"Affaire conclue" : François Cases Bardina contraint d'acheter au prix fort un objet qu'il venait de détruire

Partager l'article
Vous lisez:
"Affaire conclue" : François Cases Bardina contraint d'acheter au prix fort un objet qu'il venait de détruire
"Affaire conclue" sur France 2 © Dailymotion
L'acheteur a cassé une montre géante signée Jean-Charles de Castelbajac.

Moment de gêne hier soir dans "Affaire conclue". France 2 programmait un nouveau numéro en prime time de sa célèbre émission de vente d'objets animée par Sophie Davant et produite par Warner France. Pour rappel, celle-ci a fait vibrer 2,04 millions d'amateurs de bonnes affaires, soit 10,8% du public.

À lire aussi
"Appel à témoins" : M6 va tenter de résoudre des affaires criminelles en prime time et en direct
TV
"Appel à témoins" : M6 va tenter de résoudre des affaires criminelles en prime...
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score pour la spéciale de "On est en direct"
TV
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score...
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TV
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse

Au cours de la soirée, l'un des acheteurs de l'émission, François Cases Bardina, a manipulé une montre géante apportée par Philippe, un particulier alsacien. Signée du couturier Jean-Charles de Castelbajac, cette oeuvre d'art datant de 1994 a été estimée à 400 euros, tandis que son propriétaire en espérait 900 euros.

"Tu casses, tu payes"

Alors que François Cases Bardina la tenait en main, la montre géante s'est brusquement cassée en plusieurs morceaux. "Elle est complètement cassée. Elle va moins bien marcher", a préféré ironiser l'acheteur, en référence au film "Le corniaud", tandis que des morceaux de plastique jonchaient le sol du studio. "François, tu es obligé de mettre une enchère maintenant. Tu casses, tu payes", lui ont alors expliqué les autres acheteurs présents en plateau. François Cases Bardina a alors mis sur la table 400 euros, avant que ses collègues acheteurs ne mettent chacun 50 euros en signe de solidarité. Le propriétaire a finalement accepté d'abandonner son bien détruit en échange de 800 euros. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence incongrue.

l'info en continu
"Appel à témoins" : M6 va tenter de résoudre des affaires criminelles en prime time et en direct
TV
"Appel à témoins" : M6 va tenter de résoudre des affaires criminelles en prime...
Audiences dimanche : Les JT moins suivis, record pour "Les enfants de la télé", "Les mystères de l'amour" en forme
Audiences
Audiences dimanche : Les JT moins suivis, record pour "Les enfants de la télé",...
Audiences : "Radin" large leader sur TF1 devant F3, "Zone Interdite" reprend des couleurs, Arte au million
Audiences
Audiences : "Radin" large leader sur TF1 devant F3, "Zone Interdite" reprend des...
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir...
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
International
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Vidéos Puremedias