"Attaque" de la Pitié-Salpêtrière : Un auditeur de France Inter accuse en direct la station d'avoir relayé la fake news

Partager l'article
Vous lisez:
"Attaque" de la Pitié-Salpêtrière : Un auditeur de France Inter accuse en direct la station d'avoir relayé la fake news
Regis Debray sur France Inter © France Inter
Pour cet auditeur, la station publique a sa part de responsabilité dans l'ampleur médiatique prise par la fausse attaque de l'hôpital parisien.

Un emballement médiatique qui laissera des traces. Le 1er mai, en fin de journée, une information a tourné en boucle dans les médias, après les déclarations du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et de la directrice de la Pitié-Salpêtrière. En marge des manifestations en ce jour férié, l'hôpital parisien aurait selon eux été attaqué par des activistes qui auraient été repoussés in extremis par des membres de l'équipe soignante après avoir tenté de s'introduire dans les locaux.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

Une information qui a perdu toute son essence au fil de la journée de jeudi et de la diffusion de vidéos et de témoignages du personnel, prouvant qu'au final, si des individus ont bien pénétré dans l'enceinte de l'hôpital, c'est parce qu'ils tentaient de fuir des charges policières et de se protéger des gaz lacrymogènes. Une réalité bien loin de l'attaque coordonnée déplorée par le gouvernement donc, d'autant que les gardes à vue de la trentaine de personnes interpellées ont été levées. "Tel Donald Trump, Castaner a tweeté plus vite que son ombre, s'insurgeant contre cette attaque et apportant son 'indéfectible soutien aux forces de l'ordre'", déplore ce vendredi "Libération", qui consacre quatre pages à l'analyse de cet événement. Christophe Castaner a depuis reconnu qu'il n'aurait pas dû utiliser le terme d'"attaque".

"France Inter a pris sa part dans la propagation de la fake news"

Aujourd'hui, la matinale de France Inter a reçu l'écrivain et philosophe Regis Debray. Un auditeur, Nicolas, s'est adressé au fondateur des "Cahiers de médiologie" - une méthode d'analyse visant à comprendre le mécanisme de transmission d'une information - pour lui demander son avis sur "l'émergence comme source d'information des réseaux sociaux". Faisant allusion à l'épisode de la Pitié-Salpêtrière, l'auditeur a souligné : "On voit bien que les réseaux sociaux ne sont pas uniquement des machines à propager des fake news et France Inter a pris sa part dans la propagation de la fake news de la Pitié-Salpêtrière par exemple...".

Une affirmation aussitôt interrompue par Nicolas Demorand. "Je ne peux pas vous laisser dire ça, Nicolas, mais ce serait trop long de vous l'expliquer, donc je vous laisse finir". Et alors que l'auditeur déplorait que France Inter ait fait la "propagande" des propos du ministre de l'Intérieur, le journaliste l'a invité à réécouter ce qui a été dit à l'antenne. "On fait de l'information. Réécoutez les journaux d'information et voyez bien le choix des mots qui a été fait".

"L'intrusion de casseurs à l'intérieur de l'hôpital"

Vérification faite par puremedias.com, jeudi 2 mai, l'ouverture du journal de 7h30 de Laurence Thomas a été consacré à l'armement des professeurs en Floride, aux Etats-Unis, tandis que l'épisode de la Pitié-Salpêtrière a été annoncé de la façon suivante : "Un 1er-mai gâché par l'intrusion de casseurs à l'intérieur de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière". Dans le journal de 8h de Frédéric Métézeau, l'allusion à cette intrusion a disparu du sommaire mais a été abordée dans le sujet consacré aux manifestations du 1er-mai à Paris, pour indiquer : "Des individus se sont introduits dans l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, la ministre de la Santé est attendue sur place", a expliqué le journaliste. Et ce matin, France Inter est revenu sur le sujet, notamment dans son journal de 7h30 pour dire qu'il "s'agirait plutôt d'un mouvement de foule, d'un mouvement de panique en marge des manifestations du 1er-mai".

Dans sa réponse à l'auditeur, Régis Debray a pointé la dangerosité des réseaux sociaux : "C'est l'absence de recul, c'est l'absence d'enquête, c'est l'idée qu'il faut toujours arriver avant l'autre. Et là, il est évident, qu'on conçoit très mal une attaque d'un hôpital, qui est la chose la plus monstrueuse qui soit. Il est vraisemblable d'après ce que j'ai entendu en vous écoutant qu'il s'agissait de gens qui cherchaient une sorte de refuge", a-t-il dit en saluant au passage Nicolas Demorand. Et de conseiller : "Essayons de ralentir et de ne pas être dupes de ce temps haché menu où, finalement, on finit par n'y comprendre plus rien. Trop de nouvelles, c'est pas de nouvelles".

"On essaye de ralentir"

L'auditeur a salué la qualité de la réponse, tout en maintenant ses propos critiques sur France Inter. "Vous avez raison M. Debray, il faut ralentir et je pense que c'est une adresse intelligente aux médias qui courent un peu trop vite derrière, souvent, un pouvoir qui, lui, n'a pas du tout l'intention de ralentir".

Nicolas Demorand a convenu : "On essaye de ralentir. (...) Il faudrait qu'on prenne le temps d'exploiter ce que vous venez de dire, Nicolas, en détail, et qu'on prenne le temps d'en débattre. Je pense que ça doit être tout à fait possible de l'organiser". Le mot de la fin est revenu à Régis Debray, qui a résumé la situation de la façon suivante : "La réflexion de votre auditeur, c'est un signe des temps qui indique quelque chose sur le climat politique actuel". puremedias.com vous propose de réécouter cette séquence.

Il y a quelques jours, la radio publique s'était excusée de la diffusion d'une fake news concernant Christophe Castaner.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Jeff Costello

http://video.lefigaro.fr/fi...



Jacques

Ce clébard de la macronie ose nier à Glanz sa qualité de journaliste alors que ce dernier laboure le terrain depuis des années en trimant pour avoir les moyens de faire son taf là où Godefroy se contente de passer ses journées sur Twitter avec une intensité lui conférant aisément d'accéder au statut de no life. Je ne sais pas si les journalistes pro Macron (et c'est leur droit le plus strict) ne se rendent réellement pas compte qu'ils sont eux-mêmes militants ou bien s'ils feignent extérieurement de ne pas le savoir et se foutent de la gueule des pauvres pékins qui y croient encore.



Ysabel

Si certains pensaient encore que France Inter est un repère de gauchistes attardés...... ils en sont pour leurs frais



NorbertGabriel

Courage, je sais que les grands travaux ne te font pas peur dans la quête de la vérité.. Celà dit, depuis le début ça fait 7 ou 8 par jour, c'est pas du plein temps ..



NorbertGabriel

La fake news, c'est de qualifier les faits comme une attaque d'un service de réanimation, dans lequel il n'y a eu aucun dommage puisque les manifestants ne sont pas rentrés après un dialogue normal avec les soignants...



La Sardine

LFI... Pas à la connerie en tout cas.



L'Œil

C'est comme l'affiche de LFI "contre l'Europe de Macron".
À croire qu'il était déjà là en 1957 !



L'Œil

40 000 messages, j'ai du pain sur la planche !



NorbertGabriel

Ce que tu lis ici, le plus souvent en réponse à des commentaires, est une petite partie de la réalité, je me souviens d'une discussion ou deux , sur l'affaire Mesrine et sur Human bomb, où j'ai toujours été constant, même contre mes amis de gauche, en soutenant ce qu' a fait la police dans les deux cas, et en soulignant le courage dont a fait preuve Sarkozy, qui n'est pas ma préférence en matière de politique. Tu as dû rater ces deux épisodes.. C'est peut être encore en ligne quelque part.



L'Œil

Tu parles à une personne qui considère tous les salariés comme des exploités du système et qui se moque éperdument du sort des petits patrons impactés par les gilets jaunes.
A côté de lui, Marx est un libéral !



Stéphane Jardin

Quelle fake news ? Personne n'a pété la grille d'entrée ?
Je cours chez l'ophtalmo...



L'Œil

Bah, je te lis depuis des lustres et j'ai constaté que tu te rangeais presque systématiquement derrière les délinquants contre la police. Donc au bout d'un moment, on se pose des questions.
Alors, bien sûr, tu finis par corriger le tir quand on te titille (comme ici) mais il n'en reste pas moins que ta petite boussole personnelle te ramène toujours au même point de départ :)



Pfff

La betise du militantisme d'extreme gauche et la haine (comment appeler ça autrement) qu'il voue à tout autre logiciel de pensee fait froid dans le dos...

Binaire, binaire, binaire... Affligeant que ça ait un tel temps d'antenne car Meurice ne fait jamais d'humour, il donne son opinion politique en ricanant, c'est différent. Contrairement à ses deux collegues, nettement plus fins



NorbertGabriel

Mais vous déparlez, qu'est-ce que c'est que cette histoire de fans imaginaires?? Et pour la bonne ou mauvaise foi, chacun son "angle" de vision.. Mais je suis sûr que vous vous trouvez de très bonne foi, surtout quand on ne vous contrarie pas..



NorbertGabriel

Toute la police n'est pas faite de voyous, mais on ne peut nier qu'il y en ait de dangereux pour la bonne santé d'un pays.. Dans l'affaire Geneviève Legay, toutes les autorités ont été prises en flagrant délit de mensonge officiel, comme Castaner avant hier .. Là on a des méthodes de voyous au plus haut niveau..



NorbertGabriel

Tu te mets à troller ? Où tu as vu que je défends des délinquants ? Je reprends ce qui motive une enquête de l"IGPN grâce ou à cause d'images que personne ne peut nier. C'est de "la bonne police" de mettre une matraque dans le pantalon d'un type dont il semble bien qu'on ne connaisse rien sauf qu'il manifestait.



ramu59

Merci pour cet aveu que vous auriez du garder pour vous seul au lieu de vous réfugier derrière des fans imaginaires .....
Maintenant fin de discussion car comme d'habitude vos arguments sont consternants de mauvaise foi.



NorbertGabriel

Renseignez nous, nous manquons de lumière(s)



ramu59

Ce n'est pas parce qu'ils ont été relachés qu'ils ont été mis hors de cause, renseignez vous un peu, ca vous évitera de passer pour ce que vous etes ........



ramu59

Le mal est fait est restera fait par la faute d'abrutis qui n'ont d'autre doctrine que la haine du flic et l'anarchie de salon pour exister ......



L'Œil

Tout le monde l'a dépeint comme une inoffensive victime alors que le gars était dealer et ultra-violent.
Le voilà le vrai problème.

"La diffusion de la vidéo de l'interpellation de Théo, gravement blessé à l'anus il y a un an à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, innocente les policiers mis en cause, selon deux syndicats de police. L'extrait de vidéosurveillance, diffusé lundi par Europe 1, "rétablit la vérité", s'est félicité mercredi le syndicat Alternative Police CFDT. "Elle démontre que le dénommé Théo a menti sur les faits et qu'il a manifesté une attitude particulièrement violente à l'encontre des policiers lors de son interpellation", ajoute le syndicat, pour qui les conditions d'intervention, "très difficiles", prouvent "l'absence totale de volonté" des policiers de le blesser.

En attendant, le mal est fait, dans l'inconscient collectif, la police est devenue synonyme de voyous.
C'est grave tout ça.



L'Œil

Il faut arrêter de plaindre les délinquants multirécidivistes qui, à force de vivre en marge de la loi, finissent par récolter les effets de leur mode de vie.
La petite frappe qui s'est tuée en voiture après avoir consommé de la cocaïne, il faut aussi la regretter ?



NorbertGabriel

Ah bon ? Il n'a pas eu l'anus déchiré par un bâton de flic ??



L'Œil

T'en es toujours là Norbert ?
Tout le monde sait que l'affaire Théo était bidon de A à Z.



NorbertGabriel

https://uploads.disquscdn.c...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Anna" : La nouvelle série d'anticipation en tournage pour Arte avec le créateur d'"Il Miracolo"
Séries
"Anna" : La nouvelle série d'anticipation en tournage pour Arte avec le créateur...
"La meilleure offre" : Julien Courbet et Stéphane Plaza en duo ce soir sur M6
Programme TV
"La meilleure offre" : Julien Courbet et Stéphane Plaza en duo ce soir sur M6
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
Cinéma
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
"Olivia" : Laëtitia Milot en avocate dans le spin-off de "La Vengeance aux yeux clairs" dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Olivia" : Laëtitia Milot en avocate dans le spin-off de "La Vengeance aux yeux...
Droit voisin : Emmanuel Macron et Angela Merkel font front commun face à Google
Internet
Droit voisin : Emmanuel Macron et Angela Merkel font front commun face à Google
"Big Time" : Une nouvelle revue en kiosques aujourd'hui
Presse
"Big Time" : Une nouvelle revue en kiosques aujourd'hui
Vidéos Puremedias