'état ? Si "non" leur démarche est à encourager , si "oui" c'est désolant .



Pfff

A I Télé oui, ils sont au moins à 3000, c'est le salaire d'embauche à paris. Avec les charges, ça fait 5000 minimum à financer pour l'employeur, en l'occurrence eux memes



Fabien K.

il reste les zozos qui n'avaient pas eux déjà prévu leurs départ ailleurs ou dont on n'a plus, pas voulu: Qui voudrait embaucher ça ?
Employer des salariés qui veulent se faire payer sans que le patron décide quoi
que ce soit sinon grève ? Impossible de toucher au fond, c'est de l'information, à la forme: de mêler du "divertissement" qui n'est soudain plus culturel à de l'info, impossible également d'embaucher qui on veut ! (aucun respect des personnes ni de la présomption d'innocence)
Des journalistes qui sapent, minent, cassent, foutent en l'air leur propre entreprise dès que le patron qui arrive leur déplait ! Et qui au final après un mois de grève foutent le camp laissant des décombres et ruines fumantes !
Des journalistes qui font de la désinformation, organisent des fuites et rumeurs... mentent, font de la délation et de la diffamation contre leurs patrons...
Donc bien obligés de faire leur propre truc mais payé par leurs indemnités !



Michel Licorde

Bonne initiative, je suis abonné ! A suivre...



Plouf

Ah, t'as réussi à faire un combo de choses fausses !



Xperia23

Mais tu peux comprendre qu'on doute de la viabilité de ce projet quand très peu de médias français (audiovisuel, écrit, ou pure player) sont rentables. Je fais la différence avec un projet comme Les jours qui a des coûts très faibles en dehors du salaire mais Explicite veut faire du reportage/documentaire ce qui coûte cher et ne rapporte quasi rien si c'est laissé gratuitement sur internet (cf Clique Tv).



A French

Avec le crowdfunding, ils auront peut-être assez de moyens pour le faire, même si ce ne sera pas un média similaire à une chaîne d'info en continue.



DansTonTube

J'ai dû mal comprendre, alors. De toute façon, dans un premier temps, il n'est pas question qu'ils soient payés.



Xperia23

D'ailleurs ils auront toujours le problème de la sur offre par rapport à la demande en France. Les 3/4 de la presse écrite se cassent la gueule, LCI, France Info toujours pas rentables, Itele perdait des montagnes de thune depuis des années (méchant le Bolloré de pas vouloir faire un chèque en blanc à des personnes qui ont prouvé que la chaîne était non viable il aurait du leur donner 50 MEURde plus/an). Mais non, continuons à former des journalistes qui ont si peu de contenu qu'ils en viennent à nous surinformer sur les US (=pompage sur les journaux ricains), ou à tenter de s'exporter dans les autres pays francophones.



Xperia23

C'est que tu n'as pas compris leur projet. Ils disent bien qu'ils veulent informer. Donc non, Explicite ne semble pas vouloir proposer de fort contenu editorialisé, il faut rappeler que c'est cette rédac qui a viré Zemmour car il était trop orienté. T'attends pas à avoir autre chose qu'un robinet d'eau tiède déjà vu et des dépêches AFP recyclés. Faudra me rappeler quand Itele était novatrice ces dernières années.



norbertgabriel

Bon je viens de m'abonner, on verra bien ce que ça fait ..



norbertgabriel

Bin oui, ça coûte des sous de faire des enquêtes sérieuses. Pas des compils de brouillons internet..



norbertgabriel

Quelle variante? Gallo-romain? Wisigoth? Ostrogoth? Normands? Barbares francs?



James Clinton

2500+environ 2500 de charges et cotisations sociales = 5000 ou pas loin. Ils n'étaient pas au SMIC à I>Télé et pour garder un train de vie correct, à Paris, ils ne peuvent pas être payés au SMIC aujourd'hui.



DansTonTube

Oui, c'est bien connu, les journalistes gagnent tous au minimum 5 000 euros...



Julius3527

J'ai beau savoir que ce sont des gens avec des valeurs, qu'ils veulent bosser et n'ont pas voulu subir la dictature Bolloré/Nedjar, ce qui est à leur honneur. Sur le papier, l'initiative est bonne. Mais sans business plan... C'est tout de même très, très casse gueule. Bonne chance à eux. Mais qu'ils fassent très attention.



Plouf

C'est marrant comme tu réponds à ton premier paragraphe dans le second, sauf sur la fin.



Plouf

Ça dépend, mais en même temps, la plupart touche des indemnités chômage



Xperia23

Quelle idiotie. ce n'était pas rentable sous Itele donc on change de modèle et tout va baigner. Hâte de voir l'évolution salariale et les plans de retraite de ce nouveau modèle? De Villers a eu raison de pointer que pour se démarquer, ils vont se retrouver à faire du bas de gamme pour buzzer. Ou des micro trottoir à la Quotidien.

Les gens mettent vraiment du temps à comprendre qu'il y a TROP de médias. L'information a aujourd'hui un coût quasi nul avec les nouvelles technologies. Les gens ne consomment plus de l'information de la même façon et la politique a beaucoup perdu de son influence. Qu'on arrête de former des journalistes en masse ou d'ouvrir de nouvelles chaînes. Les gens recherchent aujourd'hui une opinion. Voilà pourquoi le contenu éditorialisé avec valeur ajouté marche.



Xperia23

Sérieux Vice? A part des reportages racoleurs on y apprend que dalle. Allez sur le site, c'est flagrant.



Furious Angel

Ils seront 53. C'est très très gros... Ca sera dur d'arriver à gagner assez d'argent pour qu'ils aient tous un salaire à terme.



Pfff

Et non, des medias pureplayers de qualité et qui paient leur personnel (si on peut definir Minutebuzz de la sorte) y en a pas des milliers. Sinon ça s'appelle un blog. Je compte evidemment pas les articles type 'Lab d'Europe 1"



Pfff

Ah non mais etre 100% pureplayer, ça me va très bien. Mais à Minutebuzz ils bossent pas gratos



Pfff

Ca, ok, mais bon le crowdfunding va pas payer leurs salaires à 5 000 euros chargés tous les mois. On peut pas opposer information et business, les deux vont ensemble il me semble



Pfff

Tout simplement parce que pour enqueter, il faut des moyens. A moins d'etre millionnaire et de pouvoir se déplacer à ses frais



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Alexia Laroche-Joubert (ALP Productions) : "'Fort Boyard', c'est une madeleine de Proust"
Interview
Alexia Laroche-Joubert (ALP Productions) : "'Fort Boyard', c'est une madeleine de...
"Ardisson : La totale !" : Un prime sur la carrière de l'homme en noir ce soir sur C8
TV
"Ardisson : La totale !" : Un prime sur la carrière de l'homme en noir ce soir sur...
BFMTV diffuse le show de la patrouille de France à 15h
TV
BFMTV diffuse le show de la patrouille de France à 15h
TF1 : Le concert des Vieilles Canailles en prime time ce soir
Musique
TF1 : Le concert des Vieilles Canailles en prime time ce soir
Mort de Véronique Robert, journaliste de France Télévisions
Personnalités
Mort de Véronique Robert, journaliste de France Télévisions
"Fort Boyard" de retour ce soir sur France 2
Programme TV
"Fort Boyard" de retour ce soir sur France 2
Ce soir que regardez-vous ?
83
Votes
Fort Boyard
Je regarde
47
Votes
Les Vieilles Canailles
Je regarde
19
Votes
Le sang de la vigne
Je regarde
17
Votes
Elementary
Je regarde
6
Votes
Ardisson : la totale !
Je regarde
4
Votes
Les Simpson
Je regarde
2
Votes
Echappées belles
Je regarde
1
Votes
Le Pompéi britannique...
Je regarde
1
Votes
Hooten and the Lady :...
Je regarde
1
Votes
Pawn Stars, les rois...
Je regarde
0
Votes
Groland le zapoï
Je regarde
0
Votes
Les experts : Miami
Je regarde
0
Votes
Chroniques criminelles
Je regarde
0
Votes
Diane, femme flic
Je regarde
0
Votes
Ruben et les p'tites...
Je regarde