• Accueil »
  • News
  • »
  • Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction
10H15 Le 26/05/12 News 23
Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station, mais aussi sa stratégie en termes de gestion de la rédaction et de l'information.
Europe 1
Europe 1

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 "exprime inquiétude et malaise suite à l'annonce d'un nouveau changement brutal à la tête de la rédaction". Il y a quelques jours, en effet, Europe 1 a officialisé l'arrivée de Fabien Namias (actuellement à France 2) à la tête de la rédaction à partir du 1er juillet, en remplacement d'Arlette Chabot, mise à l'écart, selon son entourage, par la direction de station.

"L'interventionnisme" de Denis Olivennes

La Société des rédacteurs prend à partie Denis Olivennes, le patron d'Europe 1, lui reprochant sa gestion de la rédaction. D'abord, les journalistes de la station critiquent les multiples changements opérés dans la grille des programmes et dans la rédaction. "Denis Olivennes s'était posé en garant de la stabilité à son arrivée. A la fois dans les équipes dirigeantes et sur l'antenne. Résultat : un nouveau directeur est nommé au bout d'un an et sans explication convaincante malgré les sollicitations de la rédaction. Il sera le 8e en sept ans à la tête de la rédaction (...) Sur l'antenne : les changements de grille à répétition au cours de la saison donnent parfois l'impression d'une navigation à vue et poussent les journalistes à s'interroger sur la stratégie poursuivie. Quelle est-elle ? Loin de la stabilité promise, ces changements sont déstabilisants pour les auditeurs", explique la Société des rédacteurs.

Puis, les journalistes d'Europe 1 reprochent à leur présidence "la tendance à se tourner de plus en plus vers des intervenants extérieurs pour décrypter ou commenter l'actualité", au détriment de la rédaction. Pire, la Société des rédacteurs dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station. "La rédaction rappelle son souci d'indépendance éditoriale et son souhait réitéré qu'aucun invité ne lui soit suggéré ou fortement conseillé, a fortiori lorsqu'il s'agit d'un annonceur", écrit-elle.

"L'indépendance de la rédaction est, que je sache, complète"

Quelques heures plus tard, dans un message électronique transmis aux salariés d'Europe 1, Denis Olivennes a répondu aux "interrogations somme toute bien légitimes" de la Société des rédacteurs. "Oui, la stabilité est nécessaire. Stabilité dans la définition du positionnement d'Europe 1 et son expression dans une grille de programme cohérente. De fait, lors de la saison prochaine, nous ne changerons ni de positionnement ni, pour l'essentiel, de grille. Cela ne peut pas signifier cependant que rien ne doive changer. Nous avons à faire en permanence des ajustements pour mieux exprimer notre identité ou satisfaire davantage les attentes de nos auditeurs", explique Denis Olivennes. Concernant les accusations d'interventionnisme, le président d'Europe 1 les rejette : "L'indépendance de la rédaction est partie intégrante de notre identité. Et que je sache, elle est complète. Depuis que je suis arrivé, aucun fait précis n'a été porté à ma connaissance qui puisse laisser penser autre chose".


Qu'en pensez vous ?
  • Génial5
  • Incroyable !0
  • Prévisible2
  • Déprimant2
  • Rien à faire2


Plus sur
Europe 1

LANCER LE DIAPORAMA
Valérie Damidot, Franck Ferrand et Kera Elhoumri rejoignent Cyril Hanouna sur Europe 1

La bande de l'émission "Les pieds dans le plat" s'agrandit sur Europe 1.

Denis Olivennes répond à RMC : "Vous nous demandez de bâillonner Nicolas Canteloup !"

Après la passe d'armes entre Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Canteloup, Europe 1 et RMC entrent dans leur...

Fabien Namias (Europe 1) : "Cyril Hanouna, c'est LE pari de la rentrée"

Dans une interview à puremedias.com, Fabien Namais, explique que, pour Europe 1, LE pari de la rentrée...

"Des clics et des claques" s'arrête, David Abiker remplace Arlette Chabot, Guy Birenbaum quitte Europe 1

Après trois saisons, Europe 1 arrête la quotidienne "Des clics et des claques", qui était diffusée tous...

Julian Bugier et Samuel Etienne cet été sur Europe 1

Les présentateurs de JT de France 2 et France 3, Julian Bugier et Samuel Etienne, seront cet été sur...



Voir toute l'actualité sur Europe 1


comments powered by Disqus
l'infoen continu
10:07 Box-office US : "Le Hobbit" plus fort que "La Nuit au musée" et "Annie"
09:30 "L'Interview qui tue !" : Sony assure que le film sortira
09:12 Audiences : "La Grande Vadrouille" leader devant "Madagascar 3", France 2 et France 3 en forme
21/12 L'année médias vue par... Emilie Besse
21/12 Droits du Top 14 : La Ligue nationale de rugby a lancé son nouvel appel d'offres
21/12 Eviction d'Eric Zemmour : Christian Jacob critique la décision d'iTELE... sur iTELE !
21/12 "Mommy" et "Saint Laurent" privés d'Oscar
21/12 L'année médias vue par... François-Xavier Ménage
21/12 Eric Zemmour reste sur Paris Première
21/12 Noël : Quel access pendant les fêtes ?
21/12 Audiences : Johnny plus fort que Roberto Alagna, France 3 en forme, "Perception" prend des couleurs
20/12 L'année médias vue par... Stéphane Bern
20/12 Disques : AC/DC talonné par Voulzy, Souchon et Kendji, Guetta plus fort que Bruno Mars
20/12 Audiences : Bon bilan pour "Objectif Top Chef" sur M6
20/12 Long bug technique hier dans "En direct avec Arthur"
20/12 L'année médias vue par... Mouloud Achour
20/12 Éric Zemmour déprogrammé de iTELE : Marine Le Pen dénonce une "censure détestable"
20/12 Laurence Boccolini révèle son salaire pour "Money Drop"

Ce soir que regardez vous ?

Joséphine, ange gardien

Je regarde 85

Castle

Je regarde 73

Workingirls

Je regarde 57

Enfoiré de Père Noël

Je regarde 33
Tout afficher