• Accueil »
  • News
  • »
  • Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction
10H15 Le 26/05/12 News 23
Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station, mais aussi sa stratégie en termes de gestion de la rédaction et de l'information.
Europe 1
Europe 1

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 "exprime inquiétude et malaise suite à l'annonce d'un nouveau changement brutal à la tête de la rédaction". Il y a quelques jours, en effet, Europe 1 a officialisé l'arrivée de Fabien Namias (actuellement à France 2) à la tête de la rédaction à partir du 1er juillet, en remplacement d'Arlette Chabot, mise à l'écart, selon son entourage, par la direction de station.

"L'interventionnisme" de Denis Olivennes

La Société des rédacteurs prend à partie Denis Olivennes, le patron d'Europe 1, lui reprochant sa gestion de la rédaction. D'abord, les journalistes de la station critiquent les multiples changements opérés dans la grille des programmes et dans la rédaction. "Denis Olivennes s'était posé en garant de la stabilité à son arrivée. A la fois dans les équipes dirigeantes et sur l'antenne. Résultat : un nouveau directeur est nommé au bout d'un an et sans explication convaincante malgré les sollicitations de la rédaction. Il sera le 8e en sept ans à la tête de la rédaction (...) Sur l'antenne : les changements de grille à répétition au cours de la saison donnent parfois l'impression d'une navigation à vue et poussent les journalistes à s'interroger sur la stratégie poursuivie. Quelle est-elle ? Loin de la stabilité promise, ces changements sont déstabilisants pour les auditeurs", explique la Société des rédacteurs.

Puis, les journalistes d'Europe 1 reprochent à leur présidence "la tendance à se tourner de plus en plus vers des intervenants extérieurs pour décrypter ou commenter l'actualité", au détriment de la rédaction. Pire, la Société des rédacteurs dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station. "La rédaction rappelle son souci d'indépendance éditoriale et son souhait réitéré qu'aucun invité ne lui soit suggéré ou fortement conseillé, a fortiori lorsqu'il s'agit d'un annonceur", écrit-elle.

"L'indépendance de la rédaction est, que je sache, complète"

Quelques heures plus tard, dans un message électronique transmis aux salariés d'Europe 1, Denis Olivennes a répondu aux "interrogations somme toute bien légitimes" de la Société des rédacteurs. "Oui, la stabilité est nécessaire. Stabilité dans la définition du positionnement d'Europe 1 et son expression dans une grille de programme cohérente. De fait, lors de la saison prochaine, nous ne changerons ni de positionnement ni, pour l'essentiel, de grille. Cela ne peut pas signifier cependant que rien ne doive changer. Nous avons à faire en permanence des ajustements pour mieux exprimer notre identité ou satisfaire davantage les attentes de nos auditeurs", explique Denis Olivennes. Concernant les accusations d'interventionnisme, le président d'Europe 1 les rejette : "L'indépendance de la rédaction est partie intégrante de notre identité. Et que je sache, elle est complète. Depuis que je suis arrivé, aucun fait précis n'a été porté à ma connaissance qui puisse laisser penser autre chose".


Qu'en pensez vous ?
  • Génial5
  • Incroyable !0
  • Prévisible2
  • Déprimant2
  • Rien à faire2


Plus sur
Europe 1

LANCER LE DIAPORAMA
Fou rire sur Europe 1 pendant le journal

Thierry Dagiral et Théo Maneval ont eu de grandes difficultés à parler des contraventions les plus dressées...

Christophe Hondelatte débarque sur Europe 1

Christophe Honadelatte sera aux commandes d'une quotidienne sur les faits divers de 10h30 à 11h30.

Europe 1 : Nikos Aliagas récupère le 15h-16h

L'animateur présentera chaque jour un entretien avec une personnalité, dans la case précédemment occupée...

Jacky Gallois quitte Europe 1 après 33 ans de maison

Cette grande voix d'Europe 1 quitte la station où il est entré en 1983.

Europe 1 : Samuel Etienne, Thierry Dagiral et Thomas Joubert tout l'été

La station modifie sa grille des programmes à partir du 11 juillet.



Voir toute l'actualité sur Europe 1


comments powered by Disqus
l'infoen continu
25/08 "Confessions intimes" : Une nouvelle formule avec des people mais sans animateur dès ce soir sur NT1
25/08 "Secret Story" 10 : puremedias.com a visité la Maison des Secrets
25/08 Audiences : "Empire" perd plus d'un tiers de son public sur W9
25/08 France 5 : Découvrez la bande de "C Politique" et "C Polémique"
25/08 Rupert Grint au cast de l'adaptation télé de "Snatch"
25/08 Les internautes lâchent massivement "Le Petit Journal" de Cyrille Eldin sur Facebook
25/08 Info puremedias.com Canal+ : Un proche de Vincent Bolloré nommé patron des "Guignols"
25/08 "Wallander" : La saison 4 arrive le 16 septembre sur Arte
25/08 RTL reforme le duo Eric Zemmour-Nicolas Domenach
25/08 Edouard Baer revient à la matinale de Nova
25/08 "Norbert, commis d'office" : La saison 3 débarque le 16 septembre sur 6ter
25/08 Bande-annonce : Yann Barthès avec un coussin péteur pour sa rentrée sur TMC
25/08 Guillaume Perrier (NRJ 12 / Chérie 25) : "Nous avons les moyens de rivaliser avec nos concurrents"
25/08 Box-office : "Comme des bêtes" repasse en tête un mois après sa sortie, "Star Trek" déçoit
25/08 Jean-Marc Morandini officiellement écarté d'iTELE, Amandine Bégot à sa place
25/08 Audiences access : France 3 devance encore TF1 avec le "19/20", "Chasseurs d'appart'" et les "Ch'tis" en forme
25/08 Audiences : "Blacklist" leader en hausse devant France 2, NT1 et HD1 au coude-à-coude
24/08 Arte fait intervernir Cyril Hanouna dans sa conférence de presse

Ce soir que regardez vous ?

Koh-Lanta

Je regarde 76

Les petits meurtres...

Je regarde 6

Bones

Je regarde 6

Mission : Impossible,...

Je regarde 5
Tout afficher