• Accueil »
  • News
  • »
  • Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction
10H15 Le 26/05/12 News 23
Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station, mais aussi sa stratégie en termes de gestion de la rédaction et de l'information.
Europe 1
Europe 1

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 "exprime inquiétude et malaise suite à l'annonce d'un nouveau changement brutal à la tête de la rédaction". Il y a quelques jours, en effet, Europe 1 a officialisé l'arrivée de Fabien Namias (actuellement à France 2) à la tête de la rédaction à partir du 1er juillet, en remplacement d'Arlette Chabot, mise à l'écart, selon son entourage, par la direction de station.

"L'interventionnisme" de Denis Olivennes

La Société des rédacteurs prend à partie Denis Olivennes, le patron d'Europe 1, lui reprochant sa gestion de la rédaction. D'abord, les journalistes de la station critiquent les multiples changements opérés dans la grille des programmes et dans la rédaction. "Denis Olivennes s'était posé en garant de la stabilité à son arrivée. A la fois dans les équipes dirigeantes et sur l'antenne. Résultat : un nouveau directeur est nommé au bout d'un an et sans explication convaincante malgré les sollicitations de la rédaction. Il sera le 8e en sept ans à la tête de la rédaction (...) Sur l'antenne : les changements de grille à répétition au cours de la saison donnent parfois l'impression d'une navigation à vue et poussent les journalistes à s'interroger sur la stratégie poursuivie. Quelle est-elle ? Loin de la stabilité promise, ces changements sont déstabilisants pour les auditeurs", explique la Société des rédacteurs.

Puis, les journalistes d'Europe 1 reprochent à leur présidence "la tendance à se tourner de plus en plus vers des intervenants extérieurs pour décrypter ou commenter l'actualité", au détriment de la rédaction. Pire, la Société des rédacteurs dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station. "La rédaction rappelle son souci d'indépendance éditoriale et son souhait réitéré qu'aucun invité ne lui soit suggéré ou fortement conseillé, a fortiori lorsqu'il s'agit d'un annonceur", écrit-elle.

"L'indépendance de la rédaction est, que je sache, complète"

Quelques heures plus tard, dans un message électronique transmis aux salariés d'Europe 1, Denis Olivennes a répondu aux "interrogations somme toute bien légitimes" de la Société des rédacteurs. "Oui, la stabilité est nécessaire. Stabilité dans la définition du positionnement d'Europe 1 et son expression dans une grille de programme cohérente. De fait, lors de la saison prochaine, nous ne changerons ni de positionnement ni, pour l'essentiel, de grille. Cela ne peut pas signifier cependant que rien ne doive changer. Nous avons à faire en permanence des ajustements pour mieux exprimer notre identité ou satisfaire davantage les attentes de nos auditeurs", explique Denis Olivennes. Concernant les accusations d'interventionnisme, le président d'Europe 1 les rejette : "L'indépendance de la rédaction est partie intégrante de notre identité. Et que je sache, elle est complète. Depuis que je suis arrivé, aucun fait précis n'a été porté à ma connaissance qui puisse laisser penser autre chose".


Qu'en pensez vous ?
  • Génial5
  • Incroyable !0
  • Prévisible2
  • Déprimant2
  • Rien à faire2


Plus sur
Europe 1

LANCER LE DIAPORAMA
Attentats : Europe 1 dépose un recours contre la mise en demeure du CSA

La radio annonce dans un communiqué avoir déposé un recours gracieux contre la sanction infligée par le...

Les radios concurrentes : "Bon anniversaire Europe 1 !"

Ce matin, Europe 1 fête ses 60 ans. Un anniversaire largement souhaité sur son antenne mais aussi par les...

60 ans d'Europe 1 : 3 duos pour la soirée anniversaire

La semaine prochaine, la station de la rue François Ier fêtera ses 60 ans.

Valérie Damidot, Franck Ferrand et Kera Elhoumri rejoignent Cyril Hanouna sur Europe 1

La bande de l'émission "Les pieds dans le plat" s'agrandit sur Europe 1.

Denis Olivennes répond à RMC : "Vous nous demandez de bâillonner Nicolas Canteloup !"

Après la passe d'armes entre Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Canteloup, Europe 1 et RMC entrent dans leur...



Voir toute l'actualité sur Europe 1


comments powered by Disqus
l'infoen continu
17:20 Le DVD du spectacle de Dieudonné, "Le Mur", interdit par la justice
17:04 Premières séances : "Chappie" petit leader devant "Inherent Vice"
16:36 Attentats : Records d'audiences pour les sites d'actu en janvier
16:03 Rapport Schwartz pour France Télévisions : L'Etat exige plus et mieux avec moins de ressources
15:18 Immobilier : Orpi voit d'un mauvais oeil le partenariat entre M6 et Stéphane Plaza
14:44 "Independence day 2" : Liam Hemsworth remplace Will Smith
14:02 Laetitia Casta porte "Arletty, une passion coupable" ce soir sur France 2
13:20 Armani sur Madonna et sa cape : "Elle est très difficile, comme tout le monde le sait"
12:48 "Society" dévoile sa première Une
12:15 France Télévisions chipe les nouvelles séries Universal à TF1
11:41 Luz sort son sexe et Madonna se caresse dans la "Boîte à questions" !
11:09 Une lectrice du "Parisien" renversée par Philae, la chienne de François Hollande
10:37 Conan O'Brien répond à "Touche pas à mon poste" : "Ca ne suffit pas !"
10:07 Quand Elise Lucet pourchasse le patron des Pages Jaunes dans "Cash Investigation"
09:48 Jamel Debbouze soutient Les Enfoirés : "Qu'est-ce qu'on vient faire chier les 'Restos du coeur' ?"
09:12 Audiences : "Person of Interest" en tête, "Cash Investigation" bat "Peplum", bon lancement pour "Adam recherche Eve"
03/03 Tous les programmes de la télé du 21 au 27 mars 2015
03/03 La Bourse de Paris salue la montée de Vincent Bolloré chez Vivendi

Ce soir que regardez vous ?

Arletty

Je regarde 385

Les experts

Je regarde 330

Maison à vendre

Je regarde 323

Football

Je regarde 171
Tout afficher