• Accueil »
  • News
  • »
  • Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction
10H15 Le 26/05/12 News 23
Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Europe 1 : "Inquiétude" et "malaise" à la rédaction

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station, mais aussi sa stratégie en termes de gestion de la rédaction et de l'information.
Europe 1

Dans un communiqué, la Société des rédacteurs d'Europe 1 "exprime inquiétude et malaise suite à l'annonce d'un nouveau changement brutal à la tête de la rédaction". Il y a quelques jours, en effet, Europe 1 a officialisé l'arrivée de Fabien Namias (actuellement à France 2) à la tête de la rédaction à partir du 1er juillet, en remplacement d'Arlette Chabot, mise à l'écart, selon son entourage, par la direction de station.

"L'interventionnisme" de Denis Olivennes

La Société des rédacteurs prend à partie Denis Olivennes, le patron d'Europe 1, lui reprochant sa gestion de la rédaction. D'abord, les journalistes de la station critiquent les multiples changements opérés dans la grille des programmes et dans la rédaction. "Denis Olivennes s'était posé en garant de la stabilité à son arrivée. A la fois dans les équipes dirigeantes et sur l'antenne. Résultat : un nouveau directeur est nommé au bout d'un an et sans explication convaincante malgré les sollicitations de la rédaction. Il sera le 8e en sept ans à la tête de la rédaction (...) Sur l'antenne : les changements de grille à répétition au cours de la saison donnent parfois l'impression d'une navigation à vue et poussent les journalistes à s'interroger sur la stratégie poursuivie. Quelle est-elle ? Loin de la stabilité promise, ces changements sont déstabilisants pour les auditeurs", explique la Société des rédacteurs.

Puis, les journalistes d'Europe 1 reprochent à leur présidence "la tendance à se tourner de plus en plus vers des intervenants extérieurs pour décrypter ou commenter l'actualité", au détriment de la rédaction. Pire, la Société des rédacteurs dénonce "l'interventionnisme" de la direction de la station. "La rédaction rappelle son souci d'indépendance éditoriale et son souhait réitéré qu'aucun invité ne lui soit suggéré ou fortement conseillé, a fortiori lorsqu'il s'agit d'un annonceur", écrit-elle.

"L'indépendance de la rédaction est, que je sache, complète"

Quelques heures plus tard, dans un message électronique transmis aux salariés d'Europe 1, Denis Olivennes a répondu aux "interrogations somme toute bien légitimes" de la Société des rédacteurs. "Oui, la stabilité est nécessaire. Stabilité dans la définition du positionnement d'Europe 1 et son expression dans une grille de programme cohérente. De fait, lors de la saison prochaine, nous ne changerons ni de positionnement ni, pour l'essentiel, de grille. Cela ne peut pas signifier cependant que rien ne doive changer. Nous avons à faire en permanence des ajustements pour mieux exprimer notre identité ou satisfaire davantage les attentes de nos auditeurs", explique Denis Olivennes. Concernant les accusations d'interventionnisme, le président d'Europe 1 les rejette : "L'indépendance de la rédaction est partie intégrante de notre identité. Et que je sache, elle est complète. Depuis que je suis arrivé, aucun fait précis n'a été porté à ma connaissance qui puisse laisser penser autre chose".


Qu'en pensez vous ?
  • Génial5
  • Incroyable !0
  • Prévisible2
  • Déprimant2
  • Rien à faire2


Plus sur
Europe 1

LANCER LE DIAPORAMA
Denis Olivennes répond à RMC : "Vous nous demandez de bâillonner Nicolas Canteloup !"

Après la passe d'armes entre Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Canteloup, Europe 1 et RMC entrent dans leur...

Fabien Namias (Europe 1) : "Cyril Hanouna, c'est LE pari de la rentrée"

Dans une interview à puremedias.com, Fabien Namais, explique que, pour Europe 1, LE pari de la rentrée...

"Des clics et des claques" s'arrête, David Abiker remplace Arlette Chabot, Guy Birenbaum quitte Europe 1

Après trois saisons, Europe 1 arrête la quotidienne "Des clics et des claques", qui était diffusée tous...

Julian Bugier et Samuel Etienne cet été sur Europe 1

Les présentateurs de JT de France 2 et France 3, Julian Bugier et Samuel Etienne, seront cet été sur...

Maxime Switek décroche la matinale week-end d'Europe 1

Maxime Switek remplacera Benjamin Petrover à la tête de "Europe 1 Week-End" à la rentrée.



Voir toute l'actualité sur Europe 1


comments powered by Disqus
l'infoen continu
11:30 Vivendi prêt à racheter "L'Express" ?
10:59 Jean-Marie le Pen : "J'ai de l'estime pour Eric Zemmour"
10:28 Mort de Gaël Lopes de "Rising Star" : Jurés et animateurs sous le choc
09:55 Vincent Broussard (TMC / NT1) arrive à la tête du pôle TV de NRJ
09:22 NRJ Music Awards 2014 : Les pré-nommés
09:11 Audiences : "Harry Potter" petit leader devant "Dark Shadows", "Zone Interdite" et France 5 en forme
19/10 "Rising Star" : Gaël Lopes est mort
19/10 "On n'est pas couché" : Léa Salamé agacée par Jean-Luc Mélenchon
19/10 Le coup de com' : La conférence de presse de Marine Le Pen sur la sécurité
19/10 Leonardo Dicaprio s'associe avec Netflix
19/10 Audiences : mauvais démarrages pour "Vu à la télé" (M6) et "Talk Club" (NRJ 12)
19/10 "Danse avec les stars" : Miguel Angel Muñoz se blesse en direct
19/10 "Danse avec les stars" : faux départ de Brian Joubert pour une raison très improbable
19/10 Audiences : "Danse avec les stars" au plus bas depuis 2011, Patrick Sébastien en forme, "Echappées belles" au million
18/10 "Danse avec les stars" 5, épisode 4 : Joyce Jonathan éliminée, Miguel Angel Muñoz blessé, Tonya Kinzinger au top
18/10 Audiences : démarrage correct pour "Mon incroyable fiancé" sur TF1
18/10 NRJ 12 lance aujourd'hui "Talk Club" présenté par Cyril Viguier
18/10 "Koh-Lanta" 2014 : Martin fait son mea culpa sur Twitter après sa trahison

Ce soir que regardez vous ?

Une famille formidable

Je regarde 67

Borgia

Je regarde 41

Nicolas Le Floch

Je regarde 41

Castle

Je regarde 32
Tout afficher