"Casse-toi riche con !" : Bernard Arnault attaque Libération

Partager l'article
Vous lisez:
"Casse-toi riche con !" : Bernard Arnault attaque Libération
La Une de Libération du 10 septembre 2012.
La Une de Libération du 10 septembre 2012. © DR
L'homme d'affaires Bernard Arnault a décidé de poursuivre Libération suite à la Une de l'édition de ce matin qui titrait "Casse-toi riche con !"

L'homme d'affaires Bernard Arnault a décidé de poursuivre Libération en justice pour "injures publiques proférées à son égard", indique LVMH dans un communiqué. "Bernard Arnault n'a d'autre choix, compte tenu de l'extrême vulgarité et de la violence du titre du quotidien en date du 10 septembre 2012, que d'assigner le journal Libération en justice", souligne le texte, qui rappelle que le PDG du groupe de luxe a "précisé qu'il était et qu'il restait résident fiscal français".

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

Ce matin, le quotidien a fait sa Une sur la "fuite à Bruxelles" de Bernard Arnault. Le titre de la Une, "Casse-toi riche con !" a divisé les internautes toute la matinée sur les réseaux sociaux. Cette polémique intervient alors que le créateur du groupe LVMH, quatrième fortune mondiale, a entrepris des démarches pour obtenir la nationalité belge, en plein débat sur la création d'une nouvelle tranche d'opposition à 75% sur les très hauts revenus.

Des représailles financières ?

Cet après-midi, le quotidien a annoncé ne pas avoir peur des représailles du groupe de luxe, qui avec les marques Dior, Louis Vuitton ou Givenchy est le plus gros annonceur de France. "A Libération, on ne fait pas des Unes et des manchettes en fonction des impératifs publicitaires. Jamais depuis la création de Libération cela n'a inhibé le journal", a déclaré à l'AFP le directeur délégué de la rédaction de Libération, Vincent Giret. "La presse jusqu'à nouvel ordre a le droit de s'exprimer, de réagir à l'actualité", conclut le journaliste. Ce soir Édouard de Rothschild, actionnaire principal de Libération, pourra défendre sa cause sur Canal+ puisqu'il est l'invité du "Grand Journal" dès 19h05.

Ce matin, Bernard Arnault, proche de Nicolas Sarkozy, a obtenu le soutien de l'opposition. Interrogé sur RTL par Jean-Michel Aphatie, Jean-François Copé, le sécrétaire général de l'UMP a dénoncé le "poujadisme de gauche", avant de défendre le "créateur du premier groupe de luxe du monde".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
Fou rire dans la matinale de BFM Paris
TV
Fou rire dans la matinale de BFM Paris
"Mirage" : France 2 lance sa coproduction internationale ce soir
Programme TV
"Mirage" : France 2 lance sa coproduction internationale ce soir
Gulli veut (aussi) récupérer le canal 14 après la fermeture de France 4
TV
Gulli veut (aussi) récupérer le canal 14 après la fermeture de France 4
"Samedi d'en rire" : Elodie Poux quitte l'émission de France 3
TV
"Samedi d'en rire" : Elodie Poux quitte l'émission de France 3
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Programme TV
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Vidéos Puremedias