Jean-Pierre Pernaut assume sa transition sur les migrants : "Je n'ai fait que mon métier"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Pierre Pernaut assume sa transition sur les migrants : "Je n'ai fait que mon métier"
Jean-Pierre Pernaut © C8
Le journaliste de TF1 était l'invité de Thierry Ardisson dans "Salut les Terriens !".

Une transition mal interprétée ? En novembre dernier, dans son journal de 13 Heures sur TF1, Jean-Pierre Pernaut était revenu brièvement sur l'ouverture d'un centre d'accueil pour les réfugiés à Paris. Un reportage qui en suivait un autre, sur la situation des SDF. "Voilà, plus de place pour les sans-abris mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France", avait alors lancé le journaliste entre les deux sujets.

À lire aussi
"Sept à Huit" : Catherine Laborde évoque pour la première fois sa maladie
TV
"Sept à Huit" : Catherine Laborde évoque pour la première fois sa maladie
"Balance ton post" : Karim Zeribi très agacé face à une femme en burqa
TV
"Balance ton post" : Karim Zeribi très agacé face à une femme en burqa
France 2 va se séparer de Patrick Sébastien
TV
France 2 va se séparer de Patrick Sébastien

"Si j'ai à le redire demain, je le redirais"

Cette fameuse transition avait ensuite valu à la direction de l'information de TF1 un rappel au règlement de la part du CSA. Après examen de la séquence, le gendarme de l'audiovisuel avait "regretté la formulation choisie par le journaliste", estimant que "celle-ci était de nature à sous-entendre que les migrants seraient privilégiés par les autorités publiques". Les Sages avaient par ailleurs considéré que les propos tenus par Jean-Pierre Pernaut "pouvaient encourager un comportement discriminatoire".

Hier soir, l'homme fort de la mi-journée de TF1 était l'invité de Thierry Ardisson dans "Salut les Terriens !". Interrogé sur sa transition sur les migrants, que certains avaient considéré être un dérapage, le journaliste a rappelé qu'il n'avait fait que "mettre deux informations côte à côte", regrettant qu'on l'ait accusé de "les mettre en opposition". "Même CSA, qui regarde beaucoup toutes les conneries que l'on peut lire sur les réseaux sociaux, a regretté ce que j'ai dit" a-t-il ensuite déclaré avant d'ajouter que "S'(il) avait à le redire demain, (il) le redirais".

"Le reste, c'est de la bien-pensance"

"Je n'ai fait que mon métier" se défend alors Jean-Pierre Pernaut avant d'être interpellé par Laurent Baffie. Le snipper de Thierry Ardisson lui rétorque que "ce n'était pas son rôle" de faire cette transition. Le journaliste de TF1 répond alors qu'il a fait cette transition parce que "Ce sont deux informations qui tombent en même temps", prenant le soin de préciser qu'il exprimait une opinion factuelle, et non personnelle, à ce moment-là. "Le reste, c'est de la bien-pensance" tranche-t-il finalement. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut bientôt de retour : "Certains journaux m'ont inventé des complications"
Soigné pour un cancer, Jean-Pierre Pernaut se retire provisoirement du "13 Heures" de TF1
Champions du monde : Euphorie générale dans le "13 Heures" de Jean-Pierre Pernaut sur TF1
Jean-Pierre Pernaut (TV Notes 2018) : "On va lancer une opération pour sauver le petit patrimoine"
Voir toute l'actualité sur Jean-Pierre Pernaut
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Et pendant ce temps... 44% de téléspectateurs abrutis regardent son "journal" tous les midis et boivent ses paroles de merde!



Backpacker

Qu'est-ce qu'il est de mauvaise foi ce Pernaut c'est dingue. Pernaut c'est le Zemmour des campagnes!



AB77

Et Pernaut lui même, aide t'il pour l'hébergement des SDF ?
Voilà, c'est le serpent qui se mord la queue.



AB77

Une imitation de JMLP criante de vérité, bravo !



Auré

1. La locution « mais en même temps » sert à opposer deux propositions.
2. Pernaut utilise « mais en même temps » pour parler des SDF puis des migrants.
3. DONC Pernaut oppose SDF et migrants DONC Pernaut ment quand il clame l'inverse.



Michel Merlin

"Auré" 19:03, vous continuez les mêmes enfumages: le procès que vous faites, quels que soient ses (maigres) taille, importance, justification ou non, intérêts, vous et vos semblables ne le faites que contre certains faits ou opinions, jamais dans l'autre sens. Et pour ne pas répondre à cela, vous continuez à embobiner des fils (peu importe qu'ils soient vrais ou non) autour de votre petit procès. Ci-dessus, et (malgré votre "Je n'ai pas plus de temps que cela à perdre avec les internautes médiocres" qui comme les autres insultes en dit plus long sur son auteur que sur sa cible) sans doute ci-après.
Versailles, Mon 11 Sep 2017 19:33:35 +0200



Auré

Dire que « je n'ai pas d'arguments » est d'autant plus drôle que mes chiffres et mes arguments sont la seule chose que vous ne recopiez pas dans votre message. Troisième réécriture de mon message pour que ça rentre bien (courage, Einstein !), avec un modus ponens cette fois :

1. La locution « mais en même temps » sert à opposer deux propositions.
2. Pernaut utilise « mais en même temps » pour parler des SDF puis des migrants.
3. DONC Pernaut oppose SDF et migrants DONC Pernaut ment quand il clame l'inverse.

Je n'ai pas plus de temps que cela à perdre avec les internautes médiocres. Si vous n'êtes pas apte à répondre sur le fond des choses plutôt que d'essayer de déchiffrer ma mystérieuse personnalité avec vos qualificatifs tout prêts, passez votre chemin.



Michel Merlin

"Auré" 16:48, vous continuez à éluder habilement le problème que je soulevais : ce procès sous prétextes d'arguties sur "bon français", "locutions adverbiales", etc, vous et vos semblables ne le faites jamais contre ceux de votre bord (politique et racial quoi que vous en disiez), qui peuvent ainsi se permettre tous les jours des erreurs et faussetés bien plus graves, sans jamais une remarque.
« Au lieu de geindre et de hurler à la bien-pensance avec un langage pavlovien à la Ciotti... les gens les plus égoïstes de l'échiquier politique... Quelle était la place des sans-abris dans votre cervelle... ? »
Les insultes, sarcasmes, mensonges, sont les arguments de ceux qui n'en ont pas - comme vous et vos semblables le prouvez largement ci-dessus, et sans doute ci-après.
Versailles, Mon 11 Sep 2017 18:40:40 +0200



Auré

C'est une question de bon français. Au lieu de geindre et de hurler à la bien-pensance avec un langage pavlovien à la Ciotti, renseignez-vous sur les locutions adverbiales. Si dans « mais en même temps » vous ne voyez pas d'opposition, pas la peine de me répondre.

Sur le fond, Pernaut n'a pas raison non plus : les mécanismes d'aides sont distincts pour les réfugiés et les sans-abris ; et le nombre de places d'hébergement d'urgence a augmenté de 50% depuis 2010. V'là t'y pas que les gens les plus égoïstes de l'échiquier politique voudraient donner des leçons de solidarité. Quelle était la place des sans-abris dans votre cervelle avant que la crise migratoire ne s'intensifie ces dernières années ?



Michel Merlin

"Auré" 10 sep 11:28 « Pernaut est malhonnête dans sa justification »
Si JPP avait dit la même chose dans l'autre sens il n'aurait jamais été accusé de "malhonnête", surtout pas par un irresponsable auto-revendiqué (puisque postant sous identité cachée). Les bons petits soldats de l'idéologie officielle ne parlent que dans le "bon" sens!
Versailles, Mon 11 Sep 2017 16:22:40 +0200



Michel Merlin

Si les faits avaient été dans l'autre sens (à supposer que cela puisse arriver), JPP aurait sans doute dit « Voilà, plus de place pour les migrants mais en même temps les centres pour SDF continuent à ouvrir partout en France ». Bien entendu dans ce sens-là il n'y aurait eu aucune critique.
Car comme chacun sait le racisme et la discrimination ou au contraire l'égalité et la tolérance n'ont le droit d'être invoqués que dans un seul sens, toujours le même. "Tous les hommes sont égaux", mais certains le sont plus que les autres.
Versailles, Mon 11 Sep 2017 16:17:00 +0200



L'Œil

""mais sa démagogie n'a pour l'instant causé aucune violence dans le monde"
Ah bon la nationalisme n'est pas violent?"

Je parlais de Pernaut.



victornewman

On sent bien la charité chrétienne là !! :-)



victornewman

Ah bon ?



Illiam Remil

Aucun rapport. Vous utilisez ce terme tout le tmps alors qu'il n'a pas lieu d' être.



Regina Phalange

Ah bon Quotidien est une émission de débat ? Et Yann Barthès est chroniqueur ?



Regina Phalange

Il fait des 5 millions d'audience avec plus de 40% de part de marché mais vous avez raison, il faut s'en débarrasser... Alala heureusement que vous n'êtes pas patron de chaîne, ça serait pire que les décisions de Delphine Ernotte...



Saguilar

Alors ou vous voulez mettre des camps d'accueil et de logement pour eux?



Saguilar

Pas faux, jai habiter Saint Denis93 et cetait le cas



Saguilar

A qui? Boccolini? Lagaff?



mat76

Ce n'est pas vous et vos petits copains qui n'aiment pas les donneurs de leçon?



mat76

"Soros est souvent considéré comme un humaniste alors que son action n'a rien d'humaniste"
Ce type détester de l'extrême droite....

"mais sa démagogie n'a pour l'instant causé aucune violence dans le monde"
Ah bon la nationalisme n'est pas violent?



mat76

"quitte à engendrer le chaos"
Rien que cela?
"submergé par une vague de migrants"
J'adore vos expressions de "peur"!

"Un "nationaliste" ordurier" au journal de tf1?



A French

Peut-être. Après, c'était peut-être aussi à la mode de choquer en sortant ce genre de choses sur un plateau télé. Une sorte de sport contestataire visant à choquer la bourgeoise. ;)



A French

Tu es en train de dire que l'Etat en fait davantage pour les SDF grâce à l'arrivée de migrants? De quoi se plaindre, dans ce cas? ;)
Et au moins on est d'accord sur le fait que c'est parfaitement hypocrite de se soucier des SDF juste à cause des migrants.
De toute façon dans un pays digne comme la France, chaque être humain devrait avoir un toit, même provisoirement. On ne peut pas se permettre d'avoir des camps sauvages ou autres bidonvilles s'installer durablement.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Je n'ai pas eu un coup de téléphone" : Patrick Sébastien raconte son éviction de F2 chez Thierry Ardisson
TV
"Je n'ai pas eu un coup de téléphone" : Patrick Sébastien raconte son éviction de...
Isabelle Ithurburu ("Bonsoir !") : "A Canal+, on n'a jamais eu la pression des audiences"
Interview
Isabelle Ithurburu ("Bonsoir !") : "A Canal+, on n'a jamais eu la pression des...
Benoît Poelvoorde regrette d'avoir joué dans "Astérix aux Jeux Olympiques"
Cinéma
Benoît Poelvoorde regrette d'avoir joué dans "Astérix aux Jeux Olympiques"
"Le mort de la plage" : Claire Chazal héroïne d'un téléfilm ce soir sur France 3
Programme TV
"Le mort de la plage" : Claire Chazal héroïne d'un téléfilm ce soir sur France 3
L'Arabie saoudite reconnaît que le journaliste Jamal Khashoggi a été tué dans son consulat d'Istanbul
Politique
L'Arabie saoudite reconnaît que le journaliste Jamal Khashoggi a été tué dans son...
"Balance ton post !" : Cyril Hanouna en larmes quand Catherine Laborde évoque sa maladie
TV
"Balance ton post !" : Cyril Hanouna en larmes quand Catherine Laborde évoque sa...