Matthieu Noël (le 5h-7h d'Europe 1) : "Il n'est pas question de rogner sur l'actu"

Partager l'article
Vous lisez:
Matthieu Noël (le 5h-7h d'Europe 1) : "Il n'est pas question de rogner sur l'actu"
Matthieu Noël
Matthieu Noël © CAPA PICTURES / EUROPE 1
L'humoriste prendra demain les commandes du nouveau "5h-7h" d'Europe 1.

Nouveau défi de taille pour Matthieu Noël à Europe 1 ! Après s'être frotté une première fois à l'actualité la saison dernière en tant qu'animateur de "Rien ne s'oppose à midi", l'humoriste prendra à partir de demain les commandes du "5h-7h" de la station du groupe Largardère. En pleine répétition, Matthieu Noël a accepté de se confier à puremedias.com sur ce nouveau challenge, évoquant au passage son possible retour en télévision.

À lire aussi
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
TV
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le remplace dès ce soir
Programme TV
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le...
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés
TV
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés

Propos recueillis par Benjamin Meffre.

Question toute simple pour commencer : votre nouvelle émission aura-t-elle un nom ?
Matthieu Noël : Non, je crois que la nouvelle politique d'Europe 1 est désormais davantage d'associer une tranche à un nom de présentateur ou de présentatrice. Il n'y a donc plus trop de noms d'émission. Ceci dit, moi j'ai un petit nom que j'aime bien, pour faire un clin d'oeil à l'histoire d'Europe 1, c'est "Debout les copains", en référence à "Salut les copains" (émission mythique de la station, ndlr). On a d'ailleurs créé un petit jingle musical spécial "Debout les copains", "DLC", qu'on passera à l'antenne.

A quoi va ressembler ce nouveau 5h-7h ?
Il y aura toute l'info qu'on a envie d'entendre. Il n'est pas question de réinventer le genre avec quelque chose qui ne soit que dans l'humour. On va retrouver les rendez-vous classiques des journaux, pour avoir l'info et toute l'info, de manière approfondie. J'aurai par ailleurs une interview de 5 minutes sur l'actu où on rigolera assez peu, sauf si l'actu s'y prête. L'interview pourra être économique, politique, et sera tournée vers l'auditeur. De manière générale, il y aura de l'info aux quatre coins de cette petite matinale. Après, si je suis là, cela signifie qu'il y aura aussi mon ton. Je vais essayer de jouer avec la bande qui m'entoure.

Ils ont dit
"Eva Roque sera là en fil rouge avec Céline Da Costa"
Matthieu Noël

Justement, qui la composera ?
Il y aura Eva Roque qui sera avec moi tout au long de l'émission et qui aura trois chroniques. Elle sera là en fil rouge avec Céline Da Costa, la meneuse de jeu, qui fera aussi la météo. Ce seront en quelque sorte mes "drôles de dames" (rires). Je serai aussi accompagné par tous les membres de la rédaction qui viendront régulièrement dans le 5-7. J'ai par exemple la chance d'avoir à 5h50 un plateau composé de l'équipe Culture et nouvelles technologies de la station, une équipe que je connais bien et avec laquelle j'aime tant jouer. Ils nous éclaireront sur quel film aller voir ou pas, quel disque écouter ou quelle sortie culturelle faire... etc.

Nous aurons aussi une chronique "Histoire" à 6h14 tous les jours avec Fabrice d'Almeida qui s'appellera "C'est historique", du nom de cette expression qu'on entend à tort et à travers aujourd'hui. Fabrice prendra une actu du jour, et vérifiera si c'est véritablement si historique que cela. Ce sera une sorte de fact-checking historique. A 6h45, nous aurons une autre bande pour traiter les grands thèmes politiques, économiques et médias. Nous aurons toujours Eva Roque, qui va faire "Quoi regarder à la télé" ce soir. Axel de Tarlé, mon fidèle Dauphin d'or 2003 du meilleur journaliste économique (rires), qui sera avec moi pour éclairer nos auditeurs sur un point économique du jour. Et, en politique, on aura Michaël Darmon, qui a rejoint la station cette année, et qui nous éclairera sur les coulisses des partis et de ce qu'il se passe en politique.

Toutes ces personnes seront présentes chaque jour en direct ?
Oui, ma volonté pour ce 5-7, c' était d'avoir un minimum de choses enregistrées en amont pour que ce ne soit pas froid. Quand on se réveille, je pense qu'on a envie d'entendre des gens qui soient physiquement là. Je voulais qu'ils puissent interagir avec moi et ce sera le cas !

Aurez-vous toujours un billet d'humeur ?
Moi j'aurai un petit billet d'humeur à la fin. Évidemment, je ne pouvais ne pas en avoir un (rires). Surtout, je l'ai placé assez opportunément juste avant le passage d'antenne avec Nikos pour pouvoir faire, vous l'imaginez, un petit débrief de la matinale de Nikos. Cela s'appellera "Le meilleur est à venir". Je vais probablement charrier un petit peu ce qu'il s'est passé dans la matinale de la veille, que cela concerne Nikos ou un autre intervenant de sa matinale.

Par contre, vous n'interviendrez plus dans la matinale comme la saison passée ?
Non.

Ils ont dit
"On peut d'ores-et-déjà rassurer les auditeurs assoiffés d'actu : l'actu sera au rendez-vous"
Matthieu Noël

Passer au 5-7, c'est une promotion pour vous ?
Ce n'est pas une promotion. Je ne le vis pas comme cela. Il y a plus de temps d'antenne mais c'est surtout un autre exercice qui nécessitera probablement un temps d'adaptation. Une demi-heure l'année dernière, c'était déjà intense, donc là, il va falloir tenir la distance en termes de concentration. Pour moi, c'est une étape dans ce sens là. Ce n'est pas une promotion mais plutôt un défi physique (rires).

Avec Nikos Aliagas, vous incarnez la nouvelle tonalité moins journalistique que la direction veut donner à ses matins. N'avez-vous pas peur de déboussoler les auditeurs traditionnels d'Europe 1, très friands d'actualité pure ?
Sur le papier, peut-être que Matthieu Noël suivi de Nikos Aliagas, peut être déstabilisant. Mais en écoutant les maquettes de mon émission ou de celle de Nikos, je pense que l'on peut d'ores-et-déjà rassurer les auditeurs assoiffés d'actu : l'actu sera au rendez-vous ! En ce qui concerne ma tranche par exemple, nous aurons des journaux toutes les demi-heures. Ils seront aussi denses qu'auparavant. Il n'est pas question de rogner sur l'actu pour se permettre de déconner. Mon but est d'amener une couleur rieuse à l'ensemble et que l'on se réveille dans la bonne humeur, mais dans les interstices qui me sont laissés. J'insiste !

Avec Christophe Hondelatte, vous l'êtes l'un des rares survivants de la grille de la saison dernière. Quel est votre secret pour survivre à Europe ?
Les magouilles (rires). Pas du tout. Plus sérieusement, je ne sais pas. Moi, je suis un enfant d'Europe 1. Je n'ai connu qu'Europe 1. Ils se sont peut-être dit que c'était bête que je parte juste après une année où j'avais fait un nouvel exercice et où on avait découvert que, peut-être, je pouvais mener une émission, et donc avoir un peu plus d'utilité sur l'antenne. Et puis, c'est aussi une question de projet. Ce 5-7, c'est quelque chose que j'ai envie de faire et qui va être à mon avis très marrant à faire. Pour revenir à votre question de tout à l'heure, il ne constitue pas une promotion en termes de carrière, mais une progression pour moi en termes de boulot, d'exercice. Encore une fois, je fais quelque chose de nouveau.

Ils ont dit
"Le 16h-18h d'Europe 1 n'a jamais été d'actualité"
Matthieu Noël

Vous qui avez été longtemps chroniqueur, vous êtes désormais à l'aise avec ce rôle de chef de bande ?
Longtemps, je n'étais tellement pas à l'aise avec cela que les premières fois où il a été question que je présente une émission, il y a deux ans, je voulais absolument co-présenter l'émission. Je ne voulais absolument pas être tout seul. Avec Eva Roque, on avait fait des pilotes qui n'étaient pas très concluants car je n'assumais pas le rôle de leader. En fait, c'est idiot. A un moment, il faut l'assumer, ne serait-ce que pour mieux mettre en valeur les autres et ne pas se marcher dessus. Je me suis finalement dit qu'il fallait arrêter de tergiverser. Je me suis dit : "Tu vas le faire et on verra ce que cela donne". Finalement, je suis assez à l'aise dans l'exercice, tant que j'ai une bande autour de moi. Je ne pourrais pas être tout seul.

La précédente direction réfléchissait à vous offrir à terme le fameux 16h-18h d'Europe 1. Est-ce que la nouvelle direction vous l'a proposé et est-ce que cette tranche vous intéresse ?
Cette tranche du 16h-18h est tellement complexe que je ne m'estime pas du tout avoir assez de background pour me positionner à cette heure-là. Ce n'est pas du tout une envie que j'ai eue. Vous dites qu'on me l'a proposée, c'est vous qui le dites ! Tellement de choses ont circulé. D'après ce qu'on entend et si on se fie aux rumeurs, on a proposé tout à tout le monde. Le 16h-18h n'a jamais été d'actualité.

Ils ont dit
"Rien n'est fait pour "Quotidien"
Matthieu Noël

On annonce votre arrivée dans "Quotidien" sur TMC à la rentrée. Vous confirmez ?
Non, je suis en contact avec Laurent Bon, le producteur de l'émission, avec qui on s'entend bien. Mais rien n'est fait pour "Quotidien". Je dois voir avec la masse de travail que j'ai ici. Rien n'est établi et c'est une information que je ne suis pas en mesure de confirmer aujourd'hui.

Plus globalement, est-ce qu'un retour à la télé vous intéresserait ?
Non dans l'absolu, oui dans des conditions très précises. Il n'y a pas du tout de volonté de ma part de retourner à la télé pour faire de la télé. C'est uniquement s'il y a le bon projet, la bonne idée, la bonne équipe et la bonne entente. Et ce serait pour une collaboration forcément ponctuelle.

Ils ont dit
"Je dirige maintenant une écriture de série"
Matthieu Noël

Nous avions cru comprendre que vous aviez levé le pied en télévision pour pouvoir avancer sur un projet au cinéma. Où en êtes-vous ?
Tout à fait. Je dirige maintenant une écriture de série. L'année dernière, le projet a été lancé pendant que j'étais en pleine saison avec Europe 1, le matin et à midi. Je n'avais donc pas la possibilité d'écrire. La société de production a donc embauché un auteur pour la série et pour l'instant, je suis "en mode relecture". Comme ce projet avance, je reste dessus et mets entre parenthèses les autres pour l'instant.

Quel sera le genre de cette série ?
C'est de la science-fiction, de l'anticipation. Ca n'a donc rien à voir avec ce que j'ai pu montrer à l'antenne, avec ce que les gens connaissent de moi. Il y a cependant peut-être une touche d'humour, d'humour noir, mais ce n'est pas du tout une comédie.

Le projet a été signé par une chaîne ?
Non, ce n'est pas du tout signé. Il y a une production qui s'en occupe et nous sommes en négociation avec des diffuseurs.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Vu d'ici

Un seul mot pour la pré-matinale de ce matin: Bravo !



FlipFlop

Eh bien sa matinale n'est pas mal du tout. Effectivement, c'est sans fioriture pendant les journaux, et pas mal de vannes à la Mathieu Noël le reste du temps, ce qu'il sait le mieux faire. néanmoins, les chronique sont bien tenues et encadrées.
voix très chaleureuse de C. Da Costa pour l'heure et la météo (Laurent Cabrol ré-apparaît au moment de la tranche de Nikos Alliagas).

Beaucoup de bonne humeur, même si parfois, ça fuse trop et dans tous les sens : mieux vaut avoir le cerveau bien réveillé, ou alors on passe à côté de pas mal de trucs.
Mais c'est enjoué, juste ce qu'il faut pour me sortir du lit le matin.

Pour la matinale de Nikos Alliagas, j'ai juste écouté le début, après la passation d'antenne : ça m'avait l'air de tâtonner et de savonner... Mais je n'en ai écouté que la 1ère 1/2 heure.



The

Ah bon ? qu'est-ce qui te fait dire ça ? Tu as lu l'interview au moins ? Ah non, c'est vrai que comme à ton habitude, tu t'arrêtes au titre.



marc paget

et donc ce matin, déçu....



bigtv

Le pov , lui aussi croit qu'il est entrain de mettre au point la recette de l'eau chaude ......



stef38

Vraiment dommage qu'il soit programmé trop tôt, car pour avoir écouté la fin de son émission ce matin, il endosse bien le costume ! Il y a un vrai esprit de "Bande de copains" et sa marque d'humour de fabrique fait mouche !
J'aimerais me lever plus tôt.
Quant aux débuts de Nikos... il va falloir qu'il se rode dans les enchaînements... et gomme ses hésitations. A suivre



licinio

oui bizarre après j’espère pour lui que cela va marcher ....



La Sardine

Trop tôt pour moi pour être honnête.

Mais on est en droit de s’interroger sur la décrédibilisation croissante du métier de journaliste de plateau si les humoristes présentent désormais d'actu. S'il y a une formation de journaliste c'est bien parceque le métier est régi par un certain nombre de principes essentiels.

Déjà quand on voit qu'avec la bonne formation, on assiste à un certain nombre de dérives alors sans formation je ne suis pas certain du résultat.

Ceci dit j'aime beaucoup le travail d'humoriste de Mathieu Noel et on lui souhaite beaucoup de réussites.



Toléradié

ImpatienT !



The

Ça changera quoi pour toi, puisque tu ne crois qu'en l'info de l'organe officiel de LFI ? Tu n'écouteras donc pas. Ah peut-être que tu voudrais dénoncer Noël ? Envie de renouer avec une vieille (mauvaise) habitude française, hein ?



Jonathan

Noël a-t-il une carte de presse ?



Karima Atlaoui

Impatiente de voir si la mayonnaise prend.
Proposer à des animateurs qui ne sont pas des pures journalistes de faire de l'info/actu voire, dans son cas, d'interviewer.....C'est très risqué mais il résume bien l'état d'esprit de E1 à un moment dans l'interview : "on arrête de tergiverser, on fait, on se lance et on voit après ce que ça donne."



marc paget

bof bof



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Dix pour cent" : Que vaut la saison 3 de la série de France 2 ?
Critique
"Dix pour cent" : Que vaut la saison 3 de la série de France 2 ?
Katherine MacGregor (Harriet Oleson dans "La petite maison dans la prairie") est morte
Séries
Katherine MacGregor (Harriet Oleson dans "La petite maison dans la prairie") est...
"La quotidienne" : Enorme vol plané pour un chroniqueur
TV
"La quotidienne" : Enorme vol plané pour un chroniqueur
"Beauty Match" : Lufy revient sur TFX dès le 3 décembre à 18h20
Programme TV
"Beauty Match" : Lufy revient sur TFX dès le 3 décembre à 18h20
"La Malédiction de la Vologne" : France 3 enquête sur le petit Grégory les 5 et 6 décembre
Programme TV
"La Malédiction de la Vologne" : France 3 enquête sur le petit Grégory les 5 et 6...
Accusé de conflit d'intérêts avec le PSG, Pierre Ménès dément les allégations de "Mediapart"
Sport
Accusé de conflit d'intérêts avec le PSG, Pierre Ménès dément les allégations de...
Ce soir que regardez-vous ?
120
Votes
Dix pour cent
Je regarde
60
Votes
Burger Quiz
Je regarde
47
Votes
40
Votes
Esprits criminels
Je regarde
26
Votes
Le meilleur pâtissier
Je regarde
16
Votes
Des racines et des ailes
Je regarde
3
Votes
La tortue rouge
Je regarde
2
Votes
Père et maire
Je regarde
1
Votes
Battle of the Sexes
Je regarde
1
Votes
1
Votes
James Bond 007 contre...
Je regarde
1
Votes
Un aller pour l'enfer
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Enquêtes criminelles
Je regarde
0
Votes
Joséphine, ange gardien
Je regarde