Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Partager l'article
Vous lisez:
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Abaca
Des journalistes de différents médias s'inquiètent de l'organisation de la communication présidentielle, à l'occasion du déplacement d'Emmanuel Macron au Mali.

Ce jeudi, en marge du premier conseil des ministres du gouvernement d'Edouard Philippe, l'Elysée a fait savoir qu'il choisirait les journalistes qui accompagneront Emmanuel Macron lors de ses déplacements en France et à l'étranger.

À lire aussi
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari réplique
TV
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari...
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
TV
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"
TV
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"

Cette décision a fait réagir une quinzaine de rédactions qui ont signé une lettre ouverte adressée au président de la République, afin de faire part de leur inquiétude, concernant l'organisation de la communication présidentielle, à l'occasion du déplacement d'Emmanuel Macron au Mali. Les médias signataires de ce texte sont LCI, Libération, l'AFP, BFMTV, Europe 1, Le Figaro, France Info, France Inter, les JT de M6, Mediapart, Le Parisien, Le Point, RFI, RMC et TF1, en plus des directeurs de rédactions de RTL, de Reporters Sans Frontières et de "L'Express". puremedias.com vous propose de lire la lettre ouverte.

Lettre ouverte des rédactions à Emmanuel Macron

"Monsieur le président,

Vous effectuez demain votre premier déplacement de chef d'Etat au Mali. Avant votre décollage, nous souhaitons vous transmettre nos inquiétudes quant à l'organisation de la communication présidentielle qui est en train de se mettre en place depuis votre entrée en fonction.

Pour des raisons de place ou de sécurité, nous comprenons la nécessité de constituer des pools de journalistes – parfois, et à condition que toutes les rédactions y aient accès selon un roulement établi. En revanche, il n'appartient en AUCUN CAS à l'Elysée de choisir ceux d'entre nous qui ont le droit ou non de couvrir un déplacement, quel qu'en soit le thème (défense, diplomatie, économie, éducation, social...). Ce n'est pas au président de la République, ou à ses services, de décider du fonctionnement interne des rédactions, du choix de leurs traitements et de leurs regards. Ce choix relève des directions des rédactions et des journalistes qui la composent, qu'ils soient permanents ou pigistes, JRI ou reporters, photographes ou dessinateurs.

Aucun de vos prédécesseurs ne s'est prêté à ce genre de système, au nom du respect de la liberté de la presse. Alors que la défiance pèse de plus en plus sur l'information, choisir celui ou celle qui rendra compte de vos déplacements ajoute à la confusion entre communication et journalisme, et nuit à la démocratie."

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Chris Tophe

eh Hairy2, va jouer les danseuses de salon avec ta culture de chien bien éduqué. Le jour où je dois écrire un bouquin je te fourre les feuilles au fond de la gorge et ma plume je te la mets là où tu sais. Va répandre ton mépris auprès de tes amis de promotions, en attendant tu fais le donneur de leçons et quoi ? Bah rien, tu es exactement dans le droit chemin des gens qui rendent ce pays malades, des types cultivés (sans doute) mais qui s'en serve pour rabaisser les gens. Ma façon d'écrire est grossière, brute et j'aime bien : -)
NB : Tu baves des lignes et des lignes pour dire quoi sur le sujet : Rien, tu recraches des vieux trucs. Le président de la République amène qui il veut dans ses déplacements, si la presse y retrouve à dire, qu'elle argumente en une de son journal, qu'elle se défende avec ses moyens, s'il elle trouve que le président choisi mal les journalistes qu'elle argumente, rien est fait ou pas encore, ça commence à chouiner, pitoyable, des roquets.



Hairy2

Est-ce que tu crois que des milliardaires versent de l'argent à fonds perdus pour sauver Libé ou Le Monde de la faillite par pure altruisme ? Ou bien est-ce le capitalisme de connivence si français qui les fait agir ainsi pour obtenir des faveurs législatives ou de la commande publique ?



Hairy2

En fait, il faudrait distinguer la presse d'information et celle d'opinion mais elles sont mixtes. Une presse qui apporte une vraie valeur ajoutée à ses lecteurs arrive à vivre très bien sans subvention (exemple : Le Canard, qui pousse le luxe à se passer d'Internet). En ce qui concerne, la presse d'opinion, pourquoi devrait-elle être subventionnée ? Pourquoi L'Humanité devrait vivre aux dépends des contribuables les plus aisés qu'elle conchie ? Qui décide, entre le PC et le FN qui a la "respectabilité" qui permet d'avoir droit à une subvention entre les soutiens des dictateurs de gauche et ceux des dictateurs de droite ?



Chris Tophe

Pourquoi ? Peut-être parce que ces petits privilégiés ont assez abusé du système (eux comme beaucoup d'autres)



Chris Tophe

Journaliste ce n'est pas vendre du papier gris et fin, tout le monde doit s'adapter à l'ère du numérique et sa démocratisation, de la mobilité tout azimut réclamée par nos vies alors qu'ils viennent pas pleurer de devoir lever leur cul de leur chaise et se creuser les ménages pour faire des ventes ! Connards ! La vie c'est trop injuste ? VTFE ! une TPE qui vend pas çà ferme, une usine qui fabrique trop cher ça ferme ! De quel privilèges ces journaleux veulent ils bénéficier ? N'ont ils pas été assrz couvé ?



Chris Tophe

alors là chapeau, toi aussi tu as de la bave qui coule des lèvres ? Cool



Luc Nemeth

effectivement la "rentabilité directe" est proche de zéro, quand on sait les sommets atteints d'ores et déjà le léchage de bottes, mais il y a toujours dans ce genre de pratiques un facho précédent et dont le mieux est qu'il soit écrasé dans l'oeuf... A plus

PS. j'ai moi aussi sur-réagi car la phrase "il y a d'autres combats" est parfois utilisée aussi par les fhaineux (je ne parle évidemment pas pour toi) qui lorsqu'on le met le nez sur une crapulerie, raciste ou autre, n'hésitent pas à se draper sans vergogne dans leur charabia populiste pour nous assurer que à l'heure du chômage etc. etc. il y a... des combats plus importants !



Pardini Yonel

Ok Luc, tu as raison en effet et parfois la colère me fait écrire la phrase de trop. Reste ce dont je parle en début de propos, à savoir qu'outre que Macron se permet un acte anti-démocratique, la catastrophe est également qu'une grande partie des journalistes ne font que suivre le mouvement sans analyse critique. Ce n'est pas la crainte d'une analyse critique qui motive Macron à choisir "ses" journalistes, c'est juste de mettre en place une "cour" qui convient à ceux qui sont élus et après laquelle courent les autres. je pense qu'une grande partie du pb vient de cette médiocrité de l'info. Mais bon, est-ce qu'on a les journalistes qu'on mérite ou les lecteurs qu'on mérite ?
A plus...



Ysis

sous la république à rebours : un monarque parfait à l'action parfaite.



val

C'est assez incroyable. Un jeune président... qui en revient au bon vieux temps de l'ORTF, celui où De Gaulle relisait le contenu du journal de l'unique chaîne avant diffusion ? Si MLP élue avait fait virer Pujadas à peine élue, et décidé que désormais seuls les journalistes qu'elle choisissait l'accompagneraient, tous les médias auraient crié haut et fort que c'était le début du fascisme qui s'instaurait... Quand Macron, le chouchou des médias, inaugure sa présidence en leur imposant sa loi au mépris total de la liberté de la presse, on entend à peine un souffle de reproche. Après, on reproche au "peuple" de nourrir les extrémismes, mais on donne tous les arguments au même peuple pour croire que les journalistes ne sont pas objectifs. Pourtant, au nom même de notre profession, qui devrait être totalement libre (et totalement objective avec tous les partis, quels qu'ils soient !) pour enfin redevenir crédible, on devrait se battre et dire haut et fort que ces pratiques sont d'un autre âge et totalement inadmissibles dans un pays soi disant "démocratique".



Fanfan 2B

L'Amérique n'est pas forcément un modèle ... Ce n'est pas parce que l'inadmissible s'est produit dans ce pays que certains doivent se sentir autorisés de faire de même ...



tikeum75

Je n'en suis pas certain ! Et si tu reprends Rocard entre 1988 et 1991 il a vraiment galéré pour ses lois, 49.3 sur 49.3 !



Sheka

En 88 ils ne sont pas très loin de la majorité absolue. Mais même avec une majorité relative, il sera quand même le grand vainqueur des législatives Macron..



tikeum75

Oui, mais une majorité relative n'a rien à voir avec une majorité absolue.



mat76

"diffamer, mentir" rien que ça? je ne vais rien change, je rapporte juste vos propos tout simplement :-)



Sheka

Ce sont les dates où une législative s'est déroulée aussitôt après une présidentielle. Le président obtient à chaque fois la majorité.



Jean-Luc Martin-Lagardette

Ce que vous évoquez est totalement différent du cas présent. Cette pétition de confrères me paraît vraiment déplacée.



tikeum75

Les tweets de Darmanin lors du Mariage pour Tous en soutenant la Manif pour Tous sont ressortis mercredi, mais à part le Huffington personne n'en a vraiment parlé, il y a d'autres tweets dans lesquels il réaffirme son refus de marier des personnes de même sexe en sa mairie, qu'en est-il aujourd'hui ? Par ailleurs, je viens d'apprendre qu'il s'était occupé de la campagne en 2007 du funeste Vanneste.



tikeum75

c'est quoi ces dates ? La seule majorité relative là-dedans, c'est celle de Mitterrand en 1988, avec Rocard comme Premier Ministre pendant 2 ans qui a du composer avec une majorité relative à l'Assemblée et c'était pas mal.



Luc Nemeth

Eh bien alors vous aviez tort de soi-disant... "élargir le débat" (en fait : noyer le poisson) avec votre allusion à des pays où effectivement la seule présence -avec ou sans qualité de journaliste- est dangereuse. C'est ici en effet non seulement de l'Europe qu'il est question mais... de la France



Luc Nemeth

Yonel je ne connais rien de plus désastreux que l'argument selon lequel "il y a d'autres combats". Car à force d'attendre le "bon" combat, sic, celui "qui en vaut la peine, resic" : on finit par attendre l'an 3000... Inversement : même un combat sur un point réputé secondaire, s'il est mené victorieusement et en posant les problèmes avec clarté, fait avancer les choses
Dans le cas précis il ne s'agit pas de regretter (!) le temps de la connivence obscène des journalistes avec ceux-qui-nous-gouvernent ; et de toute façon on se doute bien que Macron aura juste besoin de claquer du doigt pour continuer de les avoir à sa disposition. Il s'agit simplement de rappeler qu'un pouvoir qui se permet ça, s'en permet d'autres



Mr.M

C'est une mascarade.

l'Occident hurle à la dictature en Russie lorsque plusieurs médias appartiennent à l'Etat russe en oubliant bien entendu :
- que des états-membres de l'UE comme la France font exactement la même chose (France Télévisions)
- que l'opposition s'exprime en Russie et pas qu'un peu (1)...

Et voilà maintenant que les médias mainstream français poussent à présent des cris d'orfraie devant des procédés néo-fascistes qu'ils ont contribué à mettre en place en faisant élire Concon (2)...

Tout ceci est ridicule. Les français vivent déjà dans un dictature (3). Ils ont même confirmé que cela ne leur posait aucun problème le 08 mai 2017

(1) https://www.les-crises.fr/e...

(2) http://lvsl.fr/medias-ont-f...

(3) https://plus.google.com/u/0...



vincetv

Et donc ? Pour vous ça veut dire "Pro-Macron" ? Vous voyez une fois de plus encore la preuve que vous interprétez mes propos ! Vous n'avez décidément aucune crédibilité avec cette piètre méthode. Vous pouvez continuer à me parler vos messages seront désormais sans réponse de ma part à moins que vous changiez et que vous arrêtiez de mentir, diffamer, interpréter et inventer des propos que je n'ai jamais prononcé ;)



mat76

C'est vous même qui dites que "comme tous les médias sont dans la petite bulle parisienne"....c'est bien de vous! :-)



vincetv

"tous les médias ne sont pas pro Macron" Ah qui a dit que c'était le cas ? Merci encore pour votre extrapolation, interprétation...... Vous parlez à vous même en fait ? Question réponse ? Fabuleux !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Les Minikeums" : La nouvelle version débarque sur France 4 le 11 décembre
TV
"Les Minikeums" : La nouvelle version débarque sur France 4 le 11 décembre
Affaire Haziza : Son émission maintenue sur LCP, une enquête interne ouverte
TV
Affaire Haziza : Son émission maintenue sur LCP, une enquête interne ouverte
PSG/Troyes sur C8 : La folle semaine qui a ébranlé le PAF (et ce n'est pas fini)
TV
PSG/Troyes sur C8 : La folle semaine qui a ébranlé le PAF (et ce n'est pas fini)
"Une Famille formidable" : La saison 14 démarre ce soir sur TF1
TV
"Une Famille formidable" : La saison 14 démarre ce soir sur TF1
"TPMP" : Cyril Hanouna prédit le départ imminent de Raquel Garrido de C8
TV
"TPMP" : Cyril Hanouna prédit le départ imminent de Raquel Garrido de C8
Main aux fesses dans "Nouvelle Star" (M6) : Le CSA va instruire le dossier
TV
Main aux fesses dans "Nouvelle Star" (M6) : Le CSA va instruire le dossier
Ce soir que regardez-vous ?
84
Votes
La forêt
Je regarde
77
Votes
Une famille formidable
Je regarde
26
Votes
Jeunesses...
Je regarde
23
Votes
Retour vers le futur
Je regarde
17
Votes
Le meilleur pâtissier
Je regarde
7
Votes
Tsunamis, du mythe à...
Je regarde
7
Votes
La planète lait
Je regarde
5
Votes
Dr Foster
Je regarde
5
Votes
Blue Bloods
Je regarde
3
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde
2
Votes
Snowden
Je regarde
2
Votes
Meurtre à la Maison...
Je regarde
2
Votes
DC : Legends of Tomorrow
Je regarde
1
Votes
Florence Foresti :...
Je regarde
1
Votes
L'histoire sans fin II...
Je regarde