Une photo peu avantageuse de François Hollande dans Libération suscite la polémique

Partager l'article
Vous lisez:
Une photo peu avantageuse de François Hollande dans Libération suscite la polémique
Libération du 15 mars 2012.
Libération du 15 mars 2012. © Photo : Sébastien Calvet
Un cliché de Sébastien Calvet ne mettant pas à son avantage François Hollande suscite la polémique.

De profil, dans un TGV, un stylo à la main et ses lunettes posées sur des feuilles. Voilà la photo de François Hollande, publiée aujourd'hui dans Libération. La lumière, belle et écrasante, accentue son double menton, ses traits tirés, ses poches sous les yeux. En la voyant, on pense immédiatement à la fatigue. Celle d'un homme qui sillonne depuis plusieurs mois la France entière. Ce cliché de Sébastien Calvet, qui ne met clairement pas le candidat à son avantage, en a agacé plus d'un. "Il y a quelque chose de maladif, elle n'a pas beaucoup plu au parti socialiste" a révélé Nicolas Domenach ce midi sur Canal +.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
Clash dans "On n'est pas couché" : Laurent Ruquier s'adresse aux téléspectateurs
TV
Clash dans "On n'est pas couché" : Laurent Ruquier s'adresse aux téléspectateurs

Cliché autorisé

D'autres ont réagi sur les réseaux sociaux. "Scandale à gauche, une photo dans Libé montre leur candidat tel qu'il est naturellement, ça détruit tout un plan com'" écrit un militant UMP. "La campagne donne leu à des échanges de lipides" note de son côté Didier Porte, en référence aux quelques kilos repris depuis plusieurs semaines par le candidat socialiste. Mais ce cliché n'a pas été volé, il a été autorisé comme le révèle le photographe de Libération sur son blog. Lui et d'autres journalistes ont eu l'accord pour shooter "l'homme au travail" pendant quelques secondes. Même si François Hollande ne les voit pas.

Images formatées

"Je vois bien que l'on voudrait faire croire que le politique ne fait rien. Ou bien, qu'il est omniscient et n'a pas besoin de relire ses notes, de retravailler un texte écrit Sébastien Calvet. Cette image n'est que cela. Un homme qui travaille, qui est dans son monde. A ce moment-là, il ne nous voit pas, il ne nous entend pas. Le décor n'a aucune importance, les militants sont absents. La mise en scène inexistante. Est-ce cela qui gêne ? Notre oeil est-il d'ores et déjà formaté aux images trop bien faites de la politique ?". Car c'est bien de cela dont il s'agit. Les images, de plus en plus lissées par les équipes de campagne des candidats, frôlent régulièrement la perfection. Aux meetings par exemple, les partis contrôlent toutes les images et leur mise en scène, offerte clés en main aux médias.

L'auteur du cliché contesté revendique cette image brute du candidat offerte aux lecteurs de Libé : "Le politique ne serait pas à son avantage. Mais mon travail n'est pas de le mettre à son avantage. Mon travail est de décrire une réalité. Raconter par mes images une campagne qui se déroule" explique-t-il. D'autres, comme Audrey Pulvar, se sont demandé si "Libé n'avait pas un compte à régler avec François Hollande".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"SNL" transforme Kellyanne Conway en clown de "Ça"
TV
"SNL" transforme Kellyanne Conway en clown de "Ça"
"Valeurs actuelles" victime d'un détournement de fonds massif
Presse
"Valeurs actuelles" victime d'un détournement de fonds massif
Affaire Weinstein : La société du producteur sur le point d'être vendue
Cinéma
Affaire Weinstein : La société du producteur sur le point d'être vendue
Frédérique Bel rejoint "Demain nous appartient"
TV
Frédérique Bel rejoint "Demain nous appartient"
Anne-Elisabeth Lemoine répond aux attaques d'Omar Sy : "Nous n'aurions pas dû faire ça, c'était une bêtise"
TV
Anne-Elisabeth Lemoine répond aux attaques d'Omar Sy : "Nous n'aurions pas dû...
"On n'est pas couché" : Claire Chazal remplace Christine Angot le 4 novembre
TV
"On n'est pas couché" : Claire Chazal remplace Christine Angot le 4 novembre