Gilets jaunes : Pris pour cibles, les reporters de BFMTV contraints de prendre des mesures de protection

Partager l'article
Vous lisez:
Gilets jaunes : Pris pour cibles, les reporters de BFMTV contraints de prendre des mesures de protection
Igor Sahiri
Igor Sahiri © BFMTV
Ce week-end, les reporters de la chaîne info ont souvent dû faire face à l'hostilité voire à la violence de certains manifestants.

Week-end difficile pour les reporters de BFMTV. A l'occasion du suivi des actions des Gilets jaunes à travers toute la France, plusieurs journalistes de la chaîne d'information ont dû faire face à l'hostilité, voire à la violence, de certains manifestants. Dès 9h38 samedi 17 novembre, 1er jour de la mobilisation, le duplex de Jean-Wilfrid Forquès a ainsi été perturbé par un activiste qui s'est mis derrière le journaliste quelques secondes en arborant un tee-shirt détournant le logo et le slogan de BFMTV. "BFMTG ('ta gueule', ndlr)- Fake 24/7", pouvait-on lire sur le poitrail de cet homme.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

Jean-Wilfrid Forquès
Jean-Wilfrid Forquès © BFMTV

Plus généralement, les mots d'oiseaux ont régulièrement fusé pendant les duplex des reporters de la chaîne d'information, de "BFM, on t'encule" à "BFM ta gueule". Sur la vidéo ci-dessous, on peut par exemple entendre un manifestant dire de BFM qu'il s'agit "d'experts de merde".

Un journaliste de BFMTV se fait insulter par un "gilet jaune". © BFMTV

A 20h ce même samedi 17 novembre, une attaque plus violente a visé Raphaël Maillochon, reporter pour BFM Paris travaillant ce jour-là pour BFMTV. Présent sur les Champs-Elysée pour couvrir la manifestation des Gilets jaunes, le reporter a vu son duplex brusquement interrompu par un homme qui lui a violemment écrasé un oeuf sur la tête, comme on le voit sur la vidéo ci-dessous. Deux heures plus tard, le journaliste de BFMTV a posté un message rassurant sur Twitter.

BFMTV © BFMTV

Une équipe de BFM caillassée à Bordeaux

Jointe aujourd'hui par puremedias.com, Céline Pigalle, patronne de la rédaction de BFMTV, "condamne ces violences". Elle révèle aussi à puremedias.com qu'une de ses équipes travaillant à Bordeaux a été prise pour cible ce matin par des jets de projectiles (pierres et canettes), sans être touchée par ces derniers. L'équipe a cependant été contrainte de quitter les lieux, sous la protection de la police.

"Il y a un climat général insupportable et injustifié", estime la directrice de la rédaction, confirmant par ailleurs les nombreuses agressions verbales dont ses journalistes ont été victimes sur le terrain tout le week-end. La situation est "pénible à vivre pour les reporters", souligne-t-elle, estimant que "le simple fait d'être un intermédiaire semble désormais être un problème". "Tout le monde a de plus en plus de mal avec les faits", note aussi la patronne de la rédaction de BFMTV, alors que sa chaîne est régulièrement accusée par certains Gilets jaunes de minimiser la mobilisation ou d'en rendre compte injustement. Selon Céline Pigalle, le simple fait d'entendre un propos différent de celui relayé sur les réseaux sociaux pose parfois problème à certains manifestants. Le signe selon elle d'une "société polarisée, électrique", mais aussi de l'existence d'"un véritable bulle sur les réseaux sociaux".

Des bonnettes sans logo BFMTV et des gardes du corps pour les reporters

Samedi soir, on a aussi pu remarquer que l'ensemble des journalistes de BFMTV présents à Paris pour couvrir l'action des Gilets jaunes avaient préféré changer les bonnettes de leur micro. A la place du logo "BFMTV" habituellement bien visible, leur micro était anonymisé avec une simple bonnette noire (photo ci-dessous). Interrogée par puremedias.com, Céline Pigalle confirme qu'il s'agit bien là d'une mesure de protection, laissée à l'appréciation des journalistes sur le terrain. "Nous avons aussi des agents de sécurité qui escortent les reporters", révèle par ailleurs la patronne de la rédaction. Raphaël Maillochon, le journaliste ayant reçu un oeuf sur la tête, disposait d'ailleurs de cette protection samedi soir, sans que cela ait suffi à le prémunir du surgissement de son agresseur.

Loïc Besson, journaliste de BFMTV
Loïc Besson, journaliste de BFMTV © BFMTV

Principalement visée car très regardée par les manifestants, BFMTV n'est pas le seul média à avoir été pris pour cible ce week-end. Auprès de puremedias.com, LCI déplore ainsi par exemple des "crachats" sur une de ses équipes et des "insultes multiples" contre ses journalistes présents sur le terrain. La chaîne info du groupe TF1 a d'ailleurs elle aussi recours à des gardes du corps pour protéger ses journalistes sur le terrain.

Samedi soir sur le barrage filtrant des Gilets jaunes de Châteaufarine, un photoreporter bénévole de la radio associative Bip a par exemple été "pris à partie par un manifestant, a essuyé des injures racistes", raconte "L'Est républicain". "Il a été frappé au visage. C'est une agression gratuite et raciste", a condamné la rédaction de la radio.

Sur France 3, Catherine Matausch a tenu à apporter son soutien dimanche soir à tous les journalistes agressés dans "Le 19/20".

Catherine Matausch © France 3
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Maï

La plupart des gilet jaunes restent calme mais concernant BFMTV même si je condamne le fait que des idiots s'en prennent a des journalistes . Tout ceci a été provoquer suite à une et même plusieurs vidéo qui montre en direct de très choquante manipulation journalistique . Quand ont regarde les videos en direct poster par plusieurs personne Ont vois clairement que certain journaliste ne montre que ce qu'il veulent montrer ....
Et perso je trouve cela très grave dans un pays comme le notre...



Patrick Brun

Inutile de préciser qu'à la première ligne de votre prose nauséabonde j'ai zappé pour vous répondre que ceci.
Navrant, consternant, et.....très très con.



Philox74

Mieux vaut avoir un semblant de bien-pensance que pas avoir de pensée du tout, n'est-ce pas?

Ce que vous ne comprenez pas, c'est que vous êtes seuls, des petits groupes qui se prétendent grands, vous aspirez à être une majorité mais vous êtes insignifiants au regard de population du pays, du monde, des millions, des milliards de gens qui ne veulent pas de révolution. qui veulent avoir une vie tout simplement, qui refusent de suivre des gens violents et sans aucun respect.
Il y a énormément de gilets jaunes très biens, mais ces gens 'biens' redoutent désormais de porter un gilet jaune à coté de complotistes, d'illuminés, d'anarchistes violents, d’extrémistes radicaux.

Vous faites beaucoup de bruit, vous hurlez, vous vous plaignez, et vous empêchez des honnêtes gens de gagner leur vie, et comme ça marche pas parce que presque tout le monde s'en fout, vous agissez avec violence. Et lorsque vous arrivez à remplir le cadre d'une photo avec des amis, vous prétextez être des millions.
D'ailleurs, beaucoup d'automobilistes ont posé des gilets jaunes sur leur pare-brise ce week-end, pas pour militer mais simplement pour passer les barrages.

C'est la même chose avec tous les groupuscules qui militent pour une cause dont tout le monde s'en tape, ils sont noyautés par des radicaux qui arrivent à convaincre qu'une révolution violente va changer le monde, mais il n'en est rien ou alors c'est une guerre. Mais la population veut-elle une guerre? une vraie avec du feu, du sang, des larmes et des morts?

Car si une utopique révolution devait arriver, l'histoire nous apprend que ceux qui prendront le pouvoir, qui veulent faire 'le bien' décideront de quelques belles mesurettes pour donner à ceux qui les ont soutenu, puis ensuite il faudra bien faire des actes un peu plus forts, des sacrifices, des spoliation, et pourquoi pas ensuite des déplacement, des cantonnements, des camps de rééducation, des internements, des expulsions...et finalement des stérilisations et des éliminations.

Les extrêmes sont le cancer de la société humaine, ca a toujours été comme ça depuis des siècles, c'est lorsqu'on leur donne le pouvoir que le monde bascule dans l'horreur. Etre vigilant, manifester, se plaindre et agir, toujours correctement, est salutaire, faire fléchir un gouvernement par ces actions pacifiques est non seulement honorable mais bien plus gratifiant pour tous.

La violence appelle à la violence et c'est ce que certains cherchent, ce tout petit nombre d'enragés, qui n'ont rien à perdre et qui veulent entraîner tous les sympathisants dans leur méfaits.

Aujourd'hui même, les gilets jaunes ont perdu leur combat médiatique face aux violences que certains d'entre-eux ont perpétrés, aux groupes d’extrémistes qui les ont infiltrés, aux bonimenteurs qui racontent des salades sur les plateaux télé, qui crient au complots, et surtout à ceux qui ne veulent rien d'autre que la destruction de la société actuelle...sans être une seconde capable d'envisager de bâtir quelque chose de mieux qui profiterait réellement à tous.

Quelle que soit la mouvance, sociale, alimentaire, religieuse ou politique, les mouvement de ce genre ont toujours dérivé vers des extrêmes incontrôlables. la violence et la mort. C'est tout.

Au final, ceux qui aspire à l'extrêmisme et incitent à la violence ne méritent qu'une seule chose: méditer sur leur méfaits durant des années de prison et retourner dans l'indifférence. C'est comme ça que la démocratie fonctionne et c'est comme ça que la grande majorité de la population aspire à être: qu'on leur f... la paix.



Patrick Brun

Un bel exemple du patos bien-pensant, mais totalement éloigné de la réalité de l'humanité. Les Hommes ne sont pas tous des gentils et bons.....bien au contraire. La naïveté de le croire conduit à ne pas vouloir regarder la vérité en face et commettre des erreurs de jugement aux conséquences catastrophiques. C'est exactement ce qui arrive aujourd'hui.......d'où, entre autres...les violences verbales ou même physiques. Sauf, qu'à force de les provoquer....on les obtient. CQFD.



Philox74

Si les journalistes se font insulter (et violenter), c'est parce que les gens deviennent de plus en plus cons et agressifs. Il n'y a pas d'excuses à trouver pour tel ou tel comportement. Manifester ok, mais insulter et agresser des personnes c'est le bas du caniveau et même si c'est l’œuvre de quelques idiots, ça décrédibilise tout le mouvement.

La violence ne résout jamais rien, c'est l'apanage des extrémistes et des anti-systèmes qui ont le rêve commun de tout brûler, mais qui envisagent ensuite des mondes alignés sur leur propre délires, délires similaires à ceux qui ont déjà marqué l'histoire avec violence.

Le monde est loin d'être parfait, la politique, les systèmes démocratiques ont des failles que beaucoup ont su exploiter au détriment d'autres. Et les "complots" ne sont souvent que des fantasmes d'illuminés, la réalité est dans l'opportunisme, celui de profiter des failles, celui d'exploiter l'autre au bon moment, celui de prendre plus pour soi alors qu'il serait possible de partager. Mais la vie est faite ainsi, car la réalité est que même si, dans un univers utopique on tentait de rétablir une équité pour tous ou au moins diminuer les inégalités, certaines anciennes 'victimes' du système profiteraient de ce même système pour en tirer encore plus d'avantages.

La grande majorité des gens ne cherchent qu'à avoir une vie simple, honnête et épanouie. Il y a évidemment une petite partie des gens qui tentent de sortir du lot quitte à abuser du système, et il y en a d'autres qui tentent de monter les gens contre ces privilégiés, quitte à incendier la vie de tous, y compris des plus faibles...afin de prendre place au sommet tout simplement.



Patrick Brun

Si les journalistes se font insulter à ce point la raison en est sans doute leur comportement de plus en plus "politiquement correct", qui, à la longue exaspère les français. J'ajoute que les chaines de télé évitent toutes d'organiser un débat de véritables spécialistes sur l'écologie en France. On entend tellement d'inepties, de contre vérités, de mensonges que cela en devient grotesque, et quand il s'agit de ministres à commencer par le premier c'est franchement insupportable. Alors que les journalistes fassent enfin leur travail, ils seront mieux respectés.



NorbertGabriel

Où avez-vous vu que je tire vers le bas ?? Bien sûr que j'ai souvent manifesté pour que les jeunes soient mieux traités Mais là c'est pas le sujet, Le sujet est une manif qui focalise sur le carburant, qui est un vrai problème -général- et problématique pour la survie de l'espèce, de plus c'est une ressource qui va s"épuiser très vite avec l'augmentation de la "consommation" automobile... Il y a quelques mois, une manif pour sensibiliser sur le réchauffement a eu une fréquentation ridicule par rapport à celle là... Mais avoir plus d'essence à consommer c'est tragique... On se livre point et points liés aux lobbies du pétrole ... Et que crève le monde... C'est pour mes petits enfants que je suis inquiet.. Très inquiet ...



tikeum75

Bien sûr... Tout comme vous donc.



Ysabel

on en est loin mais on sent quand même quelques frémissements de loin en loin.....



Ysabel

alors la vous me surprenez !!!!! laissez au retraités leurs 2000 euros, tant mieux pour eux, et descendez dans la rue pour exiger que les jeunes (et tous les autres aussi) en gagnent autant.........tirer tout vers le bas, c'est un truc de la droite décomplexée ca !!!



max

mais arrêter de dire n'importe quoi, les comptes de l'état sont publics, informez vous.



max

parce que ça fait des semaines, qu'ils ont ouverts leurs antennes à des gens qui disent n'importe quoi sans qu'aucun journaliste ne rappelle les faits réels. sans qu'aucun journaliste ne présente réellement ces gens comme jacqueline mouraud par exemple.

il n'y a pas de problèmes d'ouvrir les antennes à des gens en colère mais ne pas leur laisser dire n'importe quoi. quand on ne montre que le négatif, les extrêmes cela attise la colère des esprits faibles qui s’engouffrent dans la brèche. l'effet de meute amène la violence, il suffit de voir la violence sur les réseaux pour tout et n'importe quoi.

les journalistes ont le devoir d'informer correctement. désinformation, buzz, etc au nom de l'audience contribuent à attiser la colère et donc la violence. 1 mort, 400/500 blessés ce mouvement est tout sauf pacifique et au vu de certaines revendications, tout sauf apolitique.

donc oui on récolte ce qu'on sème. regardez ce qui se passe à l'étranger, US, Italie, Brésil etc le fascisme, le populisme montent partout dans le monde, la France n'est pas à part dans le monde. si médias et oppositions ne sont pas responsables, il ne faudra pas venir pleurer dans quelques temps....



wilko

Je vois beaucoup de PNJ (NPC) ici quand même !

Pour info :

"Taxe sur les carburants en 2018 : le gouvernement transfère 577
millions d’euros du budget de l’écologie vers le budget général : Le projet de loi de finances rectificative pour 2018, examiné aujourd’hui
au Sénat, transfère 600 millions d’euros de recettes de la taxe sur les
carburants destinés au budget de la transition écologique pour les
réaffecter au budget général. " Public Sénat https://www.publicsenat.fr/...



wilko

eh beh si les gouvernements successifs arrêter de donner avec l'argent du contribuable aux pays étrangers il y aurait de l'argent.



max

vous êtes tellement dans votre poujadisme et manichéisme que vous dites n'importe quoi



wilko

Mais bien sûr, voilà le soi-disant taxe écologique, de l'enfumage :

"Taxe sur les carburants en 2018 : le gouvernement transfère 577 millions d’euros du budget de l’écologie vers le budget général :

Le projet de loi de finances rectificative pour 2018, examiné aujourd’hui
au Sénat, transfère 600 millions d’euros de recettes de la taxe sur les
carburants destinés au budget de la transition écologique pour les
réaffecter au budget général. " Public Sénat https://www.publicsenat.fr/...



max

mais pour avoir des services publics supplémentaires et des aides sociales supplémentaires, il faut de l'argent donc des impôts et des taxes. trop de gens ne payent pas d'impôts sur le revenu (seulement 43% des foyers fiscaux en 2017) à un moment il faut savoir ce que l'on veut vraiment. on ne rase pas gratis.

la désertification des campagnes eh bien la faute à l'appel de la ville, à ces maires non compétents élus et souvent réélus qui arrosent ici et là pour des raisons électoralistes mais qui n'ont pas de véritable politique pour leurs communes. rappel les transports sont de la compétence des collectivités territoriales (départements, régions, communes) il faut rendre les communes attractives, il faut gérer, ce n'est pas les rond-points et les salles des fêtes qui vont attirer entreprises et habitants. aux responsables de ces collectivités territoriales à faire véritablement leur job et aux habitants à ne pas les réélire si le job n'est pas fait.



arIouf

Igor Sahiri sait se défendre s'il tient de son père...



Marie-Christine Aubert Gabriel

Honteux aussi l'africaine qui s'est fait insultée à Cognac et poussée par des gilets jaunes. Ils sont une minorité à mettre le boxon mais arrive à ternir l'image des gilets jaunes.



lili

Vous ne prenez pas le problème à l'envers ? La désertification des campagnes ça vous dit ? Les services il y en a de moins en moins dans les petites villes, les docteurs, les hôpitaux la poste, les écoles...Il faut aller en hyper en voiture pour faire ses courses, en revanche les prélèvements divers et variés eux, ont plutôt tendance à augmenter. Quant au vote vous trouvez que ça a changé quelque chose jusqu'à présent pour les plus démunis ? En fait l'idée bien pratique c'est de penser que ce sont juste des imbéciles, il n'y a qu'à les piquer c'est vrai ils sont lourds ces gens à exister en France. La posture gouvernementale quoi.



tikeum75

Évidemment, qu'est ce que vous croyez, que c'est avec la pauvre politique économique et sociale qui est en train de défoncer la France entière que vous allez couler des jours heureux ? Heureusement qu'il y a des gens qui se sont battus pour avoir ce dont vous profitez aujourd'hui et qui est totalement remis en cause par Macron le Cavilleux, comme la Sécurité Sociale et j'en passe.



Stéphane Jardin

Les mecs tapent sur BFM aors que c'est pratiquement les organisateurs de la manif ! Mdrrrrrrr.
Je savais que ce n'était pas la guerre des cerveaux, les gilets jaunes ..



tout_le_toutim

HONTE à VOUS bandes de gilets jaunes à la noix!



Christine J.

Et s'ils n'en n'avaient pas parlé, vous leur seriez tombés dessus de la même façon. Pff ...



Christine J.

Et comment ils ont fait ça ? Je suis toujours étonnée qu'on essaie de justifier la violence des uns envers les autres ... En quoi ces journalistes qui font leur métier et se font insulter, voire agresser, attisent-ils la colère de ces quelques abrutis ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Radio Notes 2018 : Votez pour votre matinale généraliste préférée !
Radio
Radio Notes 2018 : Votez pour votre matinale généraliste préférée !
Premières séances : "Une affaire de famille" plus fort que "Spider-Man", "Rémi sans famille" déçoit
Cinéma
Premières séances : "Une affaire de famille" plus fort que "Spider-Man", "Rémi...
Attaque à Strasbourg : Un journaliste de LCI tenu en joue par un membre des forces de l'ordre
TV
Attaque à Strasbourg : Un journaliste de LCI tenu en joue par un membre des forces...
La saison 2 de "This Is Us" arrive le 2 janvier sur 6ter
Programme TV
La saison 2 de "This Is Us" arrive le 2 janvier sur 6ter
"Deuxième étoile" : TF1 consacre à nouveau un documentaire aux Bleus le 2 janvier
Programme TV
"Deuxième étoile" : TF1 consacre à nouveau un documentaire aux Bleus le 2 janvier
Attaque à Strasbourg : Pourquoi "Les dernières nouvelles d'Alsace" n'a pas été imprimé ce mercredi ?
Presse
Attaque à Strasbourg : Pourquoi "Les dernières nouvelles d'Alsace" n'a pas été...
Vidéos Puremedias