"C'était sans doute un tort" : Mathieu Belliard fait son mea culpa après sa passe d'armes avec Gérald Darmanin

Partager l'article
Vous lisez:
"C'était sans doute un tort" : Mathieu Belliard fait son mea culpa après sa passe d'armes avec Gérald Darmanin
Matthieu Belliard fait son mea culpa sur Europe 1 © Europe 1
Un débat tendu s'était improvisé entre le matinalier et le ministre de l'Intérieur mercredi.

L'heure des regrets. Mercredi matin, à l'issue de l'interview de Gérald Darmanin par Sonia Mabrouk, les auditeurs d'Europe 1 ont eu droit à un moment de tension entre le ministre de l'Intérieur et Matthieu Belliard, qui présente la matinale. Ce dernier a en effet voulu interpeller le responsable politique sur l'instruction à domicile pointée du doigt par le gouvernement pour sa propension à favoriser le séparatisme islamiste. Un sujet d'autant plus sensible pour le journaliste de la station que ses enfants suivent une instruction à domicile. "C'est un beau travail de journaliste que de parler de son cas personnel", avait ironisé Gérald Darmanin, visiblement agacé par la méthode employée.

À lire aussi
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner" sur RTL
Radio
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner"...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
France Inter : Tanguy Pastureau se paye CNews, Eric Zemmour et Pascal Praud
Radio
France Inter : Tanguy Pastureau se paye CNews, Eric Zemmour et Pascal Praud

24 heures plus tard, alors que Sonia Mabrouk recevait ce jeudi le président de la Cour des Comptes Pierre Moscovici, Matthieu Belliard a profité de la fin de cette interview pour revenir sur l'incident de la veille. "Hier Sonia, à l'issue de votre interview, j'ai décidé d'interpeller le ministre de l'Intérieur sur une problématique d'actualité qui me tient personnellement à coeur, celle de l'instruction des enfants à domicile, puisque c'est le cas de mes enfants", a souligné le journaliste.

"Je regrette d'avoir heurté certains d'entre vous"

Avant de poursuivre : "C'était sans doute un tort d'évoquer une situation personnelle. L'échange, assez confus qui s'en est suivi, l'a montré. Plusieurs auditeurs s'en sont étonnés. Je les comprends. Je regrette d'avoir heurté certains d'entre vous, certains auditeurs. Sans épiloguer, je tenais juste à vous le dire", a conclu Matthieu Belliard. Le mot de la fin est revenu à Sonia Mabrouk : "Se parler, c'est toujours se comprendre", a estimé la journaliste. puremedias.com vous propose de réécouter cette séquence.

l'info en continu
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner" sur RTL
Radio
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner"...
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Vidéos Puremedias