Rendez-nous nos sagas et nos jeux d'été !

Partager l'article
Vous lisez:
Rendez-nous nos sagas et nos jeux d'été !
Ingrid Chauvin dans "Dolmen"
Ingrid Chauvin dans "Dolmen" © DR
L'été n'est plus ce qu'il était et les grands classiques qui ont rythmé les étés des années 90 et 2000 ont été remplacés par des télé-réalités. Des "Coeurs brûlés" aux "Jeux sans frontières", retour sur les programmes estivaux qui nous avaient marqués.

Finis les étés où on se plongeait dans Les Yeux d'Hélène, visitait Le château Des Oliviers, chassait le serial-killer de Zodiaque. Juillet et août sont désormais rythmés par les histoires de cœur d'insupportables anonymes enfermés dans une maison en préfabriqué à La Plaine Saint-Denis. Moins chic. Benjamin Castaldi a beau nous promettre avec cette saison 5 de Secret Story un « programme d'été » que les vacanciers vont « emporter dans leurs bagages » et « déguster avec du sable aux pieds », on regrette déjà les Dolmen, Zodiaque ou autres Coeurs Brûlés qui ont rendu nos étés haletants. Pour les plus nostalgiques d'entre vous, retour rapide sur 20 ans de succès télé estivaux.

Première saga en 1988


C'est TF1 qui se lance la première dans le bain des grandes séries d'été avec Le vent des moissons, diffusée en 1988. Son réalisateur, Jean Sagols, se présente comme le véritable précurseur de L'amour est dans le pré avec son florilège de tracteurs et de moissonneuses batteuses qui viennent rythmer le calme quotidien de ces paysans soudainement embarqués dans des histoires de mariage arrangé. Bagarres à la John Woo, scènes d'amour dignes d'un Shakespeare et looks eighties indémodables ont permis à cette première saga de s'imposer. La preuve en images :



Drames familiaux



Ce succès immédiat pousse Jean Sagols à récidiver l'année suivante avec Orages d'été - appréciez l'originalité du titre ! - dont le personnage principal n'est autre qu'Annie Girardot. Avant que France 2 ne se lance dans l'aventure en 1993 avec Le château des Oliviers, la Une reste la seule chaîne sur ce créneau et prend quelques longueurs d'avance avec Les Coeurs brûlés qui rassemble chaque semaine près de 10 millions de téléspectateurs ! La chaîne délaisse ses chers paysans pour rejoindre de riches propriétaires du sud. Là aussi, tous les ingrédients du succès sont au rendez-vous : histoire d'amour sur fond de drame familial dans un décor grandiose avec un cast imposant. Les Coeurs brûlés auront même droit à une suite deux ans plus tard avec Les yeux d'Hélène.



Si les grandes sagas estivales semblent s'essouffler à la fin des années 1990, elles reviennent en force dès 2004 avec Claire Keim dans Zodiaque. Finis les drames familiaux, TF1 passe désormais à l'étape de la fiction policière. S'inspirant de Brad Pitt dans le film de David Fincher, la chanteuse brille d'intelligence pour résoudre les douze énigmes auxquelles elle est confrontée. Elle s'en sort visiblement avec brio puisque cette série de cinq épisodes offre un véritable carton à TF1 avec une audience moyenne de 10,8 millions de téléspectateurs.

Le joli minois de Claire Keim ne suffit pas à la chaîne qui lui préfère Ingrid Chauvin pour Dolmen pour cette fois une saga paranormale. Les téléspectateurs adhèrent, ils sont 12,85 millions à suivre le parcours de Marie, une jeune policière qui se rend sur son île natale pour y épouser son ami d'enfance. Bien qu'Ingrid Chauvin décroche un nouveau rôle dans la saga de M6 Suspectes en 2007, elle ne retrouve nulle part ailleurs le succès de Dolmen. Comme tous les formats et faute d'inovation, la saga estivale s'essouffle jusqu'à s'éteindre. TF1 abandonne l'aventure en 2008, M6 et France 2 en 2009, laissant les téléspectateurs orphelins cet été.



Les grands jeux estivaux ne sont pas épargnés par le nettoyage des grilles d'été. Ce n'est certainement pas L'étoffe des champions qui remplacera les célèbres Intervilles ou Jeux sans frontières qui se sont respectivement maintenus à l'antenne pendant 42 et 23 ans. Adieu l'humour décapant de Fabrice ou de Tex, les rodéos de vachettes et les gamelles effrayantes des candidats... Nous n'aurons également plus droit à l'animatrice la plus sportive du PAF, Nathalie Simon, qui a présenté La carte au trésor jusqu'en 2009 sur France 3, ni au look ultra branché de Sylvain Augier, remercié par la chaîne pour son manque de modernisme en 2006.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Dix pour cent" : Que vaut la saison 3 de la série de France 2 ?
Critique
"Dix pour cent" : Que vaut la saison 3 de la série de France 2 ?
Katherine MacGregor (Harriet Oleson dans "La petite maison dans la prairie") est morte
Séries
Katherine MacGregor (Harriet Oleson dans "La petite maison dans la prairie") est...
"La quotidienne" : Enorme vol plané pour un chroniqueur
TV
"La quotidienne" : Enorme vol plané pour un chroniqueur
"Beauty Match" : Lufy revient sur TFX dès le 3 décembre à 18h20
Programme TV
"Beauty Match" : Lufy revient sur TFX dès le 3 décembre à 18h20
"La Malédiction de la Vologne" : France 3 enquête sur le petit Grégory les 5 et 6 décembre
Programme TV
"La Malédiction de la Vologne" : France 3 enquête sur le petit Grégory les 5 et 6...
Accusé de conflit d'intérêts avec le PSG, Pierre Ménès dément les allégations de "Mediapart"
Sport
Accusé de conflit d'intérêts avec le PSG, Pierre Ménès dément les allégations de...
Ce soir que regardez-vous ?
120
Votes
Dix pour cent
Je regarde
60
Votes
Burger Quiz
Je regarde
47
Votes
40
Votes
Esprits criminels
Je regarde
26
Votes
Le meilleur pâtissier
Je regarde
16
Votes
Des racines et des ailes
Je regarde
3
Votes
La tortue rouge
Je regarde
2
Votes
Père et maire
Je regarde
1
Votes
Battle of the Sexes
Je regarde
1
Votes
1
Votes
James Bond 007 contre...
Je regarde
1
Votes
Un aller pour l'enfer
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Enquêtes criminelles
Je regarde
0
Votes
Joséphine, ange gardien
Je regarde