Sud Radio réclame 23 millions d'euros à Médiamétrie

Partager l'article
Vous lisez:
Sud Radio réclame 23 millions d'euros à Médiamétrie
Médiamétrie
Médiamétrie © DR
Didier Maïsto, le patron de la station, annonce attaquer en justice l'institut de mesure d'audience.

Il entre en guerre contre l'entreprise de mesure d'audience. Invité ce matin sur CNews, Didier Maïsto, président du groupe Fiducial Media, propriétaire de Sud Radio, a annoncé son intention de porter plainte contre Médiamétrie. Le PDG a remis en cause les méthodes d'enquête de l'institut qui lui permettent de délivrer les audiences des stations et qui indiqueraient selon lui des chiffres erronés pour Sud Radio. Le patron a d'ailleurs réclamé 23 millions d'euros de dommages et intérêts.

À lire aussi
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC (màj)
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
Audiences : "On va s'aimer" au coude-à-coude avec TF1, succès pour Sabatier, Marina Foïs au million sur Arte et TMC !
Audiences
Audiences : "On va s'aimer" au coude-à-coude avec TF1, succès pour Sabatier,...

Une "méthodologie bidon" de Médiamétrie

"Je vais dire tout haut ce que tout le monde sait dans le milieu et que forcément, le grand public ne sait pas. Médiamétrie est un institut privé qui a à son capital toutes les télés, toutes les radios, les annonceurs et les gens chargés de les commercialiser (...) Ce qui est compliqué, c'est d'être juge et partie", a avancé Didier Maïsto, accusant Médiamétrie de "méthodologie bidon".

De plus, il a reproché à Médiamétrie de ne pas citer Sud Radio lors des sondages téléphoniques. "On a une grille performante, on commence à faire de la com ! On voit les appels qui fleurissent. Les audiences sont exponentielles sur internet. Et miracle absolu, sur Médiamétrie, ça ne bouge pas !", s'est agacé Didier Maïsto, précisant : "Parallèlement à ça, j'ai eu des appels d'auditeurs qui me disent que toutes les radios sont proposées (par Médiamétrie, ndlr), on cite les noms, sauf Sud Radio ! (...) C'est le premier problème."

Les chiffres de la prochaine vague "sont faux"

Le PDG a ensuite pointé du doigt les questions posées aux panels sur Internet, "qui sont censées être un peu plus fines", mais "qui ne font pas apparaître Sud Radio". "Pour finir sur ce sujet, il y a une radio qui n'est pas en Île-de-France - je ne veux pas citer le nom - qui fait partie du panel radio, parce qu'elle tellement connue selon Médiamétrie, qu'elle irradie au-delà de la Normandie", a lâché Didier Maïsto.

Ainsi, pour l'ensemble de ces reproches, Didier Maïsto a déclaré porter plainte et réclamer 23 millions d'euros de dommages et intérêts à Médiamétrie. "C'est calculé par nos conseils sur notre manque à gagner depuis qu'on a racheté la radio en fonction de l'extrapolation qu'on a pu faire à travers l'écoute digitale", a-t-il détaillé, avant de conclure que les chiffres qui seront publiés lors de la prochaine vague de novembre "sont faux".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yo

je ne vois que yacast qui pourrait proposer une mesure d'audience comme le fait mediametrie. par contre ça leur couterait cher!



Box office story

bien dit



Box office story

Il a pas tort je trouve



avatar

2 grosses differences entre radio et tv, la radio travaille sur du declaratif (sondés) pour des resultats tous les 3 mois, alors que la mesure tv est en continue via un boitier fixé sur le poste de tv et relié à un poste central chez mediametrie, le thermometre existe, c'est le seul, et l'ensemble du marché n'ose pas le remettre en cause,le probleme est qu'il est financé par les medias so...



Sheka

Je n'y avais pas pensé. En effet, c'est une idée assez intéressante.



Starlight

Je n'ai pas dit que Sud Radio était d'extrême-droite. En revanche, il semblerait que son dirigeant ait quelques accointances avec elle. Or, on connaît le discours anti-système de ce parti, d'où ma méfiance.
Du reste, comme j'ai eu l'occasion de le dire, tous les acteurs du secteur sont représentés dans les comités Médiamétrie (y compris les indés) et le premier actionnaire s'appelle tout bonnement France Télévisions.



Starlight

A partir du moment où tous les acteurs du secteur sont représentés (y compris les indés), je ne vois pas où est le problème.



ElRom16

"C'est plus facile d'attaquer Médiamétrie que de se remettre en question."
> Faut distinguer les auditeurs qui indiquent les radios qu'ils écoutent, et ce que propose Médiamétrie. Là dessus, impossible de leur donner tort.

"Je suis persuadé que Médiamétrie en ferait la première radio de France, ils ne trouveraient rien à y redire"
> Comme toutes les radios !

"Comme NRJ qui à mesure qu'elle se cassait la gueule a préférée mettre tout sur le dos de Guillon.."
> Sauf cette affaire, les audiences d'NRJ auraient été dramatiques, pour pas dire catastrophiques.

"Tu veux un organisme de mesure des audiences indépendant, donc payé par nos impôts, c'est ça ?"
> Que les riches publicitaires payent ! C'est eux et leurs clients qui se font léser dans l'histoire. Mais l'Etat peut y participer pour rendre le truc plus fiable.



ElRom16

Les publicitaires ? Car c'est eux qui se font rouler dans l'histoire.



Sheka

Mais les instituts de sondage ne font pas du bénévolat. Qui payerait ?



Sheka

En cherchant un peu, je trouve la trace de Sud Radio dans certaines vagues. Donc à l'époque ils arrivaient à faire 1 point d'audience. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.. C'est plus facile d'attaquer Médiamétrie que de se remettre en question. Je suis persuadé que Médiamétrie en ferait la première radio de France, ils ne trouveraient rien à y redire.. Comme NRJ qui à mesure qu'elle se cassait la gueule a préférée mettre tout sur le dos de Guillon..

Tu veux un organisme de mesure des audiences indépendant, donc payé par nos impôts, c'est ça ? Cela peut se discuter. Je ne vois guère d'autre solution pour le moment. Les radios pourraient directement commander la mesure d'audience à un institut de sondage mais ça serait un peu comme avec Monsanto qui finance elle même ses études quoi..



EiffelNord

"Dans tous les pays du monde, il n'y a qu'un seul acteur qui mesure l'audience."

Si c'est vrai, c'est grave. Au nom de quoi, ce secteur serait systématiquement monopolisitique (sauf s'il est public) ? De quoi devenir conspirationniste.



Backpacker

Tout d'abord, peu importe mon "orientation politique". Je ne suis en tout cas pas d'extrême-droite ça c'est certain. J'ignorais que c'était le cas de Sud Radio... que je n'ai jamais écoutée d'ailleurs. C'est juste le fait qu'un média s'élève pour la première fois contre la toute puissante bien que contestée Médiamétrie qui me réjouit... et peu importe l'orientation politique de ce canal...
Maintenant si tu me dis que Médiamétrie a gagné en crédibilité et que le favoritisme dont TF1 faisait systématiquement l'objet est révolu, je veux bien te croire et je m'en réjouis.



Maholalma

ben si tu es auditeur de Sud Radio, et qu'on te sonde, ben tu vas dire que tu ecoutes sud radio, non? Quel con ce mec!



Starlight

Ces soupçons de favoritisme envers TF1 qui étaient en cours dans le passé ont été levés avec le changement à la direction de l'Institut en 2005. Aujourd'hui, tous les acteurs du secteur sont représentés dans les comités de Médiamétrie et beaucoup d'efforts ont été faits pour affiner les mesures, bien que la "126 000 radio" mériterait une rénovation.
Et puis entre nous, connaissant ton orientation politique, je me méfierais de cette Sud Radio et de ceux qui la dirigent : http://france3-regions.blog...



Starlight

Je ne te dis pas la pagaille s'il y avait plusieurs mesures différentes et les conséquences sur le marché publicitaire...
Dans tous les pays du monde, il n'y a qu'un seul acteur qui mesure l'audience.
Par ailleurs, les sondages classiques dont tu parles, il faut les commander. Or, qui les commanderait ? La question de l'indépendance se poserait rapidement.



Starlight

Tu reprends l'argumentaire de ce PDG de Sud Radio qui n'est pourtant guère crédible. L'indépendance de Médiamétrie est justement permise par la présence dans ses comités de tous les acteurs (y compris les indépendants). Il ne peut donc pas y avoir de favoritisme d'un groupe au détriment d'un autre.
Par contre, c'est sans doute la mesure radio, la 126 000, qu'il conviendrait à présent de rénover. Médiamétrie y travaille.



Backpacker

Puisse Sud Radio gagner et que cette décision fasse jurisprudence. Ainsi, toutes les télés pourront également se retourner contre cette fumisterie de Médiamétrie, qui depuis 1987, favorise systématiquement TF1...



ElRom16

Les instituts de sondages classiques pourraient très bien se lancer dans ce secteur. Et plus ils sont nombreux mieux c'est.



ElRom16

Surtout que vu les prévisions du CSA pour les 10 prochaines années, c'est qu'une bonne vingtaine de villes qui seront équipées en RNT. Une véritable blague !

Si Radio France y va franchement, je suis certain que les groupes privés rappliqueront vite fait. Mais pour l'instant c'est pas dans les projets du groupe public, sauf pour Mouv' et FIP.

D'ailleurs à ce propos :
"Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting (T-DMB), littéralement Diffusion Multimédia Numérique Terrestre. Voilà la norme choisie par la France pour la diffusion de la radio numérique. L’autre solution était le DAB+ (Digital Audio Broadcasting), validé par l’ensemble de nos voisins européens. Les deux standards sont similaires, à quelques différences près."
http://www.radioscope.fr/do...

Tout pour éviter la concurrence ! Mais finalement on est revenu au DAB ... ouf !

Pour finir l'actuel calendrier des déploiements :
http://www.crooner.fr/wp-co...



Pickle Rick

Pareil pour la radio numérique, tout est fait en France pour qu'elle ne se démocratise pas. Pays de rentiers.



Auré

Un organisme de contrôle indépendant avec quels moyens ?



ElRom16

Vu que je fais parti du panel radio depuis très longtemps, je confirme que Sud Radio n'en fait pas parti, et on me l'a jamais proposé depuis que je suis sondé. Après rien n’empêche au sondé de parler de Sud Radio, et dire quelles tranches il écoute. Perso', c'est le fait de proposer certains gros qui est problématique, car forcément les petits (c'est à dire les radios locales) sont lésés. Donc vous comprenez bien la fameuse affaire Fun Radio c'est finalement pas grand chose à coté.

Mais comme tout le monde le sait ici, Médiamétrie c'est un écran de fumée, un moyen de garder le contrôle, de garder de bonnes rentrées pubs pour les gros groupes. Pourquoi croyez-vous qu'il n'y a aucun organisme de contrôle indépendant de la mesure d'audience télé et radio dans ce pays ? Car aucun média n'en veut ! Avec des audiences sacrément différentes ! Et personne veut que la supercherie soit découverte, car le scandale serait certainement énorme, même si tout le monde le sait dans le milieu.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Marlène Schiappa dans "Balance ton post !" : Cyril Hanouna invité de Jean-Pierre Elkabbach demain sur CNews
TV
Marlène Schiappa dans "Balance ton post !" : Cyril Hanouna invité de Jean-Pierre...
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende après un reportage sur TF1
TV
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende...
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 février 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 février 2019
"La Scoumoune" : Cyril Hanouna aux commandes d'un nouveau prime ce soir sur C8
Programme TV
"La Scoumoune" : Cyril Hanouna aux commandes d'un nouveau prime ce soir sur C8
"The Voice" : La saison 8 démarre le samedi 9 février sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 8 démarre le samedi 9 février sur TF1
"Ce soir, c'est Palmashow" : Grégoire Ludig et David Marsais en prime time sur TF1 le 15 février
TV
"Ce soir, c'est Palmashow" : Grégoire Ludig et David Marsais en prime time sur TF1...
Vidéos Puremedias